Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook entre en guerre contre les vendeurs de comptes fake

Facebook attaque des entreprises chinoises. Celles-ci auraient encouragé la vente de comptes fake.

Il y a

  

le

 

Par

Facebook

Derrière les opérations de communication pour propager de fausses informations sur les réseaux sociaux, il y a souvent des comptes fake qui sont utilisés pour doper les interactions de ces publications, afin de tromper les algorithmes des fils d’actualité.

Parfois, les comptes fake sont également utilisés pour donner des faux retours sur des produits sur les différentes plateformes en ligne.

De ce fait, la lutte contre la création de ces comptes inauthentiques fait actuellement partie des priorités du numéro un des réseaux sociaux. Et il y a quelques jours, dans le cadre de ces efforts, celui-ci a indiqué avoir déposé des plaintes contre des entreprises et des individus basés en Chine.

“Aujourd’hui, Facebook et Instagram ont intenté un procès devant un tribunal fédéral américain contre quatre sociétés et trois personnes basées en République populaire de Chine pour avoir encouragé la vente de faux comptes, de likes et de followers. Ils l’ont fait à la fois sur Facebook et sur Instagram, ainsi que sur d’autres fournisseurs de services en ligne, notamment Amazon, Apple, Google, LinkedIn et Twitter”, a expliqué Paul Grewal, Vice President chez Facebook.

Facebook continue sa lutte contre les comptes fake

D’après les explications du site TechCrunch, en 2017, ces entreprises ont commencé à opérer des sites web qui faisaient la promotion de ventes de comptes inauthentiques.

Et afin d’attaquer ces entreprises (et les personnes affiliées à celles-ci), Facebook a pointé du doigt l’utilisation de ses marques déposées par leurs sites web.

Facebook a déjà fait beaucoup de progrès pour détecter et bloquer les comptes fake. Actuellement, l’entreprise parvient déjà à stopper des millions de comptes inauthentiques chaque jour.

Néanmoins, avec ces actions en justice, l’entreprise franchit une nouvelle étape en s’attaquant directement aux sources du problème.

“En intentant une action en justice, nous espérons renforcer le fait que ce type d’activité frauduleuse n’est pas toléré – et que nous agirons avec force pour protéger l’intégrité de notre plate-forme”, indique Paul Grewal.

(Source)

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests