Connect with us

Internet

Etats-Unis : des millions d’empreintes digitales ont été compromises (et elles ne peuvent être remplacées)

Les informations biométriques sont certes des moyens pratiques de s’authentifier, mais il ne faut jamais oublier que contrairement aux mots de passe, elles ne peuvent être remplacées.

Il y a

le

Avec la version Marshmallow d’Android, Google va certainement contribuer à la démocratisation des scanners d’empreintes digitales sur les smartphones, puisqu’à partir de cette nouvelle version, Android va nativement supporter ce mode d’authentification. Et par ailleurs, aux Etats-Unis, des applications mobiles de banques commencent à permettre aux utilisateurs de s’identifier grâce à ces capteurs.

Pourtant, l’utilisation des empreintes digitales, et plus généralement des informations biométriques, a un gros inconvénient : contrairement à un mot de passe, ces informations ne peuvent être remplacées. Mais ces informations peuvent aussi être volées.

C’est ce qui est par exemple arrivé aux Etats-Unis, assez récemment. Plus tôt cette année, des hackers ont réussi à voler des données personnelles à l’OPM, ou Office of Personnel Management, qui est responsable de la fonction publique du gouvernement fédéral. Selon les chiffres officiels, plus de 21 millions de personnes seraient concernées par ce vol de données.

Par ailleurs, ces hackers auraient également volé des dossiers d’empreintes digitales, 5,6 millions selon les dernières estimations, de membres d’agences comme la NSA et le FBI ainsi que d’employés du Pentagone et du département de la sécurité intérieure.

> Lire aussi :  Cet été, le piratage de comptes Instagram est à la mode

Et comme je l’évoquais plus haut, contrairement à un mot de passe ou un numéro de sécurité sociale, une empreinte digitale ne peut être remplacée. De ce fait, des experts seraient en train de chercher les différentes méthodes que les auteurs de cette attaque pourraient utiliser pour exploiter les empreintes digitales volées.

Sinon, rappelons que des chercheurs ont même déjà montré comment ils peuvent contourner la sécurité d’un iPhone (ou d’un Samsung) en utilisant les empreintes laissées par son utilisateur sur l’écran.

(Source)

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Guy Déridet

    25 septembre 2015 at 4 h 51 min

    Dans sa dernière émission « Cash Investigations » Elise Lucet et son équipe ont parfaitement démontré que que la biométrie par empreintes digitales n’est absolument pas fiable et peut être très facilement piratée. Y compris les systèmes les plus réputés. En revanche, ça représente effectivement un énorme paquet de fric.

  2. Skean

    25 septembre 2015 at 7 h 15 min

    Pourquoi une empreinte ne peut pas être modifiée? On a 10 doigts à ce que je sache, et chacun a sa propre empreinte!

  3. newsoftpclab

    29 septembre 2015 at 17 h 57 min

    Il n’y a pas que les empreintes digitals pour la biométrie.Il y a aussi la voix.Tout cela peut-être volé.Les entreprises devraient mieux protéger les données pour notre securite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests