Connect with us
Red top

Réseaux sociaux

Facebook et Twitter, l’Iran relâche la bride ? [Mis à jour]

Depuis hier soir, les Iraniens peuvent accéder à Twitter et Facebook sans passer par un moyen détourné. Le pays aurait-il décidé de supprimer les restrictions d’accès ?

Il y a

le

Il se pourrait bien que l’Iran ouvre peu à peu les accès à Twitter et à Facebook. Les Iraniens ne peuvent pas, en temps normal, accéder à ces réseaux sociaux sans utiliser un moyen détourné comme un VPN. Pourtant, hier soir, de nombreuses publications sur Twitter ont été écrites par des personnes étonnées d’accéder au site sans passer par un quelconque intermédiaire. Bien qu’aucune annonce officielle n’ait encore été faite, nous pouvons peut-être nous montrer optimistes quand à la réouverture des deux réseaux sociaux pour le peuple Iranien.

Rappelons que l’accès à Facebook et Twitter avait été coupé en 2009, date à laquelle des opposants au régime d’Ahmadinejad l’avaient utilisée pour se faire entendre et organiser des actions rebelles. Choses qui n’ont forcément pas plu au gouvernement qui s’est empressé de fermer l’accès aux sites. Concernant la ré-autorisation d’accès pour Twitter et Facebook, plusieurs fournisseurs d’accès Internet ont en effet confirmé l’information sans qu’on sache pour autant si cet accès va durer ou non.

> Lire aussi :  Facebook pénalise les sites qui publient des articles volés

HassanRouhani Les ministres Iraniens se mettent à Facebook, le réseau social reste néanmoins bloqué dans le pays

Pourquoi pouvons nous être optimistes ? Tout d’abord parce que le gouvernement fait preuve d’une certaine ouverture en ce moment en encourageant ses membres à créer leur propre pages sur les réseaux sociaux et à publier régulièrement. Ouvrir Internet aux Iraniens prendrait donc tout son sens, ce sont eux les premiers intéressés par ces pages. On peut également penser qu’avec l’élection d’Hassan Rouhani, un religieux modéré, les choses pourraient changer.

Certes, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué et il ne faut point trop spéculer avant que l’on sache si oui ou non, cette ré-ouverture des accès aux deux réseaux sociaux est un choix délibéré du gouvernement. Il ne nous reste plus qu’à attendre une annonce officielle… sur le Twitter de Hassan Rouhani ?

Mise à jour : Faux espoir, le gouvernement a réagi et a informé que cet accès aux réseaux sociaux était dû à un problème technique (et non à une quelconque volonté d’offrir un peu plus de liberté au peuple). « L’absence de filtre sur Facebook la nuit dernière (lundi) était apparemment due à des problèmes techniques et le comité technologique enquête sur cette question. […] Nous enquêtons pour voir quelle compagnie est responsable. » Mehr, agence d’information. Dommage, on y croyait.

> Lire aussi :  Faille de sécurité : des comptes sur Workplace étaient liés à des comptes sur Facebook

(source)

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Antoine

    17 septembre 2013 at 14 h 30 min

    Si seulement… mais non, ça ressemble plus à une « fausse bonne nouvelle »… 🙁
    http://www.20minutes.fr/monde/iran/1223963-20130917-iran-facebook-twitter-accessibles-a-cause-problemes-techniques

    • Axel-Cereloz

      17 septembre 2013 at 16 h 38 min

      L’article a été mis à jour. Dommage. 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests