Suivez-nous

Ordinateurs

Frontier : le superordinateur le plus rapide au monde par AMD

AMD et Cray vont construire Frontier, un superordinateur qui sera le plus rapide au monde pour le compte du département américain de l’énergie.

Il y a

le

Frontier
© AMD & Cray

C’est pour le gouvernement américain que les entreprises AMD et Cray vont construire le superordinateur le plus rapide au monde. Il sera mis en ligne en 2021.

Frontier : un superordinateur monstre de calcul

Pour réaliser certains calculs avancés, un ordinateur n’est pas suffisant car beaucoup trop lent. Pour cela, il faut passer à un superordinateur capable de réaliser une quantité incroyable de calculs à la seconde. C’est dans cet objectif que le département américain de l’énergie a annoncé Frontier, un superordinateur qui sera construit aux États-Unis d’ici à 2021.

La machine, baptisée Frontier, sera construite par le concepteur de puces AMD et le fabricant de superordinateurs Cray pour le laboratoire national Oak Ridge, dans le Tennessee. Il devrait produire plus de 1,5 exaflops de puissance de traitement et sera utilisé pour diverses tâches. Les calculs avancés seront utilisés dans des domaines tels que la recherche nucléaire et climatique. L’annonce du département américain à l’énergie précise que : « Frontier sera en mesure d’effectuer 1,5 milliard de milliard de calculs par seconde ».

Rick Perry, le secrétaire à l’énergie, précise que : « Les performances record de Frontier garantiront la capacité de notre pays à diriger le monde dans le domaine de la science qui améliorera la vie et la prospérité économique de tous les Américains et du monde entier ». Il ajoute ensuite que le superordinateur « accélérera l’innovation en matière d’intelligence artificielle en fournissant aux chercheurs américains des données et des ressources informatiques de calibre mondial pour garantir la réalisation des prochaines grandes inventions aux États-Unis ».

Frontier, un superordinateur de l’informatique exascale

Une fois construit, Frontier devrait être l’exemple le plus avancé de ce que l’on appelle « l’informatique exascale ». Il s’agit de la capacité de calcul de la prochaine génération, dans laquelle la puissance de traitement est mesurée en exaflops, soit des milliards de calculs par seconde. Un quintillion est un 1 suivi d’un total de dix-huit zéros. A titre de comparaison, AMD affirme que Frontier aura autant de puissance de traitement que les 160 prochains superordinateurs les plus rapides réunis.

Pour vous donner un ordre de grandeur, le superordinateur sera capable de gérer une quantité incroyable de données, avec une bande passante 24.000.000 de fois supérieure à la connexion Internet domestique moyenne, capable ainsi de traiter 100.000 films HD en une seconde. Notez que Frontier nécessitera d’occuper 7.300 pieds carrés, soit plus de 678 mètres carrés de surface (environ l’équivalent de deux terrains de basket environ) et utilisera 90 kilomètres de câbles. Notez que la Chine a devancé les États-Unis dans le classement des superordinateurs.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. JMi

    10 mai 2019 at 13 h 48 min

    « 1,5 milliards de calculs par seconde »

    C’est ce que fait un bon smartphone !

    1.5 exaflop = 1.5 milliard de milliards. pas la même chose…

    • Jean-Guillaume

      10 mai 2019 at 14 h 00 min

      Merci d’avoir relevé la coquille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests