[détox] SFR Média amorce le renouveau de L’Express

Après avoir fait de BFMTV la chaîne d’information préférée des Français, le groupe SFR Presse souhaite moderniser et relancer le média L’Express.

Guillaume Dubois est à la tête de SFR Presse, le pôle médias du groupe SFR de Patrick Drahi. Après avoir fait de BFM TV la chaîne d’informations la plus regardée en France, il souhaite relancer L’Express et explique les choix forts de la nouvelle formule du magazine qui n’est que la première étape de la transformation des supports de la marque.

>> Retrouvez nos précédents articles de la série [détox]

Une offre presse riche et variée

En mai 2016, le groupe SFR lançait son offre de presse avec pour objectif d’enrichir ses offres mobiles et internet et ainsi se distinguer de la concurrence. Depuis presqu’un an, le service propose ainsi les éditions numériques de plus d’une soixantaine de médias, avec la possibilité de télécharger et lire ces journaux dans leur format digital sans avoir à s’y abonner via leurs sites internet. Disponible pour tous les clients de SFR, ce service est aussi proposé en accès illimité aux abonnés d’autres opérateurs pour 19,99€/mois.

Le kiosque numérique permet à SFR de proposer aux personnes qui suivent l’actualité une offre riche et offre aux journaux et magazines la possibilité d’augmenter leur visibilité et leur diffusion. Ainsi, chaque exemplaire téléchargé depuis l’application SFR Presse est payé quelques centimes d’euros par l’opérateur et se classe parmi les « ventes à des tiers » dans les chiffres de diffusion des journaux et des magazines.

Disponible sur PC, Mac, smartphones et tablettes, SFR Presse regroupe quelques-uns des plus gros titres de presse en France dont Libération, L’Express, Le Parisien/Aujourd’hui en France ou encore Le Journal du Dimanche. À ces médias se sont ajoutés le mois dernier Paris Match, La Voix du Nord, Le Figaro et Télé 7 jours pour porter à 65 le nombre total de titres disponibles sur l’offre presse du groupe SFR.

Depuis son lancement au mois de mai dernier, SFR Presse a rencontré un franc succès et enregistré une dizaine de millions de téléchargement de journaux ou magazines avec une hausse de 40% des téléchargements sur les six derniers mois. SFR a ainsi tapé un grand coup en étant à la fois créateur de contenu (la plupart des titres proposés appartiennent à des groupes filiales du groupe SFR Presse de Patrick Drahi) et canal de diffusion. Dans l’Express, Alain Weill, patron de SFR Média, expliquait que « SFR répond à une attente et sera copié dans le monde« , estimant également que la concurrence tentait de s’inspirer de ce modèle. « C’est la chose la plus intelligente que j’ai vue et c’est la solution pour la presse de demain« , continue-t-il. « Peut-être que ces titres seront de moins en moins vendus en kiosque, mais c’est déjà une tendance« .

SFR ne se contente plus donc d’être un simple fournisseur d’accès et opérateur mobile mais prend une place de plus en plus importante dans les médias via SFR Média qui regroupe SFR RadioTV (BFM TV, BFM Business, BFM Paris, RMC, RMC Découverte), SFR Sport (BFM Sport, RMC Sport, SFR Sport 1, SFR Sport 2, SFR Sport 3, SFR Sport 4 et SFR Sport 5) et donc SFR Presse. L’objectif de Patrick Drahi est ainsi de construire un grand groupe international du numérique, ce qu’il a fait en commençant d’abord par développer Numéricable, en rachetant SFR puis en rapprochant les contenants et les contenus.

Repositionner L’Express

Pourtant, malgré cette restructuration, deux titres phares du groupe sont en net baisse de forme. Libération a subi en 2016 la plus forte baisse de diffusion parmi les quotidiens nationaux, avec une baisse de ses ventes de 19% dont -30% en kiosque (18.600 exemplaires par jour en décembre) et -10% pour ses abonnements papier. Quant à L’Express, ses ventes ont dégringolé de 22%, à 288.000 exemplaires par semaine en juin 2016 contre 350.000 un an plus tôt.


Nos dernières vidéos

Répondre