Democradig expérimente le vote aveugle

Ben voilà, pour faire suite au billet précédent, et à la lumière des derniers débats, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que l’idée d’un Digg anonyme voie le jour. Democradig (!) indique qu’il a été réalisé pour tester comment une version plus démocratique et moins sujette à la triche de Digg pourrait fonctionner. Je

Ben voilà, pour faire suite au billet précédent, et à la lumière des derniers débats, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que l’idée d’un Digg anonyme voie le jour. Democradig (!) indique qu’il a été réalisé pour tester comment une version plus démocratique et moins sujette à la triche de Digg pourrait fonctionner. Je n’ai pas testé mais le concept semble assez simpliste : le système de vote est toujours présent, mais pas le compteur de votes ni la liste des votants…

  • vous ne pouvez pas voir le nombre de votes
  • vous ne pouvez pas voir qui a proposé un article
  • vous ne pouvez pas voir qui a voté
  • il n’y a pas d’historique des votes, chaque vote a le même poids
  • il n’y a pas de classement ni de scores
  • il n’y a pas de système d’amis
  • vous ne pouvez pas voir le profil des autres membres

Bref, tout ce qui contribue à constituer une communauté – l’un des points forts de Digg, aussi – est considéré comme potentiellement générateur de triche ou de dérive, et par conséquent banni.
Ca vous inspire quoi ?


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. A quoi sert le système de vote s’il n’y a pas de classement ni de scores …?

    Ce qui fait Digg, Fuzz et les autres c’est justement le système de "la une" en fonction des votes.

    Si il n’y a plus de classement ça devient un "simple" aggrégateur de news listées par ordre chronologique.

    Certes il n’y aura plus de triches puisque plus de classement 😀

    Mais on s’éloigne du concept des digglike…

  2. Ce qui est étonnant c’est que ce système de vote semble représenter l’essence-même d’un digg-like, alors qu’en réalité tout l’intérêt des digg-likes est que l’utilisateur puisse ajouter sa news et qu’ensuite elle passe en une "par un système de vote quelconque".
    Dès lors si un site a des boutons de vote à gauche des news c’est assimilé à un digg-like, même s’il n’y a pas de fil d’attente ou que les utilisateurs ne peuvent pas ajouter leurs propres actualités.
    Et vice-versa si il y a une slidebar pour donner une note au lieu d’un simple bouton +1 mais que le reste du concept est totalement impregné de digg la blogosphere ne dira plus qu’il s’agit d’un digg-like.
    Comme quoi l’effet visuel est très important dans les sites "web 2.0".
    Democradig semble ne plus être un digg-like alors qu’il en garde toutes les composantes.

    Cela dit l’intérêt est quand même limité s’il n’y a pas possibilité de consulter les news par ordre du nombre de votes. Car dans ce cas autant enlever la possibilité de voter une fois que la news est en Une.

    Democradig est plus que tout autres un digg-like, on y perd juste l’envie de voter puisque l’utilisateur aime bien être assuré qu’il soutient une news qui a déjà eu quelques votes, et donc qu’il ne fait pas une erreur de jugement.
    Sur Democradig on a l’impression d’être juste passif, "mon vote a-t-il été pris en compte ?" ou "mon vote aura-t-il un poids ?".

    C’est une leçon a retenir pour les élections électorales en France : pour diminuer le nombre d’abstentions, ajoutez des compteurs "en live" sur les urnes ^^

  3. Il y a perpet que j’ai fini de me faire des illusions sur le caractère démocratique de ce type de site d’information, et pour les raisons suivantes:
    – L’égo et l’égo seul participe avec une écrasante majorité à l’incitation de publier. Les bloggueurs ont plus envie d’être lu que d’informer.
    – Le principe communautaire repose sur la création de groupe de même affinité ou intérêt, qui vont donc défendre et mettre en avant les idées, publication et centre d’intérêt de leur groupe.
    – La masse de blog est devenue tel, que les "nouveaux venus" aux dents longues font tout et surtout n’importe quoi pour attirer du monde sur leur site. Le seul modèle qui aujourd’hui fonctionne a peu près, c’est agoravox car il est modéré
    … Je ne prédis pas un avenir très long à democradig

  4. Et bien finallement, le résultat est pas très accrocheur.
    Je ne sais pas si c’est le design qui fait ça mais Democradig ne donne pas envie que l’on s’attarde dessus …

Répondre