Donald Trump accusé de violer la constitution en bloquant des Américains sur Twitter

Donald Trump a-t-il le droit de bloquer les gens qui le critiquent ?

En bloquant certaines personnes sur Twitter, Donald Trump violerait la constitution des Etats-Unis. C’est ce qu’affirme le Knight First Amendment Institute de l’Université de Columbia dans une lettre adressée au président américain. L’institut lui demande de débloquer les personnes qu’il a bloquées à cause de leurs points de vue divergents avec celui du président.

Dans le document du Knight First Amendment, il est indiqué qu’une personne a par exemple été bloquée après avoir posté un GIF sur lequel le Pape a l’air « incrédule et inconfortable » avec Donald Trump. Le tweet était accompagné de cette légende : « c’est à peu près comment le monde entier vous voit ».

La lettre évoque principalement le compte personnel du président, @RealDonaldTrump, mais n’exclut pas le compte @POTUS (président des Etats-Unis d’Amérique) qui est moins utilisé.

« Vos comptes Twitter sont des forums dans lesquels vous partagez vos idées et vos décisions en tant que président et dans lesquels des millions de personnes répondent, posent des questions et ont parfois des réponses », écrit l’institut. Et pour celui-ci, le fait d’interdire à quelqu’un l’accès à ces forums à cause de ses opinions serait inconstitutionnel (premier amendement).

Le groupe est très sérieux puisqu’il menace même de mener des actions en justice si le président ne débloque pas les personnes évoquées dans sa lettre, ainsi que tous ceux qui ont été bloqués à cause de leurs opinions.

Ce point de vue divise cependant aux Etats-Unis. Et d’après le magazine Fortune, tout dépend du type de forum public auquel les comptes Twitter du président doivent être assimilés (« ouvert » ou « restreint »).

(Source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. La constitution américaine a même prévu Twitter !

    Faut-il vraiement s’inquiéter encore des gamineries de Trump ? (quand elles ne s’adressent pas à un chef d’état étranger…)

Répondre