De l’influence inattendue de Twitter sur les chasses d’eau

Pour finir l’année sur une note optimiste et joyeuse, et parce-qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien, je vous confie in extenso un mail reçu hier, que je publie avec l’autorisation de son auteur Jean-Philippe : « Salut Eric,(…) je me suis dit qu’il serait temps que je vienne ici te dire

Pour finir l’année sur une note optimiste et joyeuse, et parce-qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien, je vous confie in extenso un mail reçu hier, que je publie avec l’autorisation de son auteur Jean-Philippe :

shower1

« Salut Eric,(…) je me suis dit qu’il serait temps que je vienne ici te dire merci.

Merci pour quoi ? Sans doute l’as-tu oublié mais le 20 août dernier tu avais RT un de mes articles, “Je fais pipi sous la douche“. Ce qui, pour toi, fut peut-être une action anodine, déclencha pour moi toute une série d’événements remarquables.

Avant ton twitt, mon blog était lu par ma compagne (par gentillesse je suspecte) et moi-même. Après ton twitt, mon RSS et ma newsletter furent assiégés et me permirent de rapidement développer un lectorat. Ceci me conduisit à écrire beaucoup plus d’articles que prévu et certains de ces billets semblent avoir eu un impact sur mes lecteurs. Enfin, c’est ce qu’ils disent dans les commentaires. Cerise sur le gâteau, j’ai même pu écrire un ebook que j’ai offert au téléchargement en début de mois. Et tout ça grâce à ton twitt. Donc, vraiment, merci pour tout ça 🙂

C’est beau le net de cette façon. De petits coups de pouces qui provoquent des changements en pagaille et qui se répercutent comme une grande onde numérique ! »

Je ne vous cache pas que même si je ne les mentionne jamais (sauf aujourd’hui, donc) je reçois des mails comme celui-ci très fréquemment, ce qui en dit long sur l’impact que peut avoir un tweet pourtant d’apparence assez anodine, voire futile[1]. De quoi réfléchir sur l’influence d’un message posté sur Twitter, non seulement en fonction du nombre de followers mais aussi sur la façon dont celui-ci est tourné, et donc repris et rediffusé (RT). Mais également sur la valeur relative d’un lien.

Ce petit satisfecit sera mon dernier billet pour 2009, à l’année prochaine !

[1] le tweet en question (que je ne retrouve pas dans les archives twitter) disait « Pissez sous la douche ». On peut difficilement faire plus court et direct 🙂


25 commentaires

  1. Hé, si pour un tweet tu lui a chamboulé la vie à ce point à ce bon monsieur, je pense que cette article va faire de lui un nouvel homme!

    En tout cas, tu viens de lui offrir encore de nouveaux lecteurs, pour ma part, déjà une lecture, et si j’aime, je deviendrais lecteur régulier 😉

  2. Depuis le Japon, merci beaucoup Éric !

    Je réaffirme tout le pouvoir du RT, et pas toujours de la façon que l’on pense ! Chaque fois que l’un d’entre nous fait un RT, c’est une nouvelle voie ouverte vers une possibilité d’échanges inédits. 🙂

    Enfin, je suis toujours très respectueux des “grands“ retwitteurs(es) car ils m’apportent de l’info, essentielle ou humoristique, en me faisant gagner du temps. Ce temps qui est bien la chose la plus précieuse que nous possédions.

  3. Salut Eric,

    Moi je n’ai pas été RT par toi et ma vie va a de mal en pis…
    quel pouvoir! tu détiens donc la vie de nous autres entre tes mains, a toi de faire de nous des dieux ou des SDF 🙁

    Je ne vous souhaite pas bonne année

  4. Presque comme Stan, c’est aussi avec cette article et via un rt de MrBoo !! 🙂

    PS: Jean-Philippe, l’auteur de revolutionpersonnelle.com, est d’une grandeur bien particulière. Tremplin, ou comment rejoindre les Nouveaux Bienheureux. MERCI.

  5. Pingback: « Ma révolution personnelle ? Google Reader ! » sur Techredible

  6. Pingback: Ma révolution personnelle ? Google Reader ! : Mmo-Gratuit.com

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies