Facebook a une nouvelle méthode pour classer les médias

Facebook veut mettre en avant les médias fiables. Et pour les identifier, il va interroger les utilisateurs via un sondage.

A quels médias faut-il faire confiance ? C’est ce que Facebook s’est interrogé. Et finalement, il laisse la communauté décider des sources d’information qui seront mis en avant sur le fil d’actualité (via un sondage).

Avec la première mise à jour annoncée récemment, Facebook encourage les interactions entre utilisateurs en affichant plus de publications de profils et moins de publications de pages sur le fil d’actualité. De ce fait, la part des news sur le fil d’actualité de Facebook passera de 5 % à 4 %.

Et vendredi, Mark Zuckerberg aussi a annoncé une seconde mise à jour du fil d’actualité. Cette fois-ci, cela concerne en particulier les sources d’information.

Un sondage pour classer les médias

Outre la première mise à jour qui vise à décourager l’utilisation passive de Facebook, le réseau social lance donc aussi une mise à jour qui va influencer sur la distribution des médias sur le fil d’actualité.

Comme les pages auront moins de visibilité, les utilisateurs verront moins d’articles et de vidéos de médias. Cependant, le numéro un des réseaux sociaux veut que l’info mise en avant sur le fil d’actualité soit plus fiable.

Et afin de déterminer quels médias seront avantagés par rapport à d’autres, Facebook va demander l’avis des utilisateurs.

« Nous pourrions essayer de prendre cette décision (ndlr, déterminer quels sont les médias de confiance) nous-mêmes, mais ce n’est pas quelque chose qui nous convient. Nous avons envisagé de demander à des experts externes de prendre les décisions à notre place, mais cela ne résoudrait probablement pas le problème de l’objectivité. Ou nous pourrions vous interroger – la communauté – et vos commentaires déterminent le classement », explique Mark Zuckerberg dans un nouveau statut Facebook.

Ainsi, Facebook va envoyer des sondages à ses utilisateurs et c’est en fonction des résultats de ces sondages qu’il déterminera quelles sont les sources d’information fiables (Mais Facebook demandera d’abord à l’utilisateur s’il est familier avec un média avant de demander si ce média est une source fiable).

Déploiement aux Etats-Unis

Dans un billet de blog, Adam Moressi, le responsable du fil d’actualité, précise quant à lui que cette mise à jour sera d’abord appliquée aux Etats-Unis.

Au pays de l’Oncle Sam, Facebook a déjà lancé son sondage afin de déterminer quels médias sont digne de confiance. Mais la mise à jour sera déployée dans le reste du monde « dans le futur ».

« Pour le premier changement aux États-Unis la semaine prochaine, les publications jugées dignes de confiance par les utilisateurs de Facebook pourraient voir leur distribution augmenter. Les publications qui ne sont pas jugées hautement fiables par la communauté peuvent voir une diminution »

En plus de ce nouveau facteur basé sur des sondages, Facebook va également tenir compte de la valeur informative. Un signal qu’il utilise déjà depuis 2016, mais qui pourrait encore plus affecter le fil d’actualité.

Et enfin, Facebook veut aussi mettre en avant les infos locales. D’ailleurs, en plus de ces mises à jour, le numéro un des réseaux sociaux teste actuellement des onglets entièrement dédiés aux informations et aux événements locaux dans quelques villes des Etats-Unis.


Répondre