Facebook entre en guerre contre la publicité mensongère

Facebook demande aux annonceurs d’être plus honnêtes. Et s’il a trop de commentaires négatifs, une entreprise peut finir par être bannie des produits publicitaires du réseau social.

Si vous utilisez Facebook pour faire la publicité de votre entreprise, vous feriez mieux de revoir votre expérience client. En effet, le réseau social vient d’annoncer des mises à jour pour « Améliorer le service client auprès des annonceurs ». Et ces améliorations seront basées sur les retours des clients.

« Nous avons discuté avec des gens qui ont acheté des articles auprès d’annonceurs Facebook, et les deux plus grandes frustrations que nous avons entendues étaient que les gens n’aiment pas les annonces qui citent des délais d’expédition inexacts ou qui dénaturent des produits. Nous prenons des mesures pour essayer d’identifier ces frustrations et d’autres avec un nouvel outil qui est lancé dans le monde aujourd’hui », indique le réseau social.

Cet outil est disponible sur l’onglet « Activité publicitaire » de Facebook (https://www.facebook.com/ads/activity/) et permet aux utilisateurs de laisser des feedbacks concernant les annonceurs avec lesquels ils ont eu une interaction.

De l’avertissement au bannissement pour les annonceurs qui ont trop de retours négatifs

Quand une entreprise a trop de retours négatifs, Facebook en informe le propriétaire et demande à celui-ci d’apporter des améliorations. « Cela pourrait signifier fixer des attentes claires sur la vitesse d’expédition dès le départ ou fournir plus de transparence sur les politiques de retour », explique Facebook. Et si les retours sur un annonceur ne s’améliorent pas sur le long terme, Facebook peut commencer à sanctionner celui-ci. Tout d’abord, Facebook réduit la quantité de publicités que l’annonceur peut afficher. Ensuite, si les choses s’empirent, Facebook peut bannir l’entreprise de ses produits publicitaires.

« Nous croyons que cet outil donnera aux gens plus de confiance dans les entreprises avec lesquelles ils interagissent et aidera les entreprises à rendre des comptes sur l’expérience qu’ils offrent à leurs clients », écrit Facebook.

Si l’initiative est louable, on peut aussi imaginer comment cette fonctionnalité pourrait être utilisée par les internautes pour couler des entreprises qui font l’objet de polémiques.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies