Et si Fushia OS remplaçait Android dans cinq ans ?

Cela fait deux ans qu’on sait que Google développe un système d’exploitation baptisé Fushia OS. Aujourd’hui, on s’interroge toujours sur sa finalité.

Cela fait près de deux ans que la presse évoque régulièrement Fushia OS, le mystérieux système d’exploitation que Google développe discrètement, mais dont on ne connait pas encore la finalité. Contrairement à Android ou Chrome OS, Fushia n’est pas basé sur le noyau Linux, et il pourrait aussi bien être utilisé pour des smartphones, que pour des ordinateurs, ou même des objets connectés.

Aujourd’hui, un article publié par Bloomberg laisse même entendre que Fushia pourrait remplacer tous les OS de Google dans quelques années.

Citant des sources proches du dossier, l’article indique que les ingénieurs qui travaillent sur ce système d’exploitation voudraient utiliser Fushia sur des objets connectés domestiques d’ici trois ans. Puis, ils voudraient l’utiliser sur des appareils plus grands, comme les ordinateurs. Et d’ici cinq ans, ils souhaiteraient remplacer Android par ce nouvel OS.

Pour le moment, rien n’est sûr

Ces informations sont bien entendu à considérer avec parcimonie, surtout que toujours d’après Bloomberg, le patron de Google, Sundar Pichai, et le responsable d’Android, Hiroshi Lockheimer, n’auraient encore signé aucune feuille de route pour ce système d’exploitation.

Officiellement, Google explique via un porte-parole que (pour le moment) « Fuchsia est l’un des nombreux projets open source expérimentaux chez Google ». D’autre part, la firme de Mountain View a également indiqué à notre confrère CNET « qu’il n’y a pas encore de plan quinquennal pour Fuchsia ».

En tout cas, si cela fait longtemps qu’on parle de Fushia, c’est la première fois que sa finalité est discutée. Et remplacer Android (et Chrome OS) par Fushia aurait ses avantages pour Google, ne serait-ce que pour corriger le problème de fragmentation d’Android en prenant un nouveau départ avec un nouvel OS et pour éviter les problèmes juridiques avec Oracle (dont Google utilise le langage de programmation Java pour créer des applications Android).


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies