Connect with us

Crypto-monnaies

Le boxeur Floyd Mayweather condamné pour avoir illégalement promu des ICOs

Floyd Mayweather aurait gagné plus de 300 000$ pour ses publications sponsorisées.

Il y a

le

floyd mayweather
(c) Pixabay - rcelis

A l’instar d’un John McAfee, le boxeur américain Floyd Mayweather faisait régulièrement la promotion d’ICOs – ces levées de fonds en crypto-monnaies qui ont depuis connu un coup d’arrêt net.

La célébrité a désormais été rattrapée par la justice américaine, et c’est le régulateur des marchés financiers américains (SEC) qui l’a accusé d’avoir fait la promotion illégale de ces activités. A ses côtés, DJ Khaled était également cité dans le procès, et il a aussi été condamné.

Floyd Crypto Mayweather paie, mais nie toujours

Dans son accusation, la SEC affirmait que Floyd Mayweather n’avait pas dévoilé avoir été rémunéré pour ces publications sponsorisées, trompant ainsi son public sur ses convictions personnelles. Au total, le boxeur aurait touché plus de 300 000$ pour ce type de publicités, pendant que DJ Khaled aurait touché des cachets jusqu’à 50 000$ par publication. Les deux célébrités ont cependant refusé de communiquer les gains réellement touchés par ces partenariats.

De plus, ni Floyd Mayweather n’a pas non plus souhaité reconnaitre ses torts, et il s’est contenté de payer une amende de 600 000$ pour clôturer le procès. De son côté, DJ Khaled aurait accepté de payer une amende forfaitaire de 150 000$ pour clôturer son cas.

Le co-directeur de la SEC a une nouvelle fois insisté pendant le procès qu’il fallait faire très attention aux messages qui circulaient sur les réseaux sociaux, en particulier ceux concernant des opportunités d’investissement. Il rajoute que les influenceurs sont avant tout des promoteurs – et non des experts en investissement.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests