Espace : Blue Origin réussit l’exploit de reposer une fusée sur terre

Blue Origin, la compagnie spatiale créée par Jeff Bezos, a réussi pour la première fois à lancer une fusée dans l’espace et à la faire revenir sur Terre.

Blue Origin crée la première fusée réutilisable

C’est une première dans l’histoire du vol spatial, la compagnie Blue Origin créée en 2000 par le PDG d’Amazon Jeff Bezos, a réussi à lancer une fusée dans l’espace et à la faire atterrir ensuite sur la Terre. Désormais, la compagnie compte envoyer d’ici 2 ans des touristes dans l’espace, afin de leur faire découvrir pendant quelques minutes la Terre vue d’en haut.

La première fusée à revenir sur Terre

La compagnie Blue Origin a envoyé lundi son lanceur réutilisable, le premier de l’histoire, à 101 kilomètres d’altitude, puis à le faire revenir. Baptisé « New Shepard », le lanceur ainsi que sa capsule pressurisée ont réussi à revenir intacts sur Terre après avoir passé quelques minutes dans l’espace. La fusée a rallumé son moteur à 1 500 mètres d’altitude pour freiner sa descente et ainsi atterrir sur Terre, puis la capsule a déployé des parachutes pour atterrir sans encombre. « Vous auriez dû voir les ingénieurs pleurer de joie quand le lanceur a rejoint la Terre ferme. C’est l’un des plus beaux jours de ma vie », a annoncé Jeff Bezos.

Envoyer des touristes dans l’espace

Pour ce vol d’essais, la capsule pressurisée qui a été envoyée dans l’espace était vide, mais à l’avenir elle pourrait embarquer 6 touristes désireux de découvrir l’apesanteur et de bénéficier d’une vue imprenable sur la planète Terre. C’est d’ailleurs le souhait de Jeff Bezos : « Si tout se passe bien, nous serons capables de transporter des passagers à l’horizon 2017 », a indiqué le PDG d’Amazon.

La compagnie Blue Origin n’est pas la première à avoir essayé de faire revenir des fusées sur Terre, l’entreprise Space X fondée par le milliardaire Elon Musk a déjà tenté l’expérience à deux reprises, sans succès. L’entreprise Airbus y travaille également depuis 2010. A terme, ces fusées réutilisables permettraient de réduire les coûts de lancement qui s’élèvent actuellement à 50 millions de dollars, au minimum.

Source


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. chouette on va pouvoir envoyer sur orbite cons et tous parasites vivant sur terre,mais va falloir augmenter la taille des engins donc diminuer la charge en combustible!!!!!

Répondre