Suivez-nous

Mobile

Environnement : vers la fin des forfaits mobiles internet illimités en France ?

La mesure est évoquée par une mission d’information du Sénat sur l’empreinte environnementale du numérique.

Il y a

  

le

 
Smartphone SMS
© Unsplash / Robin Worrall

En 2019, le numérique représentait 2 % du total des émissions de gaz à effet de serre en France. Derrière ce chiffre se cache une perspective bien plus sombre puisque ces dernières pourraient augmenter de 60 % d’ici 2040. Partant de ce constat, une mission d’information sénatoriale propose un ensemble de mesures visant à limiter l’impact environnemental du secteur dans les années à venir.

Une proposition choc retient particulièrement l’attention : l’interdiction des forfaits mobiles avec internet illimité. Ces derniers sont en effet responsables d’une augmentation de la consommation de ressources électriques. Dans le même état d’esprit, les parlementaires recommandent de taxer les plus gros émetteurs de données, ce qui place les services de streaming sur la sellette.

Favoriser les achats d’appareils reconditionnés

Ils souhaitent par ailleurs agir sur la source principale des émissions : les terminaux. Il s’agit des télévisions, smartphones, ordinateurs et objets connectés. « La réduction de l’empreinte carbone du numérique en France devra tout particulièrement passer par une limitation du renouvellement des terminaux, alors que la durée de vie d’un smartphone est aujourd’hui de 23 mois », expliquent les sénateurs.

Dans ce cadre, ils veulent encourager l’achat d’appareils reconditionnés en s’appuyant sur une taxe carbone à l’échelle européenne et en appliquant une TVA à 5,5 % sur la réparation et l’acquisition de ces terminaux.

Enfin, la mission d’information esquisse aussi des pistes concernant les réseaux télécoms. Ils jugent souhaitable l’équipement de l’ensemble du territoire français en fibre optique mais se montrent beaucoup plus réservés sur la 5G. Cette position n’est finalement pas si éloignée de celle de la ministre de la transition écologique Élisabeth Borne et du ministre de la Santé Olivier Véran qui ont écrit au premier ministre pour lui demander d’attendre l’évaluation des effets sanitaires et environnementaux de cette technologie avant de déployer le réseau.

Il reste à voir quelle suite sera donnée à ce travail parlementaire. La présence de sénateurs républicains, centristes, socialistes et communistes dans ses rangs montre en tout cas que ces préoccupations sont partagées de part et d’autres de l’échiquier politique.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Jean

    25 juin 2020 at 17 h 44 min

    pour autant que je sache, les forfaits ne sont pas illimités. ils font 50Go, 70Go, 100Go. Et même si un jour quelqu’un lance un forfait 500 Go, ca ne sera pas un forfait illimité. Il n’y a que la voix qui est illimité ou les SMS. Encore un truc pondu par des sénateurs qui ne savent rien du monde réel.

    • PapounetUT

      29 juin 2020 at 18 h 56 min

      Comme beaucoup aujourd’hui.
      Ils vivent tous dans leur monde de bisounours complètement déconnectés de la réalité.
      😒😒😒

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests