Suivez-nous

Sciences

Des astronomes ont découvert le trou noir le plus proche de la Terre

Un nouveau trou noir qui se situe à un millier d’années-lumière de la Terre a été découvert.

Il y a

  

le

 
trou noir Terre
© ESO

Des astronomes de l’European Southern Observatory (ESO) ont annoncé avoir découvert un trou noir —qui serait le plus proche de la Terre jamais observé à ce jour.

À l’origine, les scientifiques se sont intéressés au cas de HR 6819, un système d’étoiles binaires composé d’éléments qui peuvent être plus brillants que le soleil lui-même. Celles-ci ont des points communs comme leur taille ou leur masse, mais elles ne se déplacent pas de la même façon. Thomas Rivinius, scientifique de l’ESO, a expliqué à The Verge : « L’une d’entre elles tourne très rapidement, au point de s’éloigner presque l’une de l’autre ».

« Un objet invisible avec une masse d’au moins quatre fois le Soleil ne peut être qu’un trou noir »

Installés au Chili, ils ont utilisé le spectrographe FEROS de l’observatoire de La Silla. En se penchant de plus près sur le sujet, ils ont observé quelque chose d’inhabituel. En effet, les étoiles semblaient tourner autour d’un troisième objet, mais celui-ci n’était pas visible. Les scientifiques ont cherché à savoir s’il pouvait s’agir d’une petite étoile, mais aucun objet aussi sombre n’expliquait ces mouvements.

Ils ont donc déduit qu’il s’agissait d’un nouveau trou noir. Pour Rivinius, « Un objet invisible avec une masse d’au moins quatre fois le Soleil ne peut être qu’un trou noir ».

S’il a une masse 4,6 millions de fois supérieure à celle de notre Soleil et qu’il se situe à un millier d’années-lumière de la Terre seulement, il ne présente aucun danger pour notre planète, indique les chercheurs. Ils ajoutent à cela que « À seulement 1 000 années-lumière, le petit trou noir serait notre voisin cosmique ».

Toutefois, cette nouvelle découverte signifie que de nombreux autres trous noirs pourraient aussi exister aussi près que celui-ci —dans notre propre galaxie. Thomas Rivinius indique au sujet de cette hypothèse : « Nous ne connaissons que quelques dizaines de trous noirs, mais nous pensons qu’il pourrait y en avoir un milliard dans la galaxie. Le fait qu’il soit si proche signifie en fait qu’il ne peut pas être très rare ». Dans notre galaxie, une vingtaine d’entre eux a été découverte seulement à l’heure actuelle.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick Huet

    8 mai 2020 at 11 h 48 min

    Bonjour, j’ai noté deux chiffres différents : en sous-titre « quatre fois la masse du soleil » (ce qui n’est pas grand chose) et plus loin : « une masse 4,6 millions de fois supérieure à celle de notre Soleil » ce qui est nettement plus impressionnant.

    Après pour le nombre de trous noirs, peut-être qu’avec une analyse méthodique de chaque point de la galaxie, on arrivera à en déterminer le nombre.

    Hypothèse : Et s’il y avait aussi des formes de nano « trous noirs » au sein de certaines personnes ? Des phénomènes ondulatoires où les pensées s’effondreraient sur elles-mêmes et empêcheraient les gens de réfléchir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests