Suivez-nous

Auto-Moto

Deux-roues : vers un contrôle technique des motos et scooters dès 2022 ?

D’ici 2022, la France devrait imposer le contrôle technique des motos, scooters et autres deux-roues. Jusqu’à maintenant ces engins en étaient dispensés au même titre que les voitures sans permis ou de collection d’avant 1960. Mais une directive européenne va changer la donne.

Il y a

  

le

 
controle technique moto
© Unsplash / Jules D.

Les motards et utilisateurs de deux-roues risquent de grincer des dents. D’ici 2022, tous les véhicules de cette catégorie devront certainement se soumettre obligatoirement au contrôle technique jusque-là réservé aux automobiles.

Cette nouvelle mesure inéluctable fait suite à une directive européenne. Elle impose à la France d’instaurer un contrôle technique des deux-roues si nous n’arrivons pas d’ici 2022 à prouver que les actions de sécurité routière ont fait baissé les accidents de cette catégorie de véhicules. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce n’est pas le cas. Et la France est le dernier pays européen à ne pas avoir mis en place cette règle.

Selon la directive, le contrôle technique devrait être obligatoire lors de la revente d’un deux-roues, trois roues ou quad. Comme les voitures, il devrait se renouveler tous les deux ans. Parmi les points de contrôle, on trouve la direction, l’éclairage, l’identification du deux-roues, le freinage, la structure, les liaisons au sol, les équipements et la pollution.

Une mesure dispensable et discutable ?

Malgré la directive européenne, la mise en place d’une telle mesure reste discutable. Selon les chiffres de la Sécurité routière, seulement 1% des accidents de deux-roues motorisés sont dûs à un problème technique. Ce chiffre s’explique par un entretien plus rigoureux des deux-roues par leurs propriétaires. Moins protégés que dans une voiture, les motards se préoccupent davantage des questions de sécurité de leur machine. Un pneu lisse ou des freins défectueux en moto, cela ne pardonne pas.

La question des centres de contrôles techniques est elle aussi assez floue. De nombreux centres ne sont pas équipés du matériel de contrôle spécifique aux deux roues (trop d’investissements pour peu de clients). Aussi, les motards devront parcourir des dizaines de kilomètres pour effectuer les contrôles.

Enfin, la question des tests de pollution pose problème. Actuellement, la plupart des motos et pratiquement tous les cyclomoteurs ne sont pas conformes aux règlementations en vigueur. En résumé, un nombre infime de deux-roues pourraient passer les tests avec succès.

Tous ces points pourraient bien susciter une levée de boucliers des associations de motards, dont on connaît la détermination à faire valoir leurs droits. En 2012, François Fillon avait déjà tenté d’imposer un contrôle technique pour tous les cyclomoteurs. Face à la révolte des motards, le Premier Ministre avait abandonné. Ce dossier brûlant interviendra à l’aube des élections présidentielles de 2022 et tombe donc très mal pour le gouvernement en place. La dernière ligne droite s’annonce compliquée.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Philippe

    16 mars 2020 at 15 h 36 min

    les actions de sécurité routière ont fait baissé les accidents
    Cherchez la faute…

  2. toto

    16 mars 2020 at 15 h 45 min

    « Parmi les points de contrôle, on trouve la direction, l’éclairage » ouf l’éclairage la ca va faire mal vu comment se fait irradier par la lumière qu’ils émettent ^^

    • Downman72

      17 mars 2020 at 19 h 13 min

      Bonne chance vu la rapidité pour remettre les lampes d’origine et chicane.

      Et puis si c’est comme en bagnole, ça fait 2x que je passe le CT avec des led h4 4000lm sans être emmerdé.

      Plus sérieusement, les autosolistes approuvent le CT moto, sont justes jaloux qu’on ne l’ait pas alors qu’ils oublient pourquoi, eux, ils l’ont.

  3. Motard

    16 mars 2020 at 20 h 05 min

    Heureusement nous Motards ne sommes pas des moutons. Que les automobilistes se laissent faire en expliquant tous que ce sont « les autres » les fautifs, ça les regarde. Quand à nous, on va se défendre 😉

  4. Antheor

    16 mars 2020 at 21 h 49 min

    Ouais nous les motards on va sortir dans la rue et tout cassé … nan je blague , pathétique ce comportement.

    • Motard

      16 mars 2020 at 22 h 59 min

      On commence par « casser », ensuite on parle de ce qu’on connait, les motos sont toujours entrenues (on ne parle pas des scooters ici), contrairement aux automobiles, c’est une question vitale.

    • Pat

      16 mars 2020 at 23 h 36 min

      Il n’est aucunement dit « on va tout casser (ER… pas é…) » mais libre aux montons de se faire tondre gratos. Quand on ne connaît rien du sujet développé, on se garde de faire un commentaire car là pour le compte c’est vraiment…pathétique !

    • Alain BOULIN

      17 mars 2020 at 10 h 44 min

      Pathétique aussi de ne pas être fichu de faire une phrase sans une faute d’orthographe; cela donne une idée du niveau de son auteur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests