Suivez-nous

Tech

Êtes-vous en train de parler à un humain ou à une machine ? Faites le test !

Divertissant, ce mini-jeu en ligne permet de s’interroger sur nos interactions avec les chatbots.

Il y a

  

le

 
Japon robot Pepper
© Unsplash / Alex Knight

En 1950, le mathématicien Alan Turing créait un test d’intelligence artificielle qui repose sur la capacité qu’a une machine à imiter la conversation humaine. En 70 ans, des progrès considérables ont depuis été accomplis et certains chatbots atteignent des niveaux assez impressionnants. Récemment, des chercheurs de Faceboook ont ainsi présenté Blender, qui serait capable de gérer des discussions avec des utilisateurs humains de manière extrêmement réaliste.

Cette technologie peut s’avérer très utile en fournissant par exemple des informations à des usagers ou des consommateurs sur des sujets précis. L’utilisation des enceintes connectées est une autre application possible de ces outils. Pourtant, certains bots sont aussi utilisés par des cybercriminels dans le but, par exemple, de subtiliser nos données personnelles.

Un projet très prenant soutenu par Mozilla

Conscient du danger, des développeur du studio Foreign Objects de New York ont conçu un mini-jeu qui reprend la thématique du test de Turing. Ce projet est financé par Mozilla dans le cadre de sa campagne Creative Media Awards visant à rendre Internet plus sain. Elle prône aussi une utilisation de l’IA utile pour le monde.

Une fois connecté, vous serez mis en face d’un autre utilisateur mystère, il peut s’agir d’un homme ou d’une machine. Vous aurez trois minutes où chacun d’entre vous posera des questions à l’autre pour se faire une idée. Une fois ce laps de temps écoulé, vous devrez déterminer si votre interlocuteur était un être humain ou un bot.

Cette interaction permet de s’interroger sur les différences de comportement entre ces deux entités. On peut ainsi voir que le robot a tendance à fuir des questions trop précises auxquelles il ne sait pas répondre et à changer de sujet lorsque cela l’arrange. Au contraire, un humain aura tendance à mettre plus de temps à répondre et tentera de vous donner des indices concrets pour le croire.

Pour tester Bot or Not, c’est par ici.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. thierry

    14 juin 2020 at 13 h 33 min

    la vache, je me suis fait avoir comme un bleu…j’aurais misé 1000 euros que c’était un humain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests