En attendant Jean-Claude…

Le Cinéma c’est rien que du cinéma.
Le cinoche c’est marrant parfois, même quand ce n’est pas comique.
Tenez par exemple, durant toute la journée d’hier, cette phrase lue cent fois dans Première et d’autres magazines consacrés au 7ème Art a résonné souvent dans ma tête : "le cinéma c’est un métier où tu passes tes journées… à attendre".

Blogueurs chez Jean-Claude Van damme

Le Cinéma c’est rien que du cinéma.
Le cinoche c’est marrant parfois, même quand ce n’est pas comique.
Tenez par exemple, durant toute la journée d’hier, cette phrase lue cent fois dans Première et d’autres magazines consacrés au 7ème Art a résonné souvent dans ma tête : « le cinéma c’est un métier où tu passes tes journées… à attendre ».

Blogueurs chez Jean-Claude Van damme

Attendre les acteurs, attendre les figurants, attendre le réalisateur, attendre la lumière, attendre le soleil, attendre la pluie.
Attendre que toute la scène soit en place…
Mes camarades blogueurs[1] et moi-même avons assisté hier à côté de Bruxelles au tournage d’une scène du prochain film de Jean-Claude Van Damme, et nous n’avons pas vu Jean-Claude Van Damme.
Ce ne fut pas faute d’attendre, pourtant.

Peu importe, sans trop dévoiler de secrets de tournage du film qui aura normalement pour titre JCVD (pour des raisons bien légitimes de confidentialité, vous ne verrez pas tout de suite les vidéos que mes camarades et moi-même avons réalisées et qui valent pourtant leur pesant de frites cacahuètes), disons que la scène d’hier était une scène-clé assez « physique » nécessitant une mise en place longue et minutieuse.
Nous avons donc plutôt vu la logistique, les répétitions de la scène, et les premiers rushes, sous l’autorité perfectionniste de Mabrouk, le réalisateur, et de ses assistants, y compris quelques tensions avec un cascadeur-figurant aussi musclé que revêche.
Mais de Jean-Claude, point.
Non pas que le garçon ait cherché à nous fuir (What ? Blogerz ? What the fuck ?) mais tout simplement parce-que lorsque nous avons dû quitter Bruxelles en fin d’après-midi, les préparatifs n’étaient encore pas terminés, et que par conséquent JCVD devait patienter tranquillement dans sa loge avant de faire son entrée en scène.
Si ça se trouve ils ont fini à 3 du mat, genre.

Cependant, avec ou sans JCVD, ce n’était peut-être pas le plus important, car assister de près, en spectateur privilégié, au tournage d’un film est une expérience passionnante, surtout quand vous saurez que nous avons eu le privilège de déjeuner avec l’équipe, et qui plus est s’il vous plait à la table du réalisateur Mabrouk El Mechri (Gomes et Tavares, Virgil…), un garçon charmant et d’une simplicité désarmante, et de l’un des acteurs du film, l’excellent et très drôle Zinedine Soualem (La Haine…)
Le film doit sortir en juin 2008[2] et je ne vous cache pas que je suis impatient de voir la scène d’hier dans son contexte.
Accessoirement ce sera la première fois de ma vie que je verrai un film de JCVD.
Faut un début à tout, même dans la culture.

[1]Etaient présents : Miss Gally, GoOz, Alex, et notre hôte Vincent, que je remercie au passage pour cette invitation. Nous étions invités par Gaumont, et ses deux réprésentants Julien et Nicolas, que je remercie également et à qui je rappelle que nous sommes psychologiquement prêts pour d’autres déplacements.
Il se confirme que les entreprises et les marques s’intéressent de plus en plus aux blogueurs, et les incluent dans leur plan de communication au même titre que la presse traditionnelle, et avec les mêmes égards.

[2]nous aurons un nouveau teaser vidéo prochainement.


Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. J’ai eu, moi aussi, l’occasion d’assister à l’un ou l’autre moment du tournage de JCVD… et même d’approcher notre star nationale (oui, je suis Belge), le temps d’un micro événement que la production a accepté d’organiser avec la commune de Schaerbeek (où sont tournées plusieurs scènes clés du film, dont le braquage du bureau de poste et la scène du magasin de jouets) pour permettre aux gamins du quartier de rencontrer Jean-Claude Van Damme et de poser auprès de lui pour une photo-souvenir. Je partage tes impressions sur la gentillesse et le professionnalisme de l’équipe. C’était une expérience instructive. Quant à JCVD himself, je l’ai trouvé plutôt sympathique, disponible et souriant… mais plus petit que ce que j’imaginais 😉

    Une espèce de teaser du film, réalisé pour les besoins du marché du cinéma de Cannes, circule actuellement sur le net. Vous le trouverez sur dailymotion ou, plus simplement, sur mon blog 😉

  2. Tu n’es pas le seul à avoir vu un film de JCVD je le connais juste de nom, j’ai vu la première fois une photo de lui lorque blogtendances.com a couvert l’évènement.

  3. @Eric : Il FAUT que tu vois "Bloodsport" quand même ! C’est de loin le meilleur film de JVCD et globalement un super film avec une bande annonce terrible !

  4. Je viens de voir le teaser sur Daily Motion c’est terrible !
    Auto dérision, apparement une bonne communication pour la sortie du film… Il pourrait bien marcher…

  5. Lu dans l’Expresso de Telerama ce matin (30/10/07):

    Jean-Claude, aware ou away ?
    Impossible, désormais, d’organiser une soirée de lancement d’un produit sans convier quelques blogueurs, histoire de faire monter le buzz. Idem en politique : plus aucun parti ne songe à organiser une université d’été sans s’assurer que des blogueurs bien triés sur le volet seront là pour en parler. Et voici que l’industrie du cinéma se met à suivre le mouvement : une poignée de blogueurs a eu la chance (!) de pouvoir se rendre sur le plateau bruxellois du nouveau… Jean-Claude Van Damne ! Petit bémol, tout de même, les invités du jour n’auront pas vu l’ami Jean-Claude, qui n’est pas sorti de sa caravane pendant le temps où ils étaient là, pour cause de retards de préparatifs de scène. Même appliqué au web 2.0, le marketing n’est pas toujours parfait. ◆ T.B.

Répondre