La part de l’info sur le fil d’actualité Facebook passera de 5% à 4 %

Cette année, il faudra s’attendre à des changements radicaux sur Facebook.

Tous les ans, Mark Zuckerberg annonce un nouveau défi. Et si les précédents étaient plutôt d’ordre personnel (comme porter une cravate), celui de 2018 consiste à résoudre les problèmes de Facebook.

« Le monde semble anxieux et divisé, et Facebook a beaucoup de travail à faire – qu’il s’agisse de protéger notre communauté contre les abus et la haine, de se défendre contre les interférences des États nations ou de s’assurer que le temps passé sur Facebook soit bien dépensé », écrivait Mark Zuckerberg en début d’année. « Mon défi personnel pour 2018 est de me concentrer sur la résolution de ces problèmes importants. Nous n’allons pas empêcher toutes les erreurs ou tous les abus, mais nous faisons actuellement trop d’erreurs dans l’application de nos politiques et lorsque nous empêchons l’utilisation abusive de nos outils. Si nous réussissons cette année, nous finirons 2018 sur une bien meilleure trajectoire ».

Et c’est dans le cadre de ce défi pour l’année 2018 que le PDG de Facebook a personnellement annoncé sur son compte une mise à jour qui donnera plus de visibilité aux publications de profils, au détriment de celles des pages.

Avec celle-ci, Facebook entend encourager les interactions avec les amis et la famille, parce que l’utilisation passive du réseau social ne serait pas bénéfique aux utilisateurs.

La mise à jour qui fait trembler les médias et les marques

Avec cette mise à jour, Facebook prévient que certaines pages pourront voir une baisse de reach. Celles dont les publications encouragent des interactions avec les amis ou la famille seront néanmoins moins impactées.

Le problème, c’est que lors de l’annonce de cette mise à jour du fil d’actualité, Facebook n’a pas donné de chiffre.

Mais dans une nouvelle publication sur son compte, Mark Zuckerberg donne une idée de l’impact que la mise à jour aura sur les pages d’information : « Après ce changement, nous nous attendons à ce que l’information représente 4 % du fil d’actualité, contre environs 5 % aujourd’hui. C’est un grand changement, mais l’actualité sera toujours un moyen essentiel pour les gens de commencer des conversations sur des sujets importants ».

(Source)


Commenter