Suivez-nous

Gaming

Des iPhone avec Fortnite déjà installé se vendent à prix d’or

Sur eBay, un nouveau business s’est créé : la revente d’iPhone sur lesquels Fortnite est installé.

Il y a

  

le

 

Par

Affaire Fortnite
© Joshua Hoehne

La semaine dernière, l’actualité a été marquée par le bannissement de Fortnite de l’App Store et du Google Play Store. Sur Android, cela ne change pas grand-chose, étant donné qu’il est toujours possible d’y installer le jeu sans passer par la boutique d’applications officielle. Cependant, sur iOS, il n’est plus possible d’installer Fortnite.

Et visiblement, des internautes veulent profiter de cette situation pour tenter de revendre leurs iPhone sur lesquels Fortnite est déjà installé, à prix d’or. Comme l’a remarqué Business Insider, lorsque vous recherchez « iPhone fortnite installed » sur eBay, vous voyez de nombreuses offres de personnes qui revendent leurs iPhone en précisant bien que le jeu est déjà installé sur ces appareils.

Si certaines offres sont assez raisonnables, comme un iPhone 11 Pro Max avec Fortnite installé à 756,95 dollars, d’autres sont exagérées. Par exemple, quelqu’un tente de revendre un iPhone X avec Fortnite installé à … 10 000 dollars. Sur une autre offre, un iPhone 11 est proposé à 2 999 dollars. Et le phénomène est déjà arrivé en France, où quelqu’un vend un iPhone SE 2020 à 1 900 euros, parce que Fortnite est installé dessus. Il y a également un iPhone 11 Pro Max à 3 000 euros.

Étant donné que Fortnite reste disponible sur de nombreuses autres plateformes (et pour rappel, il peut encore être installé sur Android), je ne pense pas que ces offres trouvent facilement preneur. Mais le phénomène était tout de même prévisible. En 2014, lorsque le créateur du jeu Flappy Bird a décidé de retirer son application, des iPhone sur lesquels le jeu était déjà installé ont aussi été vendus à prix d’or.

Fortnite : 10 infos pour comprendre le conflit avec Google et Apple

Une impasse ?

Pour rappel, la semaine dernière, Epic, le développeur de Fortnite, a voulu contourner les systèmes de paiement d’Apple et Google, via lesquels ceux-ci prélèvent une part de 30 % sur les revenus. Epic a proposé aux joueurs une remise de 20 % s’ils utilisent un nouveau système de paiement direct qui ne passe pas par l’App Store ou le Play Store.

Et c’est le lancement de ce système de paiement direct, qui va à l’encontre des règlements des plateformes, qui a provoqué le bannissement. De son côté, Epic a décidé de porter plainte contre Apple et Google. La situation ne s’est pas améliorée cette semaine puisqu’Apple a décidé de fermer le compte développeur d’Epic.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests