Facebook lance Marketplace pour concurrencer Le Bon Coin et eBay

La fonctionnalité Marketplace de Facebook risque de faire chuter les trafics des sites de petites annonces.

marketplace-de-facebook

Facebook a toujours été un concurrent du Bon Coin. Si la vocation première du numéro un des réseaux sociaux est de permettre aux gens de « partager et rester en contact » avec son entourage, celui-ci propose aussi la fonctionnalité Groupes.

Et depuis toujours, cette fonctionnalité est utilisée par des centaines de millions de personnes pour poster des petites annonces ou trouver des articles d’occasion à acheter. D’ailleurs, selon Facebook, 450 millions de personnes visitent les groupes spécialisés dans les petites annonces, chaque mois.

En 2015, le numéro un des réseaux sociaux a lancé un nouveau format de publication pour ces groupes « buy & sell » afin d’optimiser la présentation des articles à vendre. Et aujourd’hui, il lance Marketplace.

Comme le nom l’indique, le Marketplace est un espace où les gens peuvent poster les choses qu’ils veulent vendre ou bien trouver quelque chose à acheter. Le principe est le même que celui des groupes de petites annonces, mais grâce à l’icône proéminente du Marketplace, Facebook devrait encore plus encourager les internautes à vendre ou acheter via son réseau social.

Lorsque l’utilisateur accède au Marketplace, il voit une page d’accueil sur laquelle les articles vendus par les personnes à proximité sont présentés. Il a la possibilité de faire des recherches, de filtrer les résultats (par prix, lieux, etc.) et même de parcourir dans des catégories.

Pour poster une annonce, il suffit de prendre une photo, de donner quelques détails, et le tour est joué. L’annonce sera visible par les autres utilisateurs du Marketplace.

Donc, pour ceux qui vont vendre des articles, il ne sera plus nécessaire de poster dans plusieurs groupes, il suffira de le faire sur le Marketplace. De même, ceux qui cherchent des articles à acheter n’auront plus à parcourir ces groupes, puisque tout sera sur cette place de marché unique.

Pour le moment, la fonctionnalité n’est proposée que dans 4 pays (les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle Zélande) sur Android ainsi que sur iOS et seuls ceux qui ont plus de 18 ans peuvent y accéder. Cependant, Facebook entend déployer ce nouveau concurrent du Bon Coin dans d’autres pays, et sur la version web de son réseau social.

Sinon, il est à préciser que Facebook n’intervient pas dans les transactions. Comme dans les groupes de petites annonces, le numéro un des réseaux sociaux ne fait que faciliter la découverte des articles à vendre sur sa plateforme.


Nos dernières vidéos

Répondre