Suivez-nous

Réseaux sociaux

« Une vente forcée » : TikTok se prépare à vendre son activité américaine

Les discussions se poursuivent, et Microsoft pourrait récupérer l’exploitation de TikTok aux États-Unis et au Canada notamment.

Il y a

  

le

 
TikTok app
© Presse-citron.net

Mise à jour : l’horizon s’éclaircit. À la mi-journée ce lundi à Pékin, le patron de ByteDance Zhang Yiming a envoyé un email à destination des salariés pour leur informer qu’ils pourraient être en mesure de se détacher de leurs activités américaines. « Nous sommes donc confrontés à la possibilité réelle d’une vente forcée de l’activité américaine de TikTok » annonce-t-il en ce début de semaine, alors que vendredi soir le président Américain Donald Trump menaçait TikTok d’être supprimé aux États-Unis. Une sorte de chantage pour forcer la vente des activités au sein du pays à Microsoft ainsi que d’autres investisseurs.


Article original.

Mercato sur la planète réseaux sociaux. Malgré les déclarations de Donald Trump en fin de semaine dernière, Microsoft compte toujours aller jusqu’au bout avec ByteDance, la maison-mère de l’application TikTok. En fin de journée, dimanche 2 août, un article de blog a été mis en ligne par la firme américaine en fixant une date limite pour les discussions avec le géant chinois.

Les discussions autour d’un potentiel rachat de TikTok par Microsoft prendront fin le 15 septembre. Si celles-ci sont sont en accord, alors les activités de TikTok aux États-Unis et au Canada mais également en Australie et en Nouvelle-Zélande seront sous l’emprise américaine. Microsoft détaille par ailleurs que d’autres investisseurs pourraient venir participer au rachat, en laissant la majorité à la firme de Redmond.

Poursuite sous conditions

Microsoft met des gardes quant à sa déclaration : « ces discussions sont préliminaires et rien ne garantit qu’une transaction impliquant Microsoft se déroulera », annonçait-on dans le communiqué. À l’heure actuelle, le dossier paraît encore bien flou vu de l’extérieur. Vendredi dernier, alors qu’il rentrait de Floride à bord du Air Force One, le président Donald Trump a annoncé vouloir interdire TikTok aux États-Unis.

« En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux États-Unis. J’en ai l’autorité » déclarait-il. Une sorte d’ultimatum pour l’application née en 2017 du rachat de l’américain Musical.ly. Il se pourrait donc que le rachat par Microsoft soit la seule solution pour elle de pouvoir continuer à opérer sur le territoire nord-américain.

Dans la lettre publiée par Microsoft, il est noté : « suite à une conversation entre le PDG de Microsoft Satya Nadella et le président Donald J. Trump, Microsoft est prêt à poursuivre les discussions pour explorer un achat de TikTok aux États-Unis ».

La gestion nationale d’une application chinoise serait un moyen pour le gouvernement de pouvoir récupérer la gestion des données des millions d’utilisateurs américains, et donc garantir une certaine sécurité nationale que Donald Trump s’accorde régulièrement à dénoncer dans ses différentes déclarations au sujet du conflit entre la Chine et les États-Unis.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,6 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. AlexVII

    4 août 2020 at 7 h 39 min

    C’est la fin de Tik Tok… quand on voit comment Microsoft massacre les jeux où applis qu’ils rachètent, dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests