EmploiCity.fr : prendre un étudiant par la main (pour l’emmener vers demain)

La France a un taux d’emploi des jeunes qui serait l’un des plus faibles des pays de l’OCDE, et cette statistique malheureuse a la vie dure puisque rien ne semble changer depuis des décennies. Afin d’aider les étudiants et de les accompagner dans leur intégration au sein du monde professionnel, du collège à l’université puis

La France a un taux d’emploi des jeunes qui serait l’un des plus faibles des pays de l’OCDE, et cette statistique malheureuse a la vie dure puisque rien ne semble changer depuis des décennies.

Afin d’aider les étudiants et de les accompagner dans leur intégration au sein du monde professionnel, du collège à l’université puis au premier emploi, le groupe Média Etudiant, déjà éditeur de nombreux sites autour de la même thématique va lancer le 18 janvier 2010 un nouveau site, EmploiCity.fr.

emploicity_intro

L’objectif d’EmploiCity est de proposer des services d’entraide constitués principalement de contenus et d’offres en vue d’aider les étudiants dans leur parcours professionnel. Le site, très complet, propose des services communautaires (critique de cv et lettre de motivation, retour d’expérience…), des contenus didactiques (créer sa lettre de motivation, fiches métiers… ) et les conseils d’un coach emploi qui prend l’étudiant (mais pas seulement, d’ailleurs) qui ne sait pas trop comment s’y prendre et à quelles portes frapper pour trouver un stage ou un emploi, voire un contrat en alternance. En temps qu’étudiant il suffit de s’inscrire pour bénéficier de l’accès à tous ces services gratuitement.

emploicity01

Côté entreprises, il est possible également de créer un compte et d’accéder à un panel de fonctionnalités comme le dépôt des offres de stage, d’emploi, de contrat en alternance et de job d’été, le tout gratuitement. Un pack Premium permet quant à lui de mettre ses offres en avant sur le site, alors que le pack Recherche donne accès au vivier des CV enregistrés sur le site. Ces deux packs Entreprises sont payants.

emploicity02

Trouver un premier emploi n’est pas qu’une question de diplôme et de compétences : il faut aussi savoir se présenter, se mettre en valeur et tirer les bonnes sonnettes, ce qui constitue en quelque sorte un acte de marketing personnel. C’est dans l’ensemble de ces démarches souvent un peu obscures pour un jeune sans expérience que EmploiCity entend intervenir avec ce site au graphisme coloré et punchy qui est devenu la marque de fabrique de Média Etudiant.

Le site est en version beta ouverte : il suffit de se rendre à l’adresse http://www.emploicity.fr pour demander un pass.


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. Une bonne idée pour les étudiants mais est-ce que ça va aussi faire évoluer les mentalités de recruteurs?
    Il faudrait prévoir une partie, pourquoi engager un jeune, pourquoi engager un quinquagénaire, etc etc

  2. Effectivement « Trouver un premier emploi n’est pas qu’une question de diplôme et de compétences » mais il n’empêche que le diplôme continue à jouer un rôle très important en France même avec plusieurs années d’expérience (et ce quelles que soient les compétences).

    Cela est bien dommage pour les personnes n’ayant pas pu (pour différentes raisons) poursuivre leurs études.

  3. ça existe encore la lettre de motivation je n’ai jamais vu une connerie pareil
    par contre je suis admiratif de ces boite minable qui organise ces connerie ce sont les rois pour se goinfrer de sub des escroc officiel quoi
    j en parle ici:
    http://blogpierre.over-blog.co.....92718.html

     » Monsieur,
    Mon dynamisme et la pertinence de mon analyse, m’a fait croisé votre annonce Ref XXX.
    J’ai l’honneur de solliciter l’emploi à temps partiel yyy, que vous proposez.
    Mon sens de l’organisation et des responsabilités seront en parfaite harmonie avec les 435 € brut pour 75 h de travail mensuel, que votre entreprise accorde, pour entrer dans l’équipe soudée que vous formez et que dès demain, nous formerons. »

  4. Bonjour à tous,

    vos retours sont caractéristiques.
    Tout le monde en France sait que les jeunes ont beaucoup de mal pour trouver un emploi, or, depuis plusieurs années, rien ne change.

    C’est ce constat qui nous a amené à créer EmploiCity.fr, apporter autre chose aux jeunes / étudiants que des listings d’offres de stage / d’emploi.

    @aSeed : très bonne idée de faire du contenu pédagogique pour les entreprises. On va le mettre en place.

    N’hésitez pas à demandez vos accès à la beta. On envoie les accès demain (mercredi) en fin de journée.

    Thierry Debarnot
    Dirigeant Media etudiant

  5. Je suis actuellement étudiant en apprentissage (de master 2). J’ai préféré passer par linked in et video pour me trouver mon alternance. Je suis pas sur qu’un site comme celui la puisse encore faire sa place sur le net en ce qui concernent les stages/apprentissages.

    D’apres moi, il faudrai mieux qu’ils developpent la partie jobs d’été qui manque cruellement sur le net. Mais pour ce qui est des stages et apprentissage …

  6. Salut,
    Pas sûr qu’un site puisse changer la donne des nouveaux diplômés.
    Il n’y a qu’à regarder les annonces pour voir que les recruteurs ne veulent pas de débutants…minimum 2 à 3 ans d’expérience.
    Alors qu’il y ai un site de plus ou de moins ne changera pas le problème, ça serait trop simple 🙂

  7. Je serais également très fortement intéressé pour un accès à la beta de votre site.

  8. Bon alors encore un site emploi de plus…
    Tourné vers les jeunes, normal, ce sont eux les plus gros consommateurs de web…
    Avec toujours les mêmes trucs rebattus, comme les fiches métiers (super novateur !!) : au fait il y a combien de fiches métiers « chef de produit » sur le web ? (d’après mon estimation presque 5000).
    On soupoudre d’un peu de communautaire pour que les utilisateurs aide à l’indexation dans Google en créant du contenu.

    Alors si vous êtes jeune et en recherche d’emploi, espérez avoir plutôt fait les bonnes études qui donnent du job que d’avoir trouvé un site qui vous fait miroiter d’en trouver (du job).

  9. @Caroder : je vous rejoints dans votre réponse et c’est bien le constat qui se fait actuellement dans ce domaine.
    Une plateforme d’annonce et d’offre d’emploi dans laquelle nous n’avons aucune main mise sur la sincérité du recruteur, et pratiquement aucun suivi sur l’annonce (elle est placée là, mais un an après elle est toujours là), c’est courant et ca rapporte, même parfois de quoi faire vivre l’immeuble où je vis.

    Certes l’emploi, parfait, c’est l’eldorado pour qui cherche à faire vivre sa famille en milieu urbain, mais en campagne, c’est parfois un sujet qui fait mouche puisqu’ils sont plus souvent des indépendants, et qui vivent de leurs terres.

    Concernant l’indexation sur Google, c’est aussi une éventualité, et voire plus dans le long terme lorsqu’il s’agira de vendre son PR.

    Sur ce…

  10. Merci Eric pour l’article et aussi aux gens d’Emploi City, toute initiative est la bienvenue… Dans le même temps, le gros problème comme tout le monde le souligne dans les commentaires c’est la mentalité et le rapport a la jeunesse en France (quand on est jeune, on est soit un paresseux, soit un délinquant, ou encore pour certains 68ards, dénue d’idéaux et dévoré par le consumérisme).

    Dans le même temps la pression sur les jeunes est assez énorme (pression du système scolaire, des parents, etc.), ce qui produit une génération angoissé et frileuse (il suffit de constater le désir de nombreux jeunes de rejoindre la fonction publique par sécurité). C’est ce qui m’effraie le plus, car si l’ont a peur de l’avenir a 25 ans, quid a 50? Dans le même temps c’est difficile de les blâmer avec un chômage des jeunes à plus de 20% et une précarisation accrue.

    J’ai plaisante avec de amis (ne travaillant pas dans le web) tous de moins de 30 ans que j’aimerais lancer une start up, et ils m’ont tous dit que je devais avoir plus d’expérience, que j’étais trop jeune, etc… Alors qu’au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, c’était complètement l’inverse.

    Donc il faut non seulement changer la mentalité des recruteurs, mais aussi aider la jeunesse à ne plus avoir peur.

  11. Souvent le soucis est les recruteurs veulent de l’expérience mais si aucun ne donne ça chance à un débutant ils n’aurons jamais d’expérience dans leur futur job.

  12. Classe^^

    Félicitations Thierry, d’années en années, tu nous ponds des nouveautés, des trucs géniaux. Ah et dire que je t’ai connu au lancement de Marketing-Etudiant.
    T’as fait ta route et plutôt magnifiquement bien visiblement.

    Très bonne idée encore une fois ce site et très bien présenté.

  13. Merci à tous pour vos retours et ce début de débat.

    On organisera probablement la continuité de ce début ASAP sur EmploiCity.fr 😉

  14. Pingback: Tweets that mention EmploiCity aide les étudiants à trouver leur premier emploi | Presse-Citron -- Topsy.com

  15. Pingback: JobTeaser aide les jeunes diplômés à choisir leur première entreprise | Presse-Citron

  16. Attention à l’utilisation des chiffres concernant le chômage des jeunes. Il augmente chaque année d’un point depuis 5 ans certes mais le chiffre publié à la rentrée 2011 de 25,6 pour-cent est à décrypter.
    Il s’agit des jeunes de 18 à 24 ans qui ne sont pas à l’école et comme 60% des jeunes de cette tranche d’âge sont à l’école cela fait 25,6% de 40% des jeunes.
    A vue de né autour de 9%, ce qui est proche de la moyenne nationale.
    J’ai analysé une enquête sur le sujet ici : http://www.generationy20.com/7.....i-dattente

Send this to a friend