Etats-Unis : Twitter présente un badge spécial pour les candidats aux élections

Twitter annonce une nouvelle mesure pour protéger les élections de mi-mandat aux Etats-Unis.

En période électorale, Twitter est un outil de communication (et de propagande) puissant. Et afin d’aider ses utilisateurs à mieux s’informer, la plateforme de microblogging lance un nouveau type de badge pour les candidats aux élections de mi-mandat aux Etats-Unis.

« Lorsque les gens cherchent des nouvelles et des informations, ils se tournent vers Twitter pour savoir ce qui se passe dans le monde en ce moment », explique Bridget Coyne, Senior Public Policy Manager. « Cela est particulièrement vrai pendant les élections, où Twitter est devenu le premier endroit où les électeurs vont chercher des informations précises, des ressources et des nouvelles de dernière heure de la part des journalistes, des candidats politiques et des élus ».

Un badge représentant un bâtiment administratif

Avec ce badge, Twitter veut fournir aux utilisateurs américains une nouvelle façon d’identifier les sources et les informations authentiques. En-dessous du nom du candidat (en plus du badge vérifié), la plateforme mettra un badge représentant un bâtiment administratif, une indication sur le poste pour lequel il se présente, ainsi qu’une indication de l’Etat (et le district, pour certaines élections) dans lequel il se présente. Ces indications apparaissent sur les profils, sur les tweets des candidats, et même sur les tweets intégrés sur des sites web tiers.

Après l’élection présidentielle de 2016, sur fond de fake news et d’ingérence étrangère, les réseaux sociaux essaient de se rattraper. Et les élections de mi-mandat sont en quelques sortes un test pour ces plateformes. « Fournir au public des informations authentiques et fiables est crucial pour le processus démocratique, et nous sommes déterminés à poursuivre cet objectif à travers les outils que nous continuons à construire », indique Bridget Coyne.

Facebook a également annoncé de nouvelles mesures pour protéger ces élections. Les annonceurs qui diffusent des publicités à caractère politique devront confirmer leurs identités et leurs adresses. D’autre part, une mention « payée par » sera affichée à côté de ces publicités sur le fil d’actualité.

Espérons que Facebook et Twitter appliqueront ces mêmes mesures dans d’autres pays.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.