Suivez-nous

Séries

Designated Survivor, saison 3 : l’ode anti-Trump de Netflix

Netflix redonne ses lettres de noblesse à la série Designated Survivor avec une troisième saison très aboutie. Attention spoilers.

Il y a

le

Designated Survivor, saison 3 : l'ode anti-Trump de Netflix
© Netflix

La saison 3 de la série Designated Survivor vient d’être publiée sur Netflix il y a quelques jours. Un « rebond » sur la plateforme de vidéo à la demande alors qu’elle était initialement condamnée par ABC. Comment s’est passé le « transfert », presque inédit en son genre ? Et bien la série politique s’en sort bien. Très bien même. On vous explique, mais attention, il y a des spoilers au programme sur la saison 3 de Designated Survivor.

Designated Survivor frappe là où ça fait mal

Les fans de Designated Survivor et de Kiefer Sutherland étaient plus ou moins tous sur la même ligne. La première saison avait été incroyablement saisissante quand la deuxième semblait ne pas retrouver son chemin.

Bonne nouvelle, cette nouvelle saison s’inscrit dans la droite ligne de la première. Avec ces 10 nouveaux épisodes, Designated Survivor nous offre une véritable plongée dans la politique et la société américaine.

L’idée semble être de faire de Tom Kirkman, une sorte d’anti Donald Trump, en pleine campagne de réélection pour un nouveau mandat. Le portrait qui nous est dressé de lui en filigrane est aux antipodes de l’actuel habitant de la Maison-Blanche : progressiste, charitable, altruiste… Une sorte de Barack Obama 2.0, la niaiserie en plus. Quand il découvre la situation des fillettes forcées de se marier en Arabie Saoudite et aux États-Unis, les problèmes rencontrés par les transgenres, les difficultés d’accès à la santé… Des thématiques incarnées avec beaucoup de justesse à l’écran. Fait notable, Netflix a décidé de miser sur des véritables témoignages de citoyens…

A chaque fois, l’idée semble être de faire de Kiefer Sutherland, un idéal de progressisme et de rectitude morale. Pourtant, au fil de la saison, cette image se fissure peu à peu jusqu’à éclater en morceaux dans le dernier épisode. Le président de Designated Survivor qui triomphe grâce à des informations obtenues illégalement est-il vraiment si différent de l’original ?

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Eric

    16 juin 2019 at 8 h 56 min

    La première partie de la première saison était intéressante, puis ça a vite basculé dans un espèce de prêchi-prêcha politiquement correct jusqu’à la nausée, d’une niaiserie abyssale. Tout y passe, le racisme, les minorités blablabla, on dirait que les hypocrites qui écrivent cette série ont décidé de racheter tous les péchés de l’Amérique en une demi-saison. Quant à la saison 2, je n’ai pas pu passer le cap du deuxième épisode tellement c’est pénible et ennuyeux. En fait ils auraient plutôt dû faire un film avec la moitié de la première saison, ça aurait suffi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests