Connect with us
bouygues bouygues

Crypto-monnaies

Le fonds crypto Pantera Capital veut lever 175M$ supplémentaires

Pantera Capital, la société de capital-risque reconnue pour ses investissements dans divers actifs digitaux, est à la recherche de 175 millions de dollars pour constituer son troisième fonds.

Il y a

le

bitcoin

175 millions de dollars. Le montant est astronomique par rapport aux 2 premiers fonds que Pantera Capital a lancé : 13 millions pour le fond de lancement, en 2013 et 25 millions pour le deuxième fonds.

Paul Veradittakit, membre exécutif de la société, déclare que cette somme est « représentative d’à quel point ce secteur est en pleine effervescence, avec de nouveaux talents, des opportunités et des levées de fonds toujours plus importantes. De plus, avec des investissements plus tardifs dans les entreprises, nous souhaitons être flexibles et avancer avec le marché. »

La réussite de cette levée de fonds est une autre histoire. Un document émanant de la SEC – le régulateur financier américain – montre que 71 millions d’euros ont, pour l’heure, été sécurisés. Des fonds provenant de 90 investisseurs.

Une expertise qui n’est plus à prouver

Assurément, Pantera Capital est rompu à la gestion d’actifs : un de ses fonds est notamment dédié aux Initial Coin Offerings. Elle opère aussi un fonds dédié au Bitcoin et un autre concentré sur les autres crypto-monnaies disponibles sur les plateformes de trading.

> Lire aussi :  Et si le cours du Bitcoin était multiplié par 1 000 ?

Outre ses fonds dédiés aux actifs digitaux, elle dispose aussi de fonds d’investissements plus traditionnels, avec des stratégies d’investissements dans des startups plus classiques.

Pantera Capital emploie 38 personnes à San Fransisco et Menlo Park et opère, entre autre, dans une niche compliquée pour les Venture Capitalists : les sociétés Blockchain et les crypto-monnaies. En effet, lorsqu’ils investissent dans des actifs, les VC classiques attendent seulement quelques années avant d’en tirer les bénéfices. Pour Pantera, à cause de la nature de ses investissements, les retours peuvent potentiellement prendre plus de temps et le risque est accru.

Paul Veradittakit ne semble cependant pas inquiet quant à l’avenir de l’industrie, au contraire. Certains de leurs investissements ont été de belles réussites : Ripple, BitStamp, Xapo… Pantera a investi dans « de nombreux wallets, plateformes d’échanges de crypto-monnaies, startups Blockchain… Plus récemment, nous avons financé des sociétés allant de la Big Data aux applications décentralisées. »

Bien que ce soit encore les prémices du secteur, Pantera se montre extrêmement confiante. Si sa levée de fonds se passe comme prévu, elle disposera d’encore plus de ressources pour affronter l’avenir et consolider sa place au sein de l’écosystème Blockchain.

> Lire aussi :  Le Bitcoin ne sera pas (encore) coté en bourse

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests