Suivez-nous

Smartphones

En Chine, les ventes d’Apple baissent tandis que celles de Huawei augmentent de 66 %

Les sanctions américaines contre Huawei auraient-elles réveillé le patriotisme des consommateurs chinois ?

Il y a

  

le

 

Par

Huawei Mate 30 Pro
© presse-citron.net

À cause des sanctions américaines, et notamment l’impossibilité pour Huawei de préinstaller les applications Google sur ses smartphones, le constructeur chinois est en mauvaise posture à l’international.

Mais en Chine, sa part de marché n’a jamais été aussi importante. Et cela pourrait être en partie dû au fait qu’en réaction aux sanctions de Washington contre Huawei, de nombreux consommateurs chinois ont décidé de choisir cette marque.

La part de marché d’Apple, pendant ce temps, a légèrement baissé.

Huawei domine maintenant le marché chinois

Cette semaine, la société Canalys dresse un portrait du marché des smartphones en Chine continentale, en publiant les données correspondant au troisième trimestre 2019. D’après cette firme, durant le trimestre, Huawei a expédié 41,5 millions de smartphones, ce qui a permis à l’entreprise d’avoir une part de marché record de 42 %. Cela correspond également à une hausse annuelle de 66 % des expéditions.

Apple a maintenu sa position sur le marché chinois, mais ses expéditions sont passées de 7,1 millions d’unités au troisième trimestre 2018 à 5,1 millions d’unités au troisième trimestre 2019, soit une baisse annuelle de 28 %. L’iPhone 11 s’est mieux vendu que les autres modèles d’Apple puisque celui-ci représenterait 40 % de toutes les expéditions de la firme de Cupertino durant le trimestre.

Et à l’instar d’Apple, les autres constructeurs chinois ont été éclipsés par Huawei. D’après Canalys, au troisième trimestre 2018, Apple, Oppo, Vivo et Xiaomi avaient une part totale de 64 %. Celle-ci est passée à 54 % au deuxième trimestre 2019, puis à 50 % au troisième trimestre 2019.

L’un des avantages de Huawei en Chine est que dans ce pays, il n’a pas besoin des applications de Google (puisque les internautes utilisent des services locaux). De ce fait, les effets des sanctions américaines sont amoindris dans l’Empire du Mileu.

De plus, ARM a récemment rétabli ses relations avec Huawei, estimant que ses architectures ne sont pas des technologies d’origine américaine. De ce fait, la filiale HiSilicon de Huawei, qui produit des processeurs pour mobile, pourra développer des composants pour les prochains modèles de la marque.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Vegeta

    1 novembre 2019 at 11 h 36 min

    « L’un des avantages de Huawei en Chine est que dans ce pays, il n’a pas besoin des applications de Google (puisque les internautes utilisent des services locaux). » Ce n’est pas qu’ils n’ont pas besoin des services Google, mais c’est que ceux ci y sont interdits. Ils ne servent donc à rien en Chine et donc les sanctions n’ont littéralement aucun impact en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED by SFR

Les tests