Fabriquez et partagez facilement des graphes temporels avec TimeRime

Pour varier les plaisirs dans une présentation et susciter davantage l’attention de votre auditoire, pourquoi ne pas l’agrémenter d’une timeline, ou graphe temporel ? Facile à dire, moins facile à réaliser. C’est là que TimeRime pourrait vous rendre de fiers services : TimeRime est un service web en Flash qui vous permet de créer vos

Pour varier les plaisirs dans une présentation et susciter davantage l’attention de votre auditoire, pourquoi ne pas l’agrémenter d’une timeline, ou graphe temporel ?

Facile à dire, moins facile à réaliser. C’est là que TimeRime pourrait vous rendre de fiers services : TimeRime est un service web en Flash qui vous permet de créer vos timelines sur n’importe-quel sujet, de les publier ou de les garder privées, et d’y insérer non seulement du texte et des dates mais également des images et des éléments multimédia (audio, vidéo).

Le processus de création est simple : après avoir créé un compte (gratuit), vous saisissez les principales étapes de votre ligne temporelle à l’aide d’un formulaire et d’un éditeur de texte visuel dans lequel vous ajoutez les éléments que vous souhaitez. Une fois la création terminée et vos évènements bien rangés par ordre chronologique, vous validez et vous obtenez un beau graphe temporel.

Il ne vous reste plus qu’à le publier, ou l’insérer dans une page web (votre blog…) grâce au code fourni. En attendant, vous pouvez bien sûr naviguer parmi les nombreuses timelines déjà publiées par les autres membres, comme celle-ci par exemple, qui retrace l’histoire des stades olympiques :


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Pingback: links for 2008-10-23 | Chroniques du web

  2. Nous vous remercions de l’utilisation de TimeRime.
    Nous espérons que ce site internet vous apporte toute satisfaction. Pour toute question ou remarque s’y rapportant, n’hésitez pas à nous envoyer un message courriel à l’adresse suivante : jermaine@timerime.com

  3. Pingback: Geek Links 25/10/08 | Les Incompris

  4. Pingback: le blog à Ollie » Liens du jour

Répondre