Effectivement Facebook a vraiment besoin de traducteurs

… ne serait-ce que pour traduire correctement leur… appel à traducteurs. (merci Edouard pour l’info)▶ Posez toutes vos questions sur le nouveau forum Presse-citron

… ne serait-ce que pour traduire correctement leur… appel à traducteurs.

Facebook traduction


(merci Edouard pour l’info)


Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Personnellement je ne trouve pas que FaceBook doive être traduit : l’intérêt (si il y en a un :)) de ce genre de communautés est pour moi l’internationalité : on rencontre (ou plutôt retrouve) des gens du monde entier.

    La traduction dans plusieurs langages risque je pense de compartimenter la communauté et de faire perdre une bonne partie de l’intérêt du service….

  2. De la part d’une pme avec 1 milliard de $ d’investissement je trouve ça un peu cheap comme méthode mais bon…

  3. Waw…
    Mon nom est sur press-citron ! J’ai l’impression de vivre un rêve.

    Et oui, le "Edouard" c’est moi et il ne m’en faut pas plus pour me rendre heureux.

    Merci Eric.

  4. Eric

    @IsLaCouL12 je viens d’ajouter le lien vers ton blog, il ne figurait pas dans le mail que tu m’as adressé 🙂

  5. Je pense sincèrement qu’ils vont très vite voir les limites d’un tel procédé de traduction. De toutes facons il faudra bien un jour ou l’autre payer des gens pour corriger les erreurs et les différentes propositions.

  6. Je suis également d’accord avec Dvins (c’est pas original, je sais, mais quand on est d’accord…)
    Par contre, l’annonce me fait penser à un personnage d’Universal Mobile (mais si, avec l’affro, qui s’appelait chico) et qui parlait comme ça aussi.

  7. Je pense qu’il faudrait le traduire meme si ca ammenera les skyblogeurs et tout leur tralala …

    Par contre j’ai voulu inscrire une copine y’a quelques jours, et l’email n’étais pas "reglementé" selon eux ….
    Il me demandait une adresse en.edu ?? Facebook est-il revenu a ses sources ?

  8. Je suis d’accord avec Dvins sur e fait que facebook doive rester anglais…
    Vou simmaginez le bordel que ça donnerais si c’était traduit? Tous les kikoolol de skyblog migreraient dessus (le seul obstacle en ce moment étant la langue)…

  9. [OUI] à la traduction…

    Je dois utiliser 0,38 % de Facebook parce que je n’y comprends rien (en anglais technique ça va mais laisse moi seul dans Londres pour demander mon chemin à deux flics et ils répondront "What ?" – véridique : mais prononcer Hanover street avec un accent français et ils ont compris another street n’aide pas à la compréhension 🙂 )

    Et encore si j’y suis, c’est parce qu’on a ouvert un groupe avec la commission NTIC de l’AMIF (Houla, on est au moins… 6 (+1 kikoolol ?) !). Mais je ne comprends rien à certaines notions comme le mur, le fait d’avoir plein de messages qui ne nous (me) concernent pas…

    Je compte pourtant l’utiliser pour "gérer" ce groupe de partenaires politico-geek (enfin pas tous geek et certains plus politico que d’autes) mais qui n’ont pas la fibre anglophone pour la plupart, voir même carément anglophobe pour certains. Je suis même sûr que c’est pour cela que l’on a aussi peu d’inscrit dans le groupe parmi les membres de la commision.

    Quand aux rencontres entre les gens à travers Facebook, si elle doit se faire en anglais, ce n’est pas trop grave, sans quoi on serait obliger de connaître trop de langues, mais l’interface, elle, devrait être "localisée" sans quoi une grande partie de l’utilisation se fera sans les Français… (c’est mon avis et il n’engage que moi… Et quelques instituts de sondages il me semble)

  10. Moi que ce soit Facebook, Last.fm ou autre je laisse tout en anglais. Si c’est traduit en fr je laisserai en anglais.
    Je préfère les mots sont plus court.
    Sinon je trouve ridicule ce protectionniste français pour défendre la langue (doublure des films et autres). Après c’est vrai que tout ca n’aide pas mon français qui est plutot mauvais (en terme d’orthographe j’entends puisque je suis français).

    C’est vrai que Facebook abuse a demander aux utilisateurs de faire le boulot… MySpace n’est pas passé par les utilisateurs il me semble?

  11. C’est inadmissible. Il faut choisir entre Beacon, la pub, d’un coté et demander la participation des membres. La traduction gratuite oui, pour Wikipedia, ou pour Linux, mais pour un site à but lucratif, il faut arrêter…
    Je me demande d’ailleurs si ce ne sont pas des personnes qui pensent également que ce n’est pas normal qui ont traduits n’importe comment délibérement. en tout cas, j’avoue, j’y ai pensé…

  12. C’est n’importe quoi ce genre de service, ils ont bien raison de traduire mais qu’ils le fassent bien…
    La plupart des gens n’y comprennent rien (dont moi) à cause de l’anglais à toutes les sauces ou du franglais… c’est pas parce qu’on est sur un site Web 2.0 qu’on parle anglais!

  13. Je très d’accord avec EtienneB sur traduction gratuite pour projet être ouvert source, mais payant pour grosse commerciale entreprise.

    Au contraire, je très contre arguments un peu tristes sur ne pas traduire machin anglais sous prétexte que cela cloisonnerait la communication ou que les libellés seraient plus courts (oui je renoncer à parler frangooglais, c’est trop dur) !
    Il me semble que Facebook, c’est pour son réseau social et personnellement 99,9% de mon réseau est composée de personnes françaises. Si je veux parler à mon pote John de N-Y, no problem, I’ll use english, mais pour mon poteau Julot de Porte Maillot, j’vais quand même pas lui jacter en rosbif.

  14. Je pense que ça n’a rien à voir ! On est pas obligés de parler anglais ! La preuve : le nombre considérable de groupes en français !

    Mais l’infrastructure commune à tous les utilisateurs est en anglais, ce qui permet à mon avis de ne pas faire de différence, d’éviter les kikoolol et de garder le service international.

  15. @ Dvins >
    1/ Les ados anglophones seraient-ils étonnamment moins crétins que les ados francophones ?
    2/ J’utilise Microsoft Windows et Office en français et même si des millions d’utilisateurs ont le même logiciel (localisé), je n’ai aucune envie de travailler avec des logiciels tout en anglais (j’en utilise déjà suffisamment du fait de ma profession d’informaticien)
    3/ Jadis j’utilisais ICQ en français et j’avais des tas de correspondants internationaux (brésiliens, anglais, etc.) dont je ne sais pas quelle était la langue de l’interface, et ça n’a jamais été un obstacle pour communiquer.
    4/ Le seul truc que tu gagnes à ne pas franciser un logiciel/service destiné au grand public, c’est d’effectuer un schisme entre les personnes à l’aise avec l’anglais et les autres. Pour toi, les autres = les kikoolol, mais ça va bien au delà.
    Contrairement à ce que tu dis, pour utiliser facebook, on est (actuellement) obligé de parler anglais (i.e. le comprendre) ne serait-ce que pour s’inscrire.

  16. Facebook c’est americain. Si ils veulent le traduire autant rendre le service plus français (avec les écoles fr & co).

    A partir du moment ou c’est un site international (ou l’on parle avec plein de gens de partout) je trouve normal de l’utilisé en anglais.
    Tout le monde comprend l’anglais (enfin presque) et je vais pas parlé français avec mes amis erasmus de finlande…
    A la base c’est quand même un outil qui est tourné vers l’international.
    J’arrive pas a comprendre qu’il y est des gens qui l’utilise que en français. Autant aller sur copain d’avant (qui d’ailleur a rendu ses services un peu plus gratuit à cause de la concurrence).
    Bon apres c’est vrai que si il y a plein de français qui l’utilise entre français… Mais en est on arrivé là?

  17. @ Morbeka > Tu vas peut-être me trouver « vieux con » ou éliste ou sectaire, mais vu la qualité de ton français, je ne suis pas très étonné que tu ne sois pas attaché à cette langue (« je trouve normal de l’utilisER », « je NE vais pas parlER », « qu’il y AIT des gens qui l’utiliseNT », etc.).

    En outre, tu répètes les mêmes arguments que Dvins sans répondre aux miens. Facebook est tout autant américain que Windows XP ou Word (d’autant que Microsoft l’a racheté). So what ? Est-ce une raison suffisante pour imposer à la terre entière de parler en anglais ? Sais-tu qu’aux États-Unis, on trouve couramment dans le métro ou ailleurs des publicités en espagnol (et pas à destination des touristes) ? L’internationalisation des applications, facebook comme les autres, me semble un processus logique et une marque d’ouverture. Restreindre les langues, c’est restreindre les utilisateurs (et, j’insiste, pas uniquement les kikoolol).

  18. Comme une image> Comme je disais plus haut mon français est très mauvais (orthographe).
    Je ne suis pas contre une traduction de Facebook. Ce que je veux dire, c’est que personnellement je n’utiliserai pas cette traduction puisque pour moi Facebook est un outil international ouvert aux échanges avec d’autres personnes qui ne parle pas français. Un peu comme YouTube. Si je post une video sur YouTube je vais mettre les commentaires en anglais puis en français. Mais je ne vais pas me limiter au français et ainsi bloquer un bon nombre de personne.
    La traduction de facebook en français ne doit pas empêcher la communication avec les autres qui ne parle pas la langue. Moi je trouve qu’il est important de garder ce coté ouvert aux autres pays. Et l’anglais permet ca. Aujourd’hui beaucoup de gens parle l’anglais.

  19. Je penser que outil collaboratif aide corporation géante à faire économies traduction. Parce que société parler anglais pas parler français.

    Mes deux centimes sur le sujet.

  20. francoys myriam on

    ce que je demande c’est qu’il y ai une traduction française a facebook et mes boites mail mon navigateur ne fait pas les traductions et ne comprend rien a rien ne parle que le français et j’ai des amis du monde entier qui m’écrivent et ne peuut répondre ne comprend rien a rien que faire

Send this to a friend