Et si Free devenait aussi opérateur de téléphonie mobile…

Iliad, la maison-mère de Free, s’est portée candidate à la quatrième licence de téléphonie mobile 3G.C’est plutôt une bonne nouvelle pour les consommateurs mobinautes, sûrement un peu moins pour la joyeuse triplette Orange-SFR-Bouygues… Essayons d’imaginer ce que pourrait être un Freemobile : – un abonnement 3G avec forfait data (internet – mail – messagerie instantanée)

Iliad, la maison-mère de Free, s’est portée candidate à la quatrième licence de téléphonie mobile 3G.
C’est plutôt une bonne nouvelle pour les consommateurs mobinautes, sûrement un peu moins pour la joyeuse triplette Orange-SFR-Bouygues…

Essayons d’imaginer ce que pourrait être un Freemobile :

– un abonnement 3G avec forfait data (internet – mail – messagerie instantanée) sans engagement de durée
– un tarif mensuel tout compris avec surf et voix illimité pour 29,90 Euros/mois
– un débit mobile 3G+ (UMTS HSDPA) de 5 Mo
– une innovation de référence qui constituerait une vraie rupture comme l’a été la Freebox pour l’internet fixe : un smartphone unique (le Smartfree ?) regroupant les fonctions suivantes, le tout inclus dans l’offre sans supplément :

    • fixe
    • mobile
    • internet (full compatible Web 2.0 Ajax…)
    • mail
    • Messagerie instantanée
    • visio
    • Skype
    • FM
    • Télé DVB-H (le standard de TNT mobile, apparemment encore pas très au point et qui n’est toujours pas disponible en France alors qu’il fonctionne en Allemagne, Italie et Royaume Uni depuis fin 2006…)
    • modem PC (vous connectez votre PC en USB ou bluetooth au mobile pour accéder au web)
    • Wifi

Bien sûr il faudra amortir le coût de la licence 3G (mais Free négocie un étalement sur plusieurs échéances comme nous pour notre dernier salon Ikea), bien sûr les places sont chères, et la concurrence mondiale en matière de hardware en téléphonie mobile (alors qu’elle n’est que nationale pour l’accès à l’internet fixe)… Pourrait-on imaginer alors, que à l’instar de la Freebox, Free fabrique aussi son propre smartphone plutôt que d’en sous-traiter la réalisation ?

Alors, j’en demande trop, ou au contraire vous voyez d’autres possibilités ?


Nos dernières vidéos

33 commentaires

  1. J’ai lu (désolé, j’ai oublié où. L’ennui avec les agrégateurs c’est qu’on ne voit plus la charte graphique, c’est plus difficile de se rappeler la source) que cela pourrait n’être qu’une stratégie de FREE, car ils n’ont pas vraiment les moyens de cette licence (cf le miliard à investir dans la fibre optique et le chantier du WiMAX). Mais en obligeant l’ARCEP à refuser sa candidature, FREE l’affaiblirait pour sa négociation des tarifs de gros des MVNO, dont FREE voudrait faire partie en réalité.

    Je n’y connais pas grand chose, mais c’est vrai que FREE est plutôt roi du poker-menteur 😉

    En tous cas, ton article fait envie ! Vivement qu’il se réalise 🙂

  2. Ca serait vraiment excellent de cette façon ! On nagerait en pleine convergence, intelligente et surtout moins onéreuse que ce que propose la concurrence.

    L’idéal serait surtout que ce système fonctionne avec n’importe quel GSM compatible Wi-Fi.

  3. Que ça soit par Free ou un autre, il faut que les tarifs baisses !
    il y a une fausse concurrence avec les 3 presents…

  4. Mouais… le but final d’Iliad/Free, c’est quand même de gagner de l’argent donc ça m’étonnerait beaucoup qu’ils répondent à toutes vos attentes.

    Après, je suis de tout coeur pour celui qui mettra un grand coup de pied dans la fourmilière et fera bouger un peu notre trio de vampires.
    Mais je ne pense pas que ce soit le but de Free.

  5. Leur candidature est confirmée ou bien ? sur Clubic et autres sources, on parle de candidature officielle déjà…

    Ca reste une excellente nouvelle, Freephone Vs Gphone !

  6. Ouais enfin sans vouloir faire le Rabat-joie je n’ai encore pas trouvé d’opérateur qui soit assez réglos sur ses relations cleitns et le SAV. Suis apssé par Free, Noos/Numéricâble et Wanadoo/Orange, à des périodes diverses et variées et vraiment y’en a pas un pour rattraper l’autre.

    Donc se couper de toute indépendance (ne serait-ce que la diversité) pour tout grouper chez un seul opérateur, je vous certains des avantages (un prix) mais attention et bonjour les dégâts… 6 mois pour résilier mon abonnement Free malgré une procédure niquelle et sans faute, il avait fallu un mois et demi pour avoir la ligne…

    Je vous parle même pas de Wanadoo/Orange, encore moins de Noos.

    Donc contrairement aux réactions précédentes, je suis plutôt rileux à ce genre de truc…

    Imaginez la FreeBox (TV ADSL FIXE MOBILE) en panne. Z’êtes coupé du monde jusqu’à nouvel ordre, en espérant avoir un téléphone au bureau pour pas lâcher 100 euros de Hotline sur le cellulaire de votre voisin… :-/

    A bon entendeur…

  7. Ce qui est bien c’est que Free risque fort de ne pas devenir que "opérateur de téléphonie mobile" mais plutôt opérateur "global". Free ne s’est encore jamais lancé dans une multitude de forfaits, toujours un seul à 29,99€. Donc il y a fort à parier que le "Freephone v1" ou "SmartFree HD" ou autre sera inclus dans le forfait de base. En plus il permettra d’éliminer la frontière domicile/extérieur en se connectant à des "bases" Free dès qu’il pourra.

    Pour ce qui est de la construction en interne par Free d’un téléphone, ce serait bien mais les dernières Freebox HD semblent fabriqué en Chine… Nokia, Sony, Motorola, Lg, Samsung, Sagem, … Iliad pourquoi pas

  8. On s’en fout de la qualité se service de Free, ce qui compte c’est qu’il risque de casser les prix comme il l’a fait avec la freebox… mon forfait data mobile à 75€ chez Orange, j’aimerais bien qu’il baisse !

  9. C’est vrai que ça fait envie, et qu’on y arrivera tôt au tard; après comme il l’a été dit, la question de la rentabilité et du profit pourrait faire ralentir ce processus de "modernisation" au détriment du comsommateur

  10. j ajouterais que Apple signe avec Free comme operateur pour son iphone et ses futurs objets communicants.

    Apple et Free ont beaucoup de choses en commun.

  11. Marrant, j’en parlais hier dans un de mes commentaires de ton blog !

    Bonne nouvelle en tout cas. Le web 3.0 arrive enfin. Free va bousculer le marché de l’internet mobile.

  12. Ca pourrait être vachement bien pour la concurrence. Après moi ce qui m’embête un peu chez free c’est cette différence de services (et de qualité) entre un dégroupé et un non dégroupé.

    Faut voir ce que pourrait être leurs offres 😉

  13. Le reve d’Eric n’arrivera jamais a court terme, car l’investissement technologique serait beaucoup trop eleve. Le scenario le plus plausible sera que free (si le dossier est accepter par l’Arcep) propose des abonnement et packages legerement inferieur aux 3 grands, pour creer le momentum, mais dans tous les cas, le Retour sur Investissment sera TRES long (15 ans miniumum). Pour rappel, license 3G = 615 millions euro + roayalties et cout reseau autour de 500 millions. Sans compter marketing et activites exterieures… Bossant dans les telecoms, je vous dis que le business case de la 4ieme license en France difficlement favorable… Mais le reve deviendra realite dans 5-10 ans 🙂

  14. Il me semble avoir lu chez freenews.com que Free voulait à terme développer cette partie et donc devenir opérateur de téléphonie mobile.
    Ca marcherait, je pense bien, dans les villes ou la concentration de freenautes est plutot dense. Par contre à la campagne … la freebox a intéret à se brancher sur une énorme antenne !! 🙂

  15. je signe aussi! une offre accès internet + téléphonie mobile serait pas mal. On a déjà Orange qui regroupe administrativement parlant les deux offres.

    Pour plus de pécisions, free a déposé le dossier hier alors que l’appel d’offre a été clos ajd à midi. Numéricâble était aussi candidat mais on ne sait pas si elle a déposé le dossier. On saura qui l’aura emporté dans 8 mois :p

    Pour plus d’infos, j’ai écrit un article sur Zone-numerique (lien "site" ci-dessus).

    André

  16. @Dom Je n’y connais pas grand chose, mais c’est vrai que FREE est plutôt roi du poker-menteur
    C’est un peu facile non ? c’est à Free que l’on doit les offres triples play donc nos bobox.
    Pour revenir au sujet c’est certainement pour developper le WIMAX tranquillement par contre y a fort a parier je pense que cela sera pour les grandes villes… Dommage pour la campagne.

  17. Dis moi Eric :
    internet (full compatible Web 2.0 Ajax…)

    c’est juste pour dire qu’il faille le support de javascript dans le navigateur? :p

  18. La convergence arrive. Qui va gagner ? Les opérateurs de téléphonie mobile, ou les FAI ? Je parie sur les FAI. Les opérateurs sont trop habitués à se faire payer à la moindre manipulation de l’utilisateur, et la tendance "tout gratuit" du Web va leur faire tout drôle.

    Orange a un gros avantage, là, vu qu’il est déjà les deux.

  19. @Lanza : la différence entre opérateurs et FAI est déjà mince. Neuf appartient déjà pour partie à SFR et ça devrait se consolider. Il reste Free et Bouygues (qui tente une incursion).

  20. Avec beaucoup de retard, c’est beau de rêver…
    Mais free ne réalisera jamais tout sa pour une simple raison financiere.
    Sinon les autres operateurs l’auraient deja fait…

Répondre