Facebook plus fort que la télévision ?

Stageoflive, un site qui souhaite mettre en avant le partage d’expérience entre les ados, les baby-boomers ou encore les générations X ou Y a lancé une enquête pour savoir ce que les ados pensent des médias.

L’époque où les jeunes larvaient devant la télévision à longueur de journée semble révolue. Internet est arrivé dans nos chaumières et nos habitudes de vie aussi. Stageoflive, un site qui souhaite mettre en avant le partage d’expérience entre les ados, les baby-boomers ou encore les générations X ou Y a lancé une enquête pour savoir ce que les ados pensent des médias. Environ 5000 étudiants venant de 50 états et de 69 pays ont répondu à l’appel de stageoflife pour tenter de décrypter leur rapport aux médias.

Internet :
Presque un quart des étudiants sondés déclarent qu’internet est le média qui a le plus d’impact à leurs yeux. Pour eux, internet est l’endroit et l’outil parfait pour rechercher l’information et rester en contact avec leurs proches.

Télévision :
Beaucoup des étudiants s’accordent à dire que cette bonne vieille télé a un effet abrutissant (au sens strict du terme) ce qui ne les empêche pas d’aller y chercher de l’information. Les réponses négatives concernant la télévision sont nombreuses et beaucoup des sondés pense qu’elle est distrayante.

Facebook :
Beaucoup des adolescents parlent de Facebook comme étant le média qui les influence le plus et qu’ils utilisent le plus souvent pour rester en contact avec leurs proches mais aussi histoire de voir les ragots qui agitent leur communauté. Chose intéressante, ces mêmes étudiants sont au courant des problèmes d’utilisation des données personnelles du réseau social mais ne semblent pas lui en tenir rigueur et continuent à l’utiliser.

Un avis positif sur les médias :
Même si il y a quelques irréductibles qui s’accordent à dire que les médias ont un impact négatif, la majorité des jeunes interrogés s’accordent à dire que les médias ont une influence importante et positive dans la vie quotidienne.

Quels enseignements ou du moins quelles conclusions tirer de cette enquête ? Il est clair que l’arrivée d’internet a créé une génération de native users qui s’est appropriée l’outil web et qui a permis à des services tels que Facebook de prendre leur essor. Cette nouvelle génération qui baigne dans le web depuis sa plus tendre enfance a pris des automatismes inconnus pour leurs parents. La vie d’un adolescent lambda n’est plus seulement sociale, elle est digitale : recherche d’informations en ligne, délaissement des médias traditionnels (presse papier, radio, télévision) à la faveur d’internet et surtout nouvelles habitudes sociales. Zuckerberg a dit un jour « la norme sociale a évolué », et en effet, là où il y a 20 ans les jeunes organisaient leurs soirées et sorties devant un café au bar du coin, les événements et les annonces de grands moments de la vie (mariage, naissance…) se font et se partagent sur les réseaux sociaux.


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Pingback: Facebook plus fort que la télévision « Le journal de la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  2. Malgré cette étude qui montre des réponses négatives sur la télévision par rapport à l’internet les audiences restent toujours les mêmes. Et les ventes de télé restent au même niveau…
    A mon avis les 2 sont complémentaires et indissociables

    Bon courage

  3. Pingback: MARIANIK » Blog Archive Portrait de gestionnaire de communauté : Andres Restrepo | MARIANIK

Répondre