Facebook ambitionne de concurrencer Twitch et YouTube dans le jeu vidéo

Le programme de Facebook pour les streamers permet la diffusion à 1080p/60fps. Facebook explore aussi la possibilité de gagner de l’argent via les dons de fans durant les live.

Image : Facebook

Facebook veut devenir le leader incontesté de la vidéo en ligne et ce n’est pas seulement via les séries comme celles diffusées sur sa plateforme Watch que le numéro un des réseaux sociaux compte devancer ses concurrents. En effet, Facebook souhaite également marcher sur les plates-bandes de Twitch et YouTube dans la diffusion de parties de jeux vidéo en direct.

Sur ces deux plateformes, les diffusions en direct génèrent déjà d’énormes revenus. Et maintenant, Facebook veut sa part du gâteau

Afin d’attirer les gamers, le numéro un des réseaux sociaux a ainsi lancé un programme pilote dédié aux influenceurs dans le jeu vidéo. Via ce programme, Facebook veut aider les créateurs à mieux utiliser ses plateformes, mais aussi à générer des revenus grâce à leurs activités. Dans le cadre de ce pilote, Facebook a embarqué quelques livestreamers, comme StoneMountain64, qui est déjà suivi par un million de fans sur le réseau social.

Pour le moment, on ne connait pas tous les avantages qu’auront les joueurs qui accèdent à ce programme lancé par Facebook. Mais dans un billet de blog, le numéro un des réseaux sociaux évoque la possibilité de faire du livestreaming à 1080p/60fps, ce qui garantit la qualité des diffusions en direct, mais également la possibilité de gagner de l’argent via un bouton qui permet aux fans de faire des dons.

Le programme semble aussi s’aligner avec la nouvelle politique de Facebook qui veut que le temps passé sur le réseau social soit « bien utilisé » et qui décourage l’utilisation passive. En effet, d’après Facebook, les vidéos en direct de jeux vidéo ont « changé la façon dont les gens se réunissent autour de la vidéo, et cela donne aux créateurs gaming la chance de construire et de se connecter à leurs communautés en temps réel ».


Commenter