Escapade à Munich

Tu fais quoi demain ? Ca te dirait un petit tour à Munich ? Suite à ce coup de fil reçu hier soir,  me voilà au débotté et toutes affaires cessantes dans la capitale bavaroise pour la journée (et surtout la soirée), à l’invitation d’un sponsor de l’Olympique Lyonnais, pour assister ce soir au match

Tu fais quoi demain ? Ca te dirait un petit tour à Munich ?

Suite à ce coup de fil reçu hier soir,  me voilà au débotté et toutes affaires cessantes dans la capitale bavaroise pour la journée (et surtout la soirée), à l’invitation d’un sponsor de l’Olympique Lyonnais, pour assister ce soir au match de Champion’s League Bayern de Munich – OL dans le déjà mythique Allianz Arena.

Nous avons quartier libre pour visiter la ville avant de retrouver le bus qui va nous conduire au stade, ville qui ressemblerait plutôt à un gros village, avec sa quiétude feutrée de province, très comparable à Lyon, d’ailleurs, puisque les deux métropoles comptent à peu près le même nombre d’habitants (1.200 000 âmes en comptant l’agglomération).

Dommage que nous reprenions l’avion (spécialement affrété par l’OL) juste après le match pour rentrer à Lyon parce-que c’est tellement l’Oktober Fest ici que ça sent le houblon jusque dans le Starbucks ou j’écris ceci.


44 commentaires

  1. Eric

    @Manu, très grosse ambiance mais paradoxalement public très calme et assez siffleur… contre son équipe. Il y a plus d’ambiance à Gerland. En revanche le côté festif est parfaitement orchestré et là nous avons des leçons à prendre. Le stade lui-même est absolument superbe, de l’extérieur comme à l’intérieur, et surtout le timing est parfaitement minuté pour faire monter l’intensité dramatique jusqu’au coup d’envoi. Le quart d’heure avant le début de la rencontre est un pur bonheur, on sent qu’on est là pour une fête qui dépasse largement le cadre d’un « simple » match de foot. En fait cette soirée, dans sa dramaturgie, me faisait presque penser à un Opéra.
    Dernier détail complètement magique : quand on a pris l’avion OL juste après le match, quelques minutes après le décollage on a survolé l’Allianz Arena alors qu’on était déjà très haut, presque en altitude de croisière. L’Arena était encore éclairée, et ce halo ovale rouge lointain qui semblait flotter dans la brume était vraiment surréaliste, le genre de truc qui te fait croire aux OVNI si tu n’es pas au courant 🙂

  2. Eric

    @ctoileblog héhé oui, le détail qui tue. Je m’en serais voulu de le passer sous silence. Faut savoir se faire plaisir de temps en temps, et frimer un peu ne fait pas de mal 🙂
    Par contre je te laisse le terme « VIP » parce-que je ne l’ai pas employé, et ce n’était pas le sens de mon propos. La jalousie déforme la vue, parfois…

  3. @Eric
    Oui ça m’arrive assez régulièrement sur presse-citron, c’est dommage. Je dois sans doute faire une mauvaise manipulation ou mon routeur bas peut-être de l’aile qui sait 🙂
    Il y a peut-être un antispam qui fait du zèle aussi ?
    En même temps, ce que j’ai dit dernièrement n’a pas fait grandement avancer la science ^^

Commenter