Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook : 4000 documents internes confidentiels ont fuité, et c’est inquiétant

Une nouvelle fois, Facebook se retrouve dans la tourmente, une fuite de documents internes dévoile des fonctionnements douteux.

Il y a

  

le

 
Facebook leak
© Presse-citron.net

Plus de 4000 fichiers internes confidentiels appartenant à des employés de chez Facebook, viennent d’être rendus publics. De ce fait, les fonctionnements au sein de l’entreprise s’éclaircissent. Le journaliste d’investigation Duncan Campbell, a publié mercredi un vaste éventail de mails, de rapports, et autres documents partagés entre les employés de réseau social. Certains documents délicats datent du début des années 2010, ils décrivent en détail l’approche de Facebook en matière de protection de la vie privée et la façon dont il a travaillé avec les développeurs d’applications tierces et géré leur accès aux données utilisateur.

D’autres documents étaient censés rester sous scellés pour cause de procès en cours. Par exemple, des fichiers en rapport avec l’affaire Six4Three sont désormais publics. Pour rappel, la startup Six4Three a traîné Facebook devant les tribunaux pour avoir coupé l’accès de son application de photos en bikini à la plateforme dédiée aux développeurs.

Six4Three n’est pas la seule startup concernée, cette fuite révèle que le groupe Facebook aurait encouragé plusieurs entreprises à développer des applications basées sur les données du réseau social, avant de leur mettre la pression pour acheter de la publicité sous peine de couper l’accès aux données utilisateurs.

Parmi les milliers de pages révélées par Duncan Campbell, près de 1200 présentent la mention « hautement confidentiel ». Le journaliste d’investigation à l’origine de cette annonce a déclaré sur Twitter : « les documents que nous avons publiés révèlent comment Mark Zuckerberg et son équipe de direction ont trouvé des moyens de se servir des données des utilisateurs de Facebook – y compris des informations personnelles sur leurs amis, leurs relations et des photos – pour faire pression sur ses partenaires ».

On découvre également que plus une entreprise dépensait en termes de publicité sur les applications du groupe Facebook, plus elle avait accès à des données utilisateurs. Par exemple, on peut lire sur ces pages que le géant Amazon a pu profiter de cette mine d’or grâce à ses énormes dépenses sur la plateforme. D’autres ont été avantagées comme Google ou encore Apple. Cependant, Facebook aurait également utilisé cette méthode pour pénaliser certains de ses concurrents, des applications comme MessageMe ont vu leurs accès à l’outil publicitaire coupé parce qu’elle commençait à marcher dans les traces de Messenger.

Ces révélations ne vont pas arranger le cas de Facebook, sachant que l’entreprise fait déjà l’objet d’une enquête antitrust menée par le ministère de la justice, aux États-Unis, depuis juillet dernier. De plus, 45 états américains viennent de débuter depuis le mois dernier une enquête sur la façon dont Facebook gère les données personnelles.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
103,6 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests