Daytipper, le système D généré par l’utilisateur

Après le CGU (Contenu Généré par l’Utilisateur), le SDCGU (Système D Généré par l’Utilisateur) ?En fait le Web 2.0 remixe d’une certaine façon ce qui existait déjà avec les forums, en permettant aux internautes possédant une quelconque compétence de la partager avec une communauté. Après Yahoo Questions-réponses, après Instructables, après Wengo, après Wanarun, (site génial

Après le CGU (Contenu Généré par l’Utilisateur), le SDCGU (Système D Généré par l’Utilisateur) ?
En fait le Web 2.0 remixe d’une certaine façon ce qui existait déjà avec les forums, en permettant aux internautes possédant une quelconque compétence de la partager avec une communauté.

Après Yahoo Questions-réponses, après Instructables, après Wengo, après Wanarun, (site génial qui permet de partager ses itinéraires sportifs), après Citizenbay, c’est au tour de Daytipper de proposer à chacun de publier ses trucs et astuces (tips en anglais) sur n’importe-quel sujet de la vie quotidienne, comme par exemple la beauté, l’entretien de la maison, l’emploi, le jardinage, la famille, les animaux domestiques et même les relations amoureuses (y a un système D pour ça ?).

Daytipper

Daytipper fonctionne un peu sur le principe de Digg : vous proposez un truc, il est soumis au vote des membres, et s’il est jugé pertinent, il arrive en homepage, et vous touchez 3 dollars en récompense de votre génie.
Le site affiche déjà plus de 17000 trucs proposés et 1600 arrivés en home (ce qui signifie quand même qu’il y a 90% de déchet dans les trucs et astuces de monsieur Toutlemonde…).
C’est simple, ça fonctionne, et ça ne demande qu’à être localisé dans d’autres langues, avis à ceux qui cherchent une bonne idée de site collaboratif à monter en France sans trop se prendre la tête…

Loin des concepts un peu fumeux (et pour certains, disons-le totalement imbittables) du 2.0, ce type de sites d’entraide constitue à mon sens les vrais incontournables du web d’aujourd’hui et de demain (il n’y a qu’à voir la fréquentation des forums de bricolage ou de déco…).

Au fur et à mesure que leurs bases de données d’utilisateurs et leur contenu s’étoffera, c’est vers eux et par eux que le grand public non-geek arrivera, faisant du Web 2.0 au quotidien comme le proverbial monsieur Jourdain faisait de la prose : sans le savoir.


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Effectivement le site est sympa et les trucs proposés plutôt pertinents. Par contre je trouve que les sujets abordés sont tellement larges que je ne suis pas certaine que les internautes reviennent régulièrement checker le contenu : Tiens si j’allais chercher un nouveau truc …

  2. Oui c’est un concept intéressant… Je me demande aussi à quel point les gens s’en servent… Un des aspect négatifs de payer les gens pour ajouter du contenu, c’est que le site ne vit que pour les gens qui postent du contenu…

    Je ne sais pas a quel point des utilisateurs lambda vont aller la dessus lire des trucs?? Communauté fermée sur elle-même?
    Qu’en pensez vous?

    Alexis

  3. Non à mon avis pas vraiment. Tutmarks est ultra-spécialisé dans les guides informatiques et vise déjà une cible avertie.

  4. Le concept est sympa, mais je pense pas que le site va s’ouvrir à beaucoup de monde… comme on l’a déja dit au dessus, je pense que ça risque de rester fermer sur soi-même…
    Enfin faut voir, on sait jamais! Et puis si ça marche, TF1 va arriver et faire son prime time du samedi soir avec les 50 meilleurs trucs & astuces… ( ils ont fait pire ! lol ).

Répondre