En 2020, le gouvernement met en place un « indice de réparabilité » pour les appareils électroniques et électroménagers

Un indice de réparabilité pour les appareils électroniques et électroménagers, c’est le nouveau projet du gouvernement pour lutter contre l’obsolescence programmée. La mise en place se fera le 1er janvier 2020.

« 75% des clients Fnac Darty veulent des informations sur la durée de vie des produits », déclare la secrétaire d’Etat Brune Poirson dans un tweet. « Ça tombe très bien, le gouvernement français va mettre en place à partir du 1er janvier 2020 un indice de réparabilité des produits ».

Il semblerait que la croisade du gouvernement contre l’obsolescence programmée se concrétise aujourd’hui. Evoqué par les médias depuis un moment, cet indice a enfin une date de lancement. Et actuellement, d’après un article de La Tribune, un groupe dont fait partie Fnac Darty a déjà commencé à travailler sur cet indice depuis une semaine.

Le groupe devra rendre des conclusions avant la fin de l’année et l’indice sera mis en place en 2020. Avec cet indice de réparabilité (une note sur 10), le gouvernement veut informer les consommateurs, mais également inciter les fabricants à rendre leurs produits plus faciles à réparer. Et si l’indice « ne fonctionne pas », la secrétaire d’Etat prévient que la prochaine étape sera les « sanctions et les mesures contraignantes ».

> Lire aussi :  "Réagir peut tout changer", la campagne contre les violences sexistes et sexuelles

Une note à la iFixit ?

On rappelle que dans le monde de la tech, le site web iFixit fait déjà plus ou moins autorité dans le domaine, en donnant des notes de réparabilité à des appareils électroniques.

C’est un peu le DxOMark de la réparabilité et ses verdicts sont très souvent relayés par la presse (surtout anglophone).

« Nos ingénieurs ont démonté et analysé chaque appareil, attribuant un score de réparabilité entre zéro et dix. Dix est le plus facile à réparer », indique le site sur une page sur laquelle il donne un classement des mobiles les plus réparables (le numéro un sur ce classement est le Fairphone 2).

> Lire aussi :  Google renonce à un contrat de 10 milliards avec le Pentagone

(Source)


2 commentaires

  1. un perspective qui vise a temps plein , le contrôle de vétusté des appareils ménagers par
    le compteur » impossible » LINKY schéma = équivalent au contrôle technique automobile!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    consommation d’électricité en + d’où en moins = ..surfacturation Ou obligation de remplacement
    a neuf des appareils électro ménagers.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.