Suivez-nous

Séries

Ça y est, Disney lève le voile sur sa plateforme de streaming

Après plusieurs mois d’attente, Disney a finalement dévoilé sa plateforme de streaming baptisée Disney +. Elle sera disponible dès novembre aux USA avant de s’étendre jusqu’à la France. Voici ce qu’il faut savoir à son sujet.

Il y a

le

Disney plateforme de streaming
© Disney

Cela faisait plusieurs mois que Disney évoque sa plateforme de streaming, donnant quelques informations sans pour autant rentrer dans les détails. C’est désormais chose faite depuis hier, puisque la firme a levé le voile sur le service devant ses actionnaires.

Disney + s’annonce très ambitieux

Disney prévoit donc de lancer sa plateforme de streaming Disney + dès le mois de novembre aux États-Unis, si bien que les américains bénéficieront d’un accès au service à la date du 12 novembre. Par la suite, le groupe déploiera progressivement ce dernier à plus grande échelle l’année suivante en commençant par l’Europe de l’Ouest, mais la date de son arrivée en France n’est pas encore connue.

En termes de tarifs, la plateforme de streaming de Disney proposera un abonnement mensuel au tarif de 6,99 dollars, pour un tarif annuel de 70 dollars. Comme annoncé par le PDG du groupe, Disney + est donc moins cher que son concurrent Netflix, dont l’abonnement le moins cher coûte 8,99 dollars, pour 15,99 dollars pour le tarif Premium.

Comme prévu, Disney mise énormément sur son immense catalogue de contenus, dont elle dispose grâce à toutes ses franchises. Outre ses productions Disney, elle peut donc compter sur Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic. D’ailleurs, sa plateforme de streaming devrait s’axer autour de ces cinq grandes catégories, comme le montre l’image partagée par le service de streaming. À son lancement, ce dernier rassemblera 7n500 épisodes de séries, 400 films sur le catalogue historique et 100 films plus récents.

Lors de la présentation, Disney a déclaré qu’il souhaitait que sa plateforme de streaming comptabilise « 60 à 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici la fin de (l’exercice budgétaire) 2024 », dont deux tiers hors des États-Unis. La directrice financière Christine McCarthy a ajouté qu’elle n’anticipait pas de bénéfices avant environ 5 ans. Pour arriver à cet objectif, la firme devrait investir près d’un milliard de dollars dans les contenus originaux pour la première année.

En comparaison, Netflix compte actuellement environ 140 millions d’abonnés à travers le monde, là où il a dépassé les 5 millions d’utilisateurs en France. Pour ce qui est de son investissement dans les contenus originaux, le service de streaming a déclaré qu’il allait mettre 1,5 milliard de dollars sur la table rien que cette année.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests