Suivez-nous

Lifestyle

Des villes américaines veulent taxer Disney+, Netflix et Hulu

Des villes ont porté plainte contre Netflix et les autres plateformes de streaming afin d’avoir le droit des les taxer pour exploitation de l’espace public.

Il y a

  

le

 
CyberGhost debloque Netflix
© Unsplash / YTCount

Après la taxe Google que de nombreux médias rêvent de mettre en application pour se financer, ou encore la fameuse Taxe Gafa qui fait fortement réagir les Etats-Unis, ce sont désormais les plateformes de streaming qui sont dans le viseur de certaines villes aux Etats-Unis. Une plainte a en effet été déposée contre Netflix, Hulu ou encore Disney+ par des villes américaines qui estiment que ces plateformes devraient payer pour exploiter l’espace public.

Une taxe Netflix dans quatre villes ?

La situation se déroule dans l’Indiana, aux Etats-Unis. Quatre villes ont décidé d’utiliser l’arme judiciaire contre les géants de la vidéo en ligne. Indianapolis, Evansville, Valparaiso et Fishers veulent leur appliquer une taxe similaire à celle qui paient les câblo-opérateurs. Concrètement, il s’agirait de l’application du Video Service Franchise Act qui prévoient qu’ils versent 5% de leurs revenus. Vu à quel point le marché du streaming semble être au sommet à l’heure actuelle, difficile de ne pas imaginer des rentrées d’argent florissantes.

On imagine sans peine qu’une victoire judiciaire de ce genre pourrait ouvrir la porte à de nombreuses actions un peu partout dans les Etats-Unis. Mais, les municipalités ont-elles vraiment une chance de gagner ? Non, si on en croit l’application au stricto-sensu de la loi. Celle-ci se concentre notamment sur le concept de câbles, or les services de Netflix et consorts n’ont pas grand chose à voir avec ce que peuvent proposer les opérateurs Internet. Leur demander de payer une obole pourrait ouvrir la porte à de nombreux autres services numériques. Il s’agit clairement d’un effet d’aubaine de la part de ces municipalités. Un autre cas similaire avait été présenté à la justice en 2018. Sans succès. A minima, on peut espérer que cela permette de relancer le débat sur le financement des infrastructures par les services. Vu la consommation de bande passante du streaming, la question mérite d’être posée…

Netflix
Par : Netflix, Inc.
4.3 / 5
9,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests