Connect with us
bouygues bouygues

Réseaux sociaux

Etes-vous un psychopathe ? L’analyse de vos tweets pourrait bien le révéler…

Utiliser Twitter pour débusquer les psychopathes potentiels, c’est ce que propose une étude menée par des spécialistes en informatique londoniens. Surveillez votre langage !

Il y a

le

twitter psycho

Si ça se trouve vous êtes un-e psychopathe et vous ne le savez pas. Mais Twitter, lui, le sait. Après avoir vu il y a quelques semaines ce que votre comportement en ligne révèle sur votre état mental, voici que des chercheurs se piquent de vouloir débusquer les psycho-killers[1] potentiels en étudiant Twitter.

On sait que le langage est très révélateur de l’état d’esprit d’une personne (je me suis toujours méfié des gens qui placent du « honnêtement » ou du « franchement » à chaque début de phrase, une fois ça va, quand c’est systématique au point de devenir un tic de langage, il y a un problème) ou de son caractère, et en extrapolant on peut imaginer que ce qu’elle écrit publiquement peut l’être également.

C’est ce que cherchent à démontrer un professeur en science de l’informatique et ses élèves doctorants au London’s Online Privacy Foundation. Après avoir mis au point un programme dérivé de l’étude psychologique du langage et passé à la loupe les tweets et réponses à un questionnaire de 3000 volontaires, l’étude révèlerait que 1,4% d’entre eux auraient des tendances psychopathes, même si l’algorithme montre quelques limites (impossibilité de reconnaitre les abréviations propres au langage Twitter ni la tonalité d’un tweet).
Une étude dont les auteurs reconnaissent qu’elle n’est pas encore très scientifique, mais dont les premiers fondements pourraient cependant intéresser les recruteurs ou même la police. Vous savez ce qu’il vous reste à faire : évitez d’utiliser des termes trop connotés, comme tueur par exemple, sait-on jamais, Chuck Norris n’est jamais très loin, et surtout, il vous voit.

> Lire aussi :  Twitter perd encore des millions d’utilisateurs, mais continue de faire des bénéfices

Quant à moi, des psychopathes sur Twitter j’en connais un paquet, j’ai des noms 🙂

[1] « Psycho Twitter, qu’est-ce que c’est ? »… 🙂

(source)

10 Commentaires

10 Commentaires

  1. Dldler

    28 août 2012 at 12 h 13 min

    Franchement, je ne sais pas.
    Mais honnêtement, tu devrais rajouter « Quand à moi » dans ta liste. 🙂

  2. Social media basque

    28 août 2012 at 13 h 05 min

    Psychopathe ? Si on se mettait à chercher tous les c*ns sur Twitter, il ne resterait plus grand monde en tout cas 🙂

  3. Lorenzo

    28 août 2012 at 13 h 42 min

    Franchement, arrêtez de me regarder !

  4. chatroulette

    28 août 2012 at 14 h 17 min

    Ils feraient mieux d’analyser le comportement et la tête des gens sur un réseau social comme ChatRoulette par exemple, ça serait beaucoup plus simple (en plus las-bas il y a en à la pelle des psycopathe, surtout de la teub lol) plutôt que d’analyser des écrits…. pfff quelle perte de temps !

  5. Comment changer son adresse ip

    28 août 2012 at 15 h 35 min

    Mouai pas franchement convaincu.. Rien que par le fait que leur programme ne peut pas comprendre l’autodérision, l’humour, les vannes foireuses, etc.. Ce programme dira de gens normaux qu’ils sont tarés..

    D’ailleurs je vais finir toutes mes phrases maintenant par le mots tueur ^^

    (vous pensez que leur programme comprendre le second degré?) 🙂

  6. Clovis

    28 août 2012 at 21 h 04 min

    Moi ! Moi !
    J’suis un psycho-pattes ! 😀

  7. Graphique

    29 août 2012 at 8 h 04 min

    Oui c’est vrai je ne comprends pas trop l’intérêt de cette application.

    De toute manière je me méfie des humains en général ils ont tous un comportement suspect 😉

  8. Alexandre

    29 août 2012 at 8 h 08 min

    Oh la la! J’espère que ce n’est pas sérieux quand même! Et puis des psychopathes, il n’y en a pas que sur Twitter, non? 🙂

  9. Muchos

    29 août 2012 at 11 h 59 min

    @Dider
    Honnêtement, c’est bien « Quant à moi » 😉

  10. Jerom

    29 août 2012 at 22 h 10 min

    « You start a conversation you can’t even finish it. / You’re talkin’ a lot, but you’re not sayin’ anything.  » Les lyrics de D.Byrne parlaient de Twitter en fait! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests