Suivez-nous

Réseaux sociaux

Donald Trump donne une date pour la disparition de TikTok, si l’accord n’est pas respecté

Donald Trump explique que si Bytedance ne prend pas la bonne décision avant cette date, TikTok disparaîtra.

Il y a

  

le

 
TikTok application
© Presse-citron.net

Comme nous l’avons précédemment écrit, le gouvernement Trump a fixé un ultimatum au 15 septembre concernant la décision de Bytedance de vendre la version américaine de TikTok à Microsoft. Donald Trump est revenu sur cette déclaration en expliquant que si Bytedance ne prend pas la bonne décision avant cette date, TikTok « cessera ses activités aux États-Unis » dès le 15 septembre 2020.

Une entreprise « très américaine ».

À l’origine cette menace de bannir TikTok a eu lieu devant quelques journalistes lors d’un trajet à bord de l’Air Force One. Aujourd’hui, le président a annoncé cette nouvelle à la Maison-Blanche, en expliquant que le seul moyen pour TikTok d’exister aux États-Unis est d’être racheté par Microsoft ou une autre entreprise « importante, sûre, et surtout très américaine« . Donald Trump cherche une entreprise capable de racheter entièrement Bytedance non seulement pour les États-Unis, mais aussi en ce qui concerne le Canada, l’Australie, ou encore la Nouvelle-Zélande. Le président Trump précise que toute transaction dans le cadre d’un potentiel rachat devrait injecter une grande somme d’argent dans les coffres du Département du Trésor des États-Unis.

Sans donner plus de précisions sur la somme demandée, Donald Trump a utilisé une comparaison maladroite : « Actuellement, ils n’ont aucun droit à moins que nous ne leur en donnions un, donc si nous leur donnons des droits, il faut que cela vienne dans ce pays. C’est un peu comme la relation propriétaire-locataire. Sans bail, le locataire n’a rien », pour illustrer les relations du gouvernement américain avec les entreprises.

Si Donald Trump parvient à faire interdire TikTok aux États-Unis, ce sera l’une des premières fois qu’un président prend une telle décision. Surtout si cette plateforme n’est pas accusée d’une quelconque violation de la loi directement liée à cette interdiction. Cependant, sans ce type de preuves, Donald Trump n’a pas expliqué comment il pourrait interdire TikTok aux États-Unis. Pour le moment, la meilleure solution reste un rachat de la part de Microsoft.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
8,0 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Mende Cabelo

    4 août 2020 at 11 h 34 min

    Vraiment maffieux, Tramp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests