Ce site permet de se faire une petite idée de Fushia, le nouvel OS de Google

Un développeur a créé un site web qui imite Fushia OS pour nous donner un petit aperçu.

Alors que Google propose déjà Android pour les smartphones et Chrome OS pour les ordinateurs (et maintenant aussi pour les tablettes), la firme de Mountain View développe un troisième système d’exploitation baptisé Fushia OS.

Jusqu’à présent, on ne sait pas pour quels types d’appareils Google développe Fushia, la firme n’ayant encore rien communiqué à propos de ce projet.

Mais contrairement à Android ou Chrome OS, Fushia OS n’est pas basé sur le noyau Linux et il semblerait également qu’avec ce système d’exploitation, Google tente de se débarrasser de Java, le langage de programmation d’Oracle qu’on utilise pour créer les applis Android.

Si on a commencé à en parler, c’est parce que le projet est open source. Et de ce fait, le développement de Fushia par Google se fait donc au vu et au su de tout le monde.

Au stade actuel, Fushia ne peut encore être utilisé, mais il est cependant déjà possible de tester le système d’exploitation sur certains appareils compatibles.

Par exemple, au mois de janvier, notre confrère Ars Technica est parvenu à lancer l’OS sur un ordinateur Pixelbook. Et cela fait longtemps que le système d’exploitation a également une interface sur mobile.

Si vous aussi, vous voulez voir un aperçu de ce mystérieux système d’exploitation, vous pouvez le tester sur un site web.

Celui-ci a été créé par un développeur indépendant qui a lancé le site pour nous donner une petite idée de l’interface de Fushia. Bien entendu, le site ne correspondra pas à 100 % au système d’exploitation, mais au moins, la prochaine fois que vous entendrez parler de Fushia OS (et ça risque de souvent arriver), vous saurez de quoi il s’agit.


2 commentaires

  1. concurrence d’OS (et plus précisément windows 10),voilà une bonne nouvelle,surtout si google avec toute sa puissance,sa technique et sa volonté d’arriver (enfin) sur les PC est étudié.
    il serait temps qu’une société décide de mettre un terme a hégémonie de windows,surtout que MS est en position de faiblesse-que leur reste-t-il à part W10,les phones=c’est perdu;le navigateur idem;le moteur de recherche itou;les tablettes=le marché est mort,alors.

    • Qu’est-ce qui reste à MS… 🙂

      Windows 10 a encore de beau jours devant lui, il fait le taff pour la cible visée : entreprises et gamers sur ordi.
      Ils ont perdu les casual gamers et les « surfers only » qui sont sur mobiles ou tablettes.
      Sur les consoles, la xbox marche bien même si elle vend moins que la PS.

      Et microsoft c’est aussi tout ces produits là qui marchent tous niveau finance pour eux:
      – Windows Server (et donc l’Active Directory, le DFS-R, IIS, …)
      – SQL Server
      – Exchange
      – Office
      – SharePoint
      – Skype Entreprise
      – DirectX
      – Bing
      – HyperV
      -…

      et puis y a Azure aussi qui ne fait que grossir.
      et au taff, dans certaines fonctions, les gens sont équipés de Surface Pro 2.
      ils se sont mis à la VR aussi.

      Tu trouveras toujours des gens pour les critiquer les uns et les autres, mais globalement, certains de leurs projets :
      – sont mieux finalisés que la concurrence (Office, DirectX par exemple)
      – présentent une ergonomie au niveau des interfaces que n’a pas la concurrence et qui fait bien le taff tout en s’intégrant à parfaitement à l’écosystème MS (Active Directory, Exchange, Skype Entreprise, SharePoint ou SQL Server)
      – n’ont pas à rougir par rapport à la concurrence (HyperV, Azure, Bing)

      Les boites comme celles qui font parti du GAFA (MS n’en fait pas parti pour le coup), c’est juste des monstres financiers, ils peuvent se permettre de tenter des choses (par rachat ou par création) et c’est pas si grave que ça de se rater, même si ça ne doit pas leur faire plaisir. 😉

      La plupart des boites se fichent du libre ou de l’open source, ils veulent surtout de la stabilité, moins de coûts d’ingénierie ou opérationnels, et surtout du support.
      Et dans ces cas là, malheureusement, le libre et l’open source ne reviennent souvent pas moins cher que ce soit pour les OS ou autre.

      bref tout ça pour dire que ton rêve est loin d’arriver 😀

Commenter