Détecter les tremblements de terre avec votre iPhone, iPad ou MacBook

Avec un petit bout de JavaScript, les auteurs de cette page ont eu l’idée d’afficher un séismographe qui affiche en direct les vibrations subies par votre machine. Le dispositif ne fonctionne que sur iPhone et assimilés (iOS) et sur MacBook, sur Safari, Safari Mobile et Google Chrome.

Attention, pour commencer la semaine en douceur mais avec quand même quelques secousses, voici un pur exercice de style web sans aucune utilité scientifique, inspiré par la présence du détecteur de mouvement (accéléromètre) installé dans l’iPhone et d’autres produits d’Apple.

Avec un petit bout de JavaScript, les auteurs de cette page ont eu l’idée d’afficher un séismographe qui affiche en direct les vibrations subies par votre machine. Le dispositif ne fonctionne que sur iPhone et assimilés (iOS) et sur MacBook, sur Safari, Safari Mobile et Google Chrome.

Bien sûr, en cas de vrai tremblement de terre, je pense que vous serez informé avant d’avoir pris le temps de vérifier sur votre iPhone, mais le site ne sert pas tout à fait à rien puisqu’il invite à aider le Japon. Ça ne mange pas de pain et ça soulage la conscience du codeur.

Vous voilà informés : si vous voyez votre voisin de bureau secouer frénétiquement son iPhone ou son MacBook, vous saurez pourquoi : pas la peine d’appeler le SAMU. Si les symptômes persistent, appelez quand même.

(source)


7 commentaires

  1. Pingback: Détecter les tremblements de terre avec votre iPhone, iPad ou MacBook « Le fil d'infos résumé par la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  2. Pingback: Détecter les tremblements de terre avec votre iPhone, iPad ou MacBook | Référencement

  3. Pingback: Détecteur de seisme avec votre iPhone, iPad ou MacBook grace a une application. « Alerte Catastrophe

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies