De l’australopithèque à l’homo sapiens en 5 minutes

Selon son créateur, ce morphing de l’évolution du crâne humain montre 500 générations chaque seconde. Une sorte de slow motion multi-millénaire. La jolie musique est signée John Legend : If you’re out there. (source)

Selon son créateur, ce morphing de l’évolution du crâne humain montre 500 générations chaque seconde.

Une sorte de slow motion multi-millénaire. La jolie musique est signée John Legend : If you’re out there.

(source)


Nos dernières vidéos

20 commentaires

  1. pas mal… sauf que tous ces « ancêtres » ne sont pas de la même branche… arf joli quand même…

    C’est quoi ces « Macro ?…Polo ! » ????

  2. Assez d’accord avec la remarque de Kane …

    Il n’y a pas « une » ligne droite dans l’évolution, contrairement à ce que l’on peut lire grossièrement dans les 9/10 ème des médias. L’évolution c’était peut-être ça lorsque Darwin a publié ses thèses mais depuis on a heureusement un peu évolué ! Ce sont des Caractères comme à force d’être présent finisse par devenir dominant. Il suffit de voir la diversité des crâne d’homo sapiens retrouvé de part le monde, à tel point que certains ont été classé/reclassé/déclassé régulièrement d’un homo erectus, à un homo sapiens archaïque … et on ne parle même pas des néandertaliens (le débat fait rage pour savoir si peut être considérer comme une espèce différente de l’homo sapiens sapiens)!

    Si la vidéo retrace plutôt fidèlement les évolutions majeurs qui sont survenus sur le crâne humain, ce « gommage » ou cette déformation ne fut selon toute vraisemblance pas d’une régularité de métronome : toute les 500 génération je perd 1 cm et haut, et puis un peu de profondeur en moins, ah … et puis tiens je vais m’effacer mes bourrelet sus-orbitaux et je me redresse le trou occipital 🙂

    A trop vouloir user de la technologie et faire du sensationnel on dupe les gens. D’ailleurs aucune info sur les différents crânes qui défilent ni leur datation n’est indiqué … peut-être parce que cela aurait pointé du doigt des manquements énormes et des errements dans cette production.

    En bref c’est mignon tout plein de vouloir nous montrer ça mais je m’attendais à un esprit plus critique de ta part Eric (on est des monstres d’exigences je sais :D).

  3. Pingback: De l’australopithèque à l’homo sapiens en 5 minutes| Made by Alex =)| Alex’Blog

  4. C’est fou le transfert de volume entre mâchoire et boîte crânienne, avant on était con mais on savait bien mâcher, maintenant on est toujours con et on sait plus manger 🙂

  5. @Guillaume :
    En fait ce que dit Mealin, c’est même pas que c’est discutable, c’est que d’un point de vue scientifique cette vidéo n’a aucune valeure.
    Le seul interêt qu’on peut voir dans cette vidéo est la « technique ».

  6. Tu as tout à fait raison GeeXor, c’est bien ce que je voulais dire. Présentée comme une réalisation pseudo-scientifique, c’est en fait sur le seul point technique que je lui trouve de l’intérêt…

  7. franchement je me me sui presque endormie on regardant le « film ».Heureusement que je manger en meme temps sinon j’aurer la tete dans mon assiete.

Répondre