Suivez-nous

Réseaux sociaux

Des modérateurs de Facebook sont contraints de retourner travailler au bureau

Une décision que beaucoup regrettent. Ces derniers réclament des garanties et de meilleures conditions de travail.

Il y a

  

le

 
Facebook
© Pixabay / William Iven

En mai dernier, Facebook a finalement accepté de verser 52 millions de dollars à ses modérateurs souffrant de stress post-traumatique. Comme nous vous l’expliquions alors, il a s’agit d’une compensation et plus de 11 000 personnes seraient concernées. En tout, chacun d’entre eux peut espérer toucher au moins 1000 dollars et ce montant pourrait atteindre 50 000 dollars de dommages et intérêts dans certains cas. Cette action ne doit rien au hasard et depuis plusieurs années, ces employés alertent sur leurs difficiles conditions de travail.

Une augmentation de la rémunération en échange d’un retour au bureau ?

Certains salariés tirent aujourd’hui à nouveau la sonnette d’alarme. Les salariés texans de la société Accenture, un des sous-traitants de Facebook, expliquent en effet que leur entreprise leur demande de retourner au travailler sur site à partir du 12 octobre. Depuis le début de la pandémie, ils pouvaient effectuer leurs tâches en télétravail. Certains d’entre eux ont donc fait part de leur mécontentement face à ce retour qu’ils jugent hâtif. « Lundi, on nous a dit qu’ils renverraient «lentement» les «seuls employés essentiels» au bureau, et leur message d’aujourd’hui contredit directement cela », explique ainsi un employé au site The Verge.

Du côté de Facebook, cette décision semble parfaitement assumée. Le géant de la Tech précise dans un communiqué : «Une grande partie du travail effectué par l’équipe d’Accenture Austin implique des flux de travail qui ne peuvent pas être effectués à domicile.» C’est d’autant plus important pour la firme de Mark Zuckerberg que l’élection présidentielle américaine approche et le réseau social a beaucoup à faire pour tenter de gérer les opérations de désinformation et de manipulation électorale.

Les employés d’Accenture réclament pour leur part de meilleures conditions de travail. Dans le détail, ils souhaitent ainsi une augmentation de leur rémunération et de certains avantages sociaux, en échange du risque pris de retourner travailler au bureau en plein milieu d’une pandémie.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests