Suivez-nous

Tech

États-Unis : un système anti-ivresse pourrait être installé dans chaque voiture

Deux sénateurs américains planchent sur une nouvelle réglementation qui obligerait les constructeurs à installer dans leurs voitures des technologies pour lutter contre l’alcoolisme au volant.

Il y a

  

le

 
© Unsplash / Why Kei

C’est peu dire que l’alcool au volant est un grave problème de société. Rien qu’aux états-Unis, 11 000 décès lui sont imputables. En plus de générer de nombreux drames humains, cette pratique à risque coûte autour de 200 milliards de dollars à la collectivité. Deux sénateurs ont décidé de prendre ce sujet à bras le corps. Rick Scott, un républicain et Tom Udall, démocrate, travaillent sur un projet de loi qui obligerait les constructeurs à installer dans l’habitacle de leurs véhicules des technologies permettant d’empêcher les conducteurs ivres de prendre le volant.

Des dispositifs déjà en partie prêts

Le projet ne serait pour le moment pas contraignant mais les deux hommes visent l’échéance 2024-2025 pour son entrée en action. L’idée étant de permettre aux entreprises de peaufiner d’ici là leurs différents outils. Cette ambition n’a rien d’utopique car de telles technologies existent déjà bel et bien.

En 2020, Volvo prévoit notamment d’installer des caméras embarqués dans ses véhicules afin de détecter l’ébriété des conducteurs. Ce nouveau système pourrait alors décider par lui même de limiter la vitesse de la voiture, voire de la faire ralentir ou stationner. D’autres techniques permettent de mesurer le niveau d’alcoolémie par le contact de la peau sur le volant. Il existe aussi des capteurs qui seraient en mesure d’analyser l’haleine du conducteur pour établir un diagnostic.

En France, après une phase de test dans sept départements, le gouvernement a décidé d’étendre à tout le territoire la possibilité pour une personne contrôlée en situation d’alcoolémie d’éviter la suspension de son permis moyennant l’obligation de conduire un véhicule équipé d’un éthylotest anti-démarrage.

S’ils venaient à être obligatoires, ces dispositifs auraient en tout cas un intérêt évident en termes de sécurité. La National Highway Traffic Safety Administration estime qu’environ 7000 morts sur la route pourraient être évitées aux États-Unis avec l’arrivée de ces technologies dans les habitacles.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests