Facebook supprime Hello, Moves et tbh, des applications qui n’ont pas eu le succès escompté

Facebook vient d’annoncer la suppression de 3 applis : Hello, Moves et tbh. Le réseau social explique qu’il préfère se concentrer sur les produits qui ont le plus de succès.

En voyant les chiffres sur WhatsApp, Messenger et Instagram, vous pourriez penser que toutes les applications de Facebook font un tabac. Cependant, la réalité est différente. Il arrive également que des applications développées ou rachetées par Facebook soient des flops. Et c’est le cas pour Hello, Moves et tbh, trois applis dont Facebook vient d’annoncer la suppression.

Hello a été lancé en 2015 par l’entreprise et sur Android, cette application permettait aux utilisateurs de « combiner les informations de Facebook avec les informations de contact sur leurs téléphones ». Hello disparaîtra dans quelques semaines.

Moves est une application de fitness que l’entreprise a rachetée en 2014. Celle-ci (ainsi que ses APIs) sera dépréciée le 31 juillet.

Quant à tbh, il s’agit d’un réseau social qui permet de poster anonymement (pour les étudiants aux Etats-Unis).

Facebook annonce la suppression des données sur ces applications après 90 jours.

« Nous examinons régulièrement nos applications pour évaluer celles que les gens apprécient le plus. Cela signifie parfois la fermeture d’une application et des API qui l’accompagnent. Nous savons que certaines personnes utilisent encore ces applications et seront déçues – et nous aimerions profiter de l’occasion pour les remercier de leur soutien. Mais nous devons prioriser notre travail pour ne pas nous disperser trop », explique le réseau social dans un billet.

Facebook et son cimetière d’applications

Pour une entreprise comme Facebook (et ses milliards d’utilisateurs), ces applications n’étaient donc pas assez intéressantes pour poursuivre l’aventure. Mais comme le note TechCrunch, les statistiques de Sensor Tower indiquent qu’Hello comptait 570 000 téléchargements. Moves aurait été téléchargé 13 millions de fois et tbh 6,4 millions de fois.

Pour un développeur lambda, ces statistiques sont déjà impressionnantes. Mais pour Facebook, qui a dépassé les 2 milliards d’utilisateurs sur son produit phare, et dépassé le milliard sur WhatsApp, Messenger et Instagram, ce n’est rien du tout. Et l’entreprise préfère se concentrer sur les produits qui marchent le plus.

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que Facebook crée des applis, puis les supprime. D’autres applications comme Groups, Lifestage, Slingshot, Riff ou Rooms ont déjà connu le même sort.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.