Facebook teste une nouvelle section pour les infos locales

Un nouvel onglet qui met en avant les informations ainsi que les événements à l’échelle de la ville.

Facebook veut mettre en avant les informations locales. Dans le cadre d’un test qu’il mène actuellement dans quelques villes américaines, Facebook a mis en place une nouvelle section dédiée à ces informations locales, baptisée « Today In ».

En substance, il s’agit d’un nouvel onglet qui met en avant les informations mais aussi les événements spécifiques aux villes concernées. Pour choisir les informations à mettre sur cette nouvelle section, Facebook utilise de l’intelligence artificielle, combinée à la bonne vieille curation avec des humains.

Pour le moment, on ne sait pas si le projet va s’étendre à d’autres villes et à d’autres pays. Mais Today In entrerait dans le cadre de l’initiative Journalism Project Initiative, qui vise à améliorer la collaboration entre la presse et Facebook. Pour accéder à cette section, les utilisateurs concernés par le test doivent aller dans le menu de l’application, puis ouvrir « Today In ».

Plus qu’un réseau social pour se connecter avec les amis, Facebook est devenu l’une des premières sources d’informations des internautes. Mais le numéro un des réseaux sociaux refuse de prendre un rôle d’éditeur ou de média, préférant le statut de plateforme.

Cela ne l’a cependant pas empêché d’être lourdement critiqué après la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis. En effet, Facebook aurait laissé faire les propagateurs de fausses informations sur son réseau social.

Aujourd’hui, Facebook accepte qu’il doit faire des efforts pour minimiser les impacts des fake news sur son réseau social. Et cette année, le défi du PDG Mark Zuckeberg est de réparer Facebook :

« Le monde semble anxieux et divisé, et Facebook a beaucoup de travail à faire – qu’il s’agisse de protéger notre communauté contre les abus et la haine, de se défendre contre les interférences des États nations ou de s’assurer que le temps passé sur Facebook soit bien dépensé. Mon défi personnel pour 2018 est de me concentrer sur la résolution de ces problèmes importants. Nous n’allons pas empêcher toutes les erreurs ou tous les abus, mais nous faisons actuellement trop d’erreurs dans l’application de nos politiques et lorsque nous empêchons l’utilisation abusive de nos outils. Si nous réussissons cette année, nous finirons 2018 sur une bien meilleure trajectoire ».

(Source)


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.