En Mongolie, la banque centrale autorise officiellement une crypto-monnaie

Certes, ce n’est pas le pays auquel on pense immédiatement lorsque l’on parle de crypto-monnaies. Pour autant, la Mongolie est un précurseur dans la démarche : la banque centrale vient d’autoriser la première crypto-monnaie du pays. Elle sera émise par le principal opérateur télécom du pays, Mobicom.

mongolie

(c) Wikipedia – Florian Nessler

La banque centrale Mongole a créé un cadre adapté

En avril dernier, la banque centrale de Mongolie a adopté un décret mettant en place un cadre légal pour les crypto-monnaies – un peu à l’instar de ce que la France a fait pour les ICOs.

Depuis, le journal Montsame a annoncé que la société Mobifinance (elle-même détenue par Mobicom) a été la première à obtenir un certificat officiel pour émettre une devise électronique, le « Candy ». Une cérémonie officielle a d’ailleurs été organisée par la banque centrale de Mongolie pour célébrer cette première.

Vers la fin des billets ?

Dans son intervention en public, le PDG de Mobicom, Tatsuya Hamada a donné son point de vue sur l’évolution des crypto-monnaies : « maintenant que les devises électroniques commencent à circuler, les distributeurs de billets et les cartes vont appartenir au passé ».

Si la Mongolie se montre particulièrement ouverte aux crypto-monnaies, ce n’est pas le cas de tous les pays asiatiques. Quelques heures avant cette annonce, une plateforme d’échange de crypto-monnaies indienne a mis la clé sous la porte après avoir subi des pressions de banques traditionnelles. Le gouvernement a complètement interdit l’usage de ces devises électroniques – comme certains autres régulateurs.

Source


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.