Suivez-nous

Auto-Moto

Elle souhaite déverrouiller sa Tesla Model 3 avec une puce dans son bras

Une jeune femme s’est implantée dans son bras, la puce RFID permettant de déverrouiller sa Tesla. D’un simple mouvement de son bras, Amie DD pourra ouvrir sa voiture.

Il y a

  

le

 
Tesla déverrouillage
© Amie DD

Les fans de la firme de Palo Alto sont pleins d’imagination. Alors que Tesla proposera un nouveau mode « Karaoké » avec la mise à jour en version 10 de ses tablettes tactiles, les clients de la marque de voitures électriques veulent pour certains devancer les nouveautés du constructeur, et innover à leur manière.

Ce fut par exemple le cas avec une youtubeuse, Simone Giertz, ayant essayé de devancer Tesla en imaginant son propre pick-up électrique, sur base de Model 3. Mais aujourd’hui, la palme revient à Amie DD, une hackeuse ayant trouvé un moyen pour déverrouiller sa propre Tesla avec l’aide de… son bras.

Une puce électronique implantée dans son bras

La détentrice d’une Model 3 possède une façon bien originale de déverrouiller ses objets connectés. Pour ce faire, l’hackeuse a une habitude bien à elle : transférer les programmes de déverrouillage de ses différents objets vers une puce électronique de type RFID. De cette façon, Amie DD peut ouvrir sa maison ou encore accéder à son site web, le tout par une simple présentation de sa main, où se trouve le capteur.

Depuis l’achat de sa nouvelle voiture électrique, la femme avait une idée derrière la tête : faire de même que pour sa maison et son site web, avec sa Model 3. Ainsi, Amie DD a tenté de transférer le logiciel du constructeur dans sa première puce. Mais malheureusement, les protocoles de sécurité du constructeur ne lui ont pas permis de réaliser l’action.

Pourtant, cela n’a pas empêché Amie DD de réaliser son objectif. Son plan B ? S’intégrer une seconde puce électronique RFID dans sa peau : celle de la carte de sa Tesla. Après avoir dissous le plastique avec de l’acétone, la puce RFID a ensuite été mise en capsule dans un biopolymère.

Un « biopiratage » à venir de la Tesla Model 3

Pour pouvoir intégrer cette seconde puce électronique, Amie DD a fait appel à un professionnel en modification du corps, PineApple. La vidéo qui en résulte explique tout le processus de ce « biopiratage ».

Par ailleurs, la vidéo du déverrouillage de la Tesla n’a pas encore été mise en ligne, mais devrait l’être sous peu.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Taro

    12 août 2019 at 13 h 57 min

    Elle ferait mieux de se faire greffer un cerveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED by SFR

Les tests