Fuzz et assignation en justice : le point sur l’affaire

Suite de l’affaire Fuzz : Comme vous pouvez l’imaginer des deux dernières journées n’ont pas été de tout repos pour moi. Difficile notamment de me concentrer sur son travail, mon esprit étant accaparé par cette affaire. J’essaie d’autre part de lire tous les commentaires publiés ici et ailleurs, les emails reçus et articles publiés sur

Suite de l’affaire Fuzz : Comme vous pouvez l’imaginer des deux dernières journées n’ont pas été de tout repos pour moi. Difficile notamment de me concentrer sur son travail, mon esprit étant accaparé par cette affaire. J’essaie d’autre part de lire tous les commentaires publiés ici et ailleurs, les emails reçus et articles publiés sur le sujet, et ça commence à faire du monde.
A propos des emails de soutien – et j’en reçois énormément – j’essaie aussi de répondre du mieux que je peux, au moins pour exprimer ma gratitude avec un petit merci, mais vous comprendrez qu’il m’est difficile de répondre à tout le monde.
Je vous remercie dont encore une fois tous pour votre soutien spontané, affiché ici, par mail ou dans d’autres sites.
Le moral est excellent, je me suis fait à l’idée de rentrer pour la première fois de ma vie dans un tribunal, de passer devant un juge comme un voyou, et aussi et surtout à l’idée que des gens déjà pleins aux as considèrent que leurs poches ne sont jamais assez remplies, et n’ont aucun scrupule pour cela à lancer des procédures à la con pour essayer de s’enrichir encore un peu plus.
On se fait à tout finalement, et c’est peut-être ça le pire dans l’histoire.

Huissier
Merci Cyprien aka MonsieurDream pour cette illustration 🙂

Trève d’états d’âme, voici d’abord quelques chiffres que j’ai pu compiler depuis le démarrage de cette lamentable affaire et qui sont une photographie au moment où j’écris ces lignes.

Nombre de commentaires cumulés sur les deux billets traitant du sujet sur Presse-citron : 285.
Bien sûr le nombre est anecdotique mais il donne quand même une tendance. Le plus important est évidemment  le contenu  : je suis agréablement surpris par le fait que  ce sont 285 commentaires de soutien, et qu’ils sont dans l’ensemble tous très modérés.
J’ai appris énormément de choses en lisant toutes ces réactions, à tel point que j’ai même transmis quelques suggestions que j’estimais pertinentes à mon avocat, qui en a pris bonne note.

Nombre d’emails de soutien reçus : je ne les ai pas comptés en détail, et je ne les ai pas tous encore ouverts (et donc pas lus) mais j’évalue leur nombre à une bonne centaine depuis mercredi. Et ça continue.
Ca parle aussi sur Twitter et sur Facebook, où un groupe de soutien a été créé (je n’y suis pour rien :-))

Sur le buzz
Depuis la publication de mon premier billet sur le sujet, le buzz a démarré tranquillement pour s’amplifier progressivement, particulièrement depuis hier après-midi ou il semble s’emballer, commençant même à toucher les "gros" sites d’information.
J’en profite pour faire une mise au point sur l’identité du plaignant : contrairement à ce que j’ai pu lire sur certains blogs qui ont peut-être fait un raccourci un peu rapide avec l’affaire Lespipoles, il ne s’agit pas d’Olivier Dahan (qui n’est d’ailleurs pas acteur mais réalisateur).
Une recherche sur les mots Fuzz, justice, procès, assignation donne déjà une liste significative de sites ayant repris l’information.

Sur la pertinence du buzz
Même si je pense que les aspects positifs l’emportent, je suis conscient du fait qu’un gros buzz sur cette affaire peut être une arme à double-tranchant. Du côté positif, un bouche-à-oreille important peut faire réfléchir tout plaignant sur les conséquences néfastes que cela pourrait avoir pour son image.
A contrario, pour l’aspect négatif, ne perdons pas de vue que le plaignant a peut-être délibérément choisi une stratégie visant à médiatiser au maximum cette affaire afin d’en faire un exemple qui – espère-t-il – pourrait avoir comme effet de dissuader d’autres sites de s’aviser à parler de sa vie privée.
Bref, une attaque en règle des fondements mêmes du web (en tant que toile de liens hypertexte) en forme de coup de semonce.
Dans ce cas de figure, un buzz important va dans le sens du plaignant, sert sa stratégie, et lui est donc favorable.

Quelle attitude adopter dans les heures et jours à venir ?
Même si j’en parle ici car on est toujours plus intelligents à plusieurs que seul, je fais pour le moment profil bas, m’en tenant aux faits.
Mon avocat a pris en main le dossier et nous y verrons plus clair dans les jours qui viennent.
Beaucoup d’entre vous m’ont proposé leurs services, notamment ceux qui ont des compétences ou une formation de juriste, y compris des avocats, me donnant pas mal de grain à moudre sur certaines démarches de base à adopter dans ce genre de situation. Ces conseils valent de l’or et j’en remercie encore leurs auteurs et auteuses.
Certains évoquent la possibilité de créer un widget de soutien à afficher dans leur blog, d’autres le recours à une pétition, d’autres enfin me proposen directement de participer financièrement aux frais qui pourraient être engendrés par tout ce barnum.
Plein de bonnes idées, mais je pense qu’il est un peu tôt pour les mettre en application. D’abord parce-que le jugement n’a pas encore eu lieu (si par bonheur le plaignant était débouté, il en serait quitte pour me rembourser les frais), ensuite parce-que si une décision est prise à mon encontre, il faudra ensuite savoir combien tout cela me coûtera in fine.

Je continue à penser que la meilleure stratégie pour le moment, à notre modeste niveau, est de continuer à buzzer en postant l’information sur autant de sites et de blogs qu’il est possible de le faire, et que ceux qui ont des relations dans les media leur en touchent deux mots.
Bref maintenir la pression afin que la partie adverse comprenne qu’attaquer les communautés internet (je ne parle pas de moi là) peut avoir des conséquences fâcheuses, qui pourraient s’avérer bien plus préjudiciables pour son image qu’une pauvre news moisie perdue dans les archives des dizaines de sites depuis des mois et dont tout le monde se contrefout.
Je rêve non seulement d’une victoire (ça c’est pour ma pomme) mais surtout d’une grosse jurisprudence à la hauteur du buzz et du mouvement de solidarité que vous me témoignez, qui permettrait enfin aux éditeurs de sites d’agrégation de dormir sur leurs deux oreilles et aux procéduriers de tous poils d’y réfléchir à deux fois avant de lancer des procédures visant à baîllonner le web.
Il m’est notamment insupportable de voir que sous la pression des menaces judiciaires qui plannent sur leur activité, certains webmasters de sites d’agrégation aient déjà fait le choix de fermer leurs sites par précaution (ce que je comprends parfaitement, j’en aurais certainement fait autant), ou par solidarité, comme Linkertop ou Gmiix : cette auto-censure est la pire des censures et sonne presque déjà comme une victoire pour les plaignants. Même si c’est une victoire à la Pyrrhus…

Dans un prochain billet je tenterai de publier une liste la plus complète possible des sites relatant l’affaire.

¡No pasarán!


Nos dernières vidéos

125 commentaires

  1. Esperons que ça aboutira plus et que nous connaîtrons pas une décision de principe de la cours de Cassation du genre grand arrêt de la jurisprudence civile du genre: "Cours de Cassation 20 janvier 2***, Jurisprudence Presse citron contre consorts X…"

  2. Courage Eric 😉
    C’est tout de même dingue ces procédures après les entreprenexxxxtes, ce cas Fuzziesque… ça me rappelle des trucs qui se passent outre atlantique, beurk

  3. Je penses, que comme tu dis, le plus important est d’obtenir une jurisprudence concernant ce genre de cas. Et pour que ce genre d’affaire ne réaparaisse plus jamais, je te soutiendrais aussi jusqu’au bout.

  4. Courage Eric, quoi qu’il arrive de toutes façon, sache que énormément de gens sont derrière toi pour te soutenir !

    Non seulement parce qu’on considère tous cette action comme idiote (attaquer pour un flux rss est encensé), mais aussi parce que tu es une figure emblématique du web français !

    Ne baisse pas les bras. 🙂

  5. Je n’ai rien d’autre à ajouter, attendre le verdict et agir en conséquence me semble effectivement la meilleure solution pour le moment.
    En parlant du groupe facebook, tu n’es pas seul: http://www.facebook.com/topic.ph...

    Il y en a peut-être beaucoup d’autre …

    Je te souhaite bon courage et serai prêt à t’aider quand le temps sera venu.
    Un fan 😉

  6. Punaise, j’ai eu aussi des frissons avec free.fr à propos de mon free.nc mais ca avait l’air moins serieux que toi. C’est vrai qu’à 22000 Km je suis plus tranquille. Et c’est pas demain la veille que je vais fermer blogometrie. C’est vrai par contre que le buzz peux aussi servir au plaignant et c’est assez embêtant. Je crois que le but est d’en parler quand même le plus largement possible en espérant qu’il y ai vraiment Jurispridence et que le Net demeure libre. C’est inadmissible et intolérable… Courage Eric, je prie le Buzz tout puissant pour que justice soit faite.

  7. "Bref maintenir la pression afin que la partie adverse comprenne qu’attaquer les communautés internet (je ne parle pas de moi là) peut avoir des conséquences fâcheuses, qui pourraient s’avérer bien plus préjudiciables pour son image qu’une pauvre news moisie perdue dans les archives des dizaines de sites depuis des mois et dont tout le monde se contrefout."

    Même si je te soutiens à 100% et que je souhaite réellement une fin "heureuse" de cette histoire, il faut pas non plus tombé dans le panneau de "personne ne peut attaquer internet parce qu’on est beaucoup …". Si une information le justifie, la personne visée a mille fois le droit de se défendre. Ce n’est pas ton as, je sais, ni celui d’aucun digg-like mais j’estime que c’est acteur à le droit d’attaquer l’auteur de l’information erronée.

    Courage !

  8. @Amaury, on est d’accord. Mais l’attaque se justifie plus en cas de diffamation ou contrefaçon à mon avis, là c’est juste une "atteinte" à une soi-disant vie privée qui ne l’est plus depuis longtemps.
    Quand vous verrez le motif et "l’atteinte" vous allez vraiment halluciner tant c’est anecdotique et sans intérêt.

  9. Le buzz continue sont bout de chemin de blogs en blogs : http://www.cafe-froid.net

    Je ne sais pas qui est à l’initiative du groupe Facebook mais je pense que pour buzzer, ça peut vraiment accélérer les choses.

    Et surtout courage et bonne humeur face à l’adversité !

  10. Tu es hébergeur de liens postés par des tiers.

    L’avocat ne t’a pas avertit avant son assignation, faute.

    Car la LCEN est claire: une fois que l’hébergeur a eu connaissance d’un incident/problème quelconque, il doit agir "promptement" pour le retirer.

    La, comme tu n’en as pas eu connaissance tu n’es pas en faute.

    A ce compte la, il va falloir aussi attaquer google, yahoo, microsoft… pour les liens vers des sites people.

    Ca tient pas debout, un juge compétent et cohérent osera sans doute te relaxer 🙂

  11. et dire que on croyait que internet allais changer le monde !! seulement on a oublie que les c… allaient (même bien après tout le monde) acheter des ordinateurs aussi et se connecter !! dommage 🙁

  12. Waow! Quelle histoire !!!
    Je quitte l’internet quelques jours [voyage + grippe] et je retrouve FUZZ et Eric assignés………..
    Je n’en reviens tout simplement pas !

    Très bon courage, Eric !
    Je suis certain que ça va bien se terminer pour toi… mais bon dans l’immédiat il te faut passer au travers, ce n’est pas évident.

    Je te dit "Merde" Eric ! Bonne chance ! Tu as l’air bien parti pour mettre toutes les chances de ton côté, avec ces préparations.

    Non mais je n’en reviens toujours pas, qu’il y ait des acteurs qui se croient capables d’attaquer tout et tout le monde… quel monde de fou !

  13. et dire que on croyait que internet allais changer le monde !! seulement on a oublie que les c… allaient (même bien après tout le monde) acheter des ordinateurs aussi et se connecter !! dommage 🙁

  14. Bien dit Eric, si une jurisprudence allant dans le bon sens, c’est à dire dans le sens de la liberté, beaucoup d’opportunistes charognards sauront désormais que l’on ne s’attaque pas aux honnêtes bloggeurs, webmasteurs, internautes.. comme ça.

    Je vois déjà la tronche du gars une fois l’affaire fini, contre productif tu dis… moi je dis qu’il a prix de gros risques et va perdre une grosse partie de son "auditoire" visuel quel quand soit l’issue, dont moi, mon entourage, les différents forums, blogs sites, ou nous et ou j’aurais mis mon grain de sel en relaillant l’exactitude de l’histoire ne serai ce que par le biais d’un lien.. c’est plus que clair.

    De toute façon son image est déjà plus que ternie.

    Comme tu le sais un buzz énorme s’est spontanément créé autour de ton histoire, bien plus que celui de Ralbog et son affaire d’entrepartuciliers.con comme le dis si bien un certain K. :-)). (http://www.ralblog.com/entrepart... conséquences pour eux chute libre en bourse et grosse perte de clientèles potentiels par la suite.

    Je pense avoir été clair, t’as fait une bourde man.

    Amicalement.

    PS : tu me verras dorénavant plus souvent actif ici, j’dois pas être le seul d’ailleurs, t’as gagner du monde je pense, moi j’étais déjà abonner (lecteur) depuis perpet, t’aurais pus l’ajouté comme autre point sur ton (notre) affaire 😉

  15. Pour l’instant, tu gères vraiment l’affaire au mieux.

    Pour ce qui est du buzz qui pourrait rendre service à l’intéressé, l’affaire va au delà : c’est l’affichage des flux RSS et donc un des outils fondamentaux du web qui est posé là. Si tu étais condamné, ce serait le début d’une série d’affaire.

    Le juge ne se rend peut-être pas compte mais sa décision est vraiment TRES importante.

    Il est rare que je prenne position sur mon blog mais là je vais le faire.

    Soyons patients. Mais vigilants.

  16. Cette affaire est assez triste, j’imagine que le fonctionnement d’un flux rss n’a pas été expliqué à tout le monde.

    En attendant je te soutiens à 10000 % et je parle moi aussi de cette affaire à tous mes visiteurs.

    Je pense qu’il faudra vraiment se défendre, aujourd’hui les digg-like, demain les annuaires et moteurs de recherches et après-demain qui va se faire attaquer?

  17. Eric,

    Bon courage. Et si vous voulez que vos supporters viennent vous soutenir à l’audience s’il elle a lieu, dites-le et donnez rendez-vous…

  18. Pourquoi ne pas créer un onglet sur un univers Netvibes sur ce Sujet, avec tous les liens, …?

    Sinon, je n’ai qu’un très petit lectorat, mais je posterais a se sujet ce soir …

  19. C’est clair t’as une bonne tête sur le dessin de Mr Dream !
    Et dire que tous les internautes vont bouder cet acteur quand son nom sera dévoilé…
    Il va pas lui rester beaucoup de public !
    Courage Eric, je pense que tout se terminera bien pour toi, y’a pas de raison…

  20. bon ben clairement je suis également derriere toi. J’ai hate de savoir qui est l’invité mystere pour boycotter ses prochains films.

  21. Mon bon Eric, je suis du tout cœur avec toi. J’ai eu un cours de droit appliqué au multimédia justement ce matin et j’ai parlé de ça à l’intervenant qui a compris la décision des magistrats sur l’affaire des pipoles (c’est un peu plus compliqué que ce que la presse veut bien exposer en fait). Pour ton cas, c’est encore autre chose. Et m’a t-on dit, va falloir bien exposer les choses parce que l’issue n’est pas évidente mais j’ai foi en la justice qui fait un peu plus d’effort de compréhension que le gouvernement. J’espère bien que le jugement sera en ta faveur et que comme tu le dis j’espère aussi une jurisprudence dans le sens de la toile communautaire.
    Aller, je vais faire un billet pour contribuer au buzz. Bon courage 🙂

  22. Je ne l’avais pas encore fait, mais j’en profite ici ..

    Je t’apporte également mon soutien dans cette affaire, j’espère que tu t’en sortira pour le mieux…
    Et de toute façon, je suis sur que c’est lui qui passera pour un vil mécréant … 🙂

  23. Cette affaire est un peu folle…
    Bon, pas tres original mais necessaire, je te fais part de mon soutien. Decidemment, Internet intéresse de plus en plus les proceduriers de tous poils.
    Je compte moi aussi relater ça dans un petit billet prochainement. Bon courage, et bon week end quand meme!

  24. J’ai mis une note sur mon blog ce matin. Bon courage Eric, je suis certain que tu n’auras rien et j’éspère que tu attaqueras ce gugus pour plainte abusive. Il m’est arrivé aussi une drôle d’histoire avec l’internet, quelqu’un qui a usurpé mon identité et a écrit des emails au ministre de la défense. J’en parle vite fait sur mon blog (dans la même note où je parle de toi)
    Tiens nous au jus! 😉

  25. Il parait qu’il y a une spéciale "Faites entrer l’accussé" mardi prochain sur France 2 avec un certain Eric. Le mec aurais soit-disant commis d’atroces crimes sur le web !!!

    J’ai hâte.

    Allez bon courage. Te lire reste un réel plaisir. J’espère sincèrement que ton affaire fera jurisprudence … dans le bon sens évidemment.

    Florent

  26. Pour que tout ceci se transforme réellement en boomerang il va falloir que tout le monde sâche qui perd son temps à assigner un DIGG like.

    UN NOM !

    No pasaran, de tout coeur avec toi.

  27. citron mecanic on

    je pense qu’un juge raisonnable saura percevoir l’aspect disproportionné de cette affaire, à ton avocat de lui faire comprendre celà
    bon courage

  28. Bon, il serait temps que j’y aille de mon propre billet..
    ce soir, promis, je le fais… et mes modestes 300 visiteurs / jour pourront etre mis au courant de l’affaire (sauf si bien entendu ils en entendent parler ailleurs 😛 ce qui risque évidemment d’arriver ^^ )

  29. Eric,
    C’est bien de garder le moral, car faut toujours rester sur ces gardes dans ces moments. Je diffuse mon soutien "sans faille" depuis hier pour cette "liberté" intellectuelle".
    Bon courage.
    Stéphane

  30. Ce qu’il faut faire aussi Eric, c’est faire une copie de tous les messages de soutien, tous les liens relatants le buzz à l’interessé et à son avocat pour qu’il voit et qu’il mesure un peu l’ampleur de sa bêtise.

    il faut que la culpabilité change de camp…

  31. Une autre idée me vient à l’esprit : si jamais tu perds ton procès, je propose que tous les bloggeurs et autres digg-like ferme leurs blogs pendant une journée.

    Si tout le monde suit, on pourrait imaginé que la nouvelle soit reprise à la TV par exemple …

  32. Bonjour à tous et à toi Eric,
    je pense également qu’une action de soutien pourrait s’imposer selon le verdict, comme par exemple celle évoquée par Pti-Seb. J’ai d’ailleurs fermé le mien (pour travaux je l’avoue lol).
    Si les grands blog de la toile suivent le mouvement des plus petits, le buzz pourrait être énorme.
    En fidèle lecteur, je ne peux que y adhérer. Mais attendons le verdict qui je l’espère sera à ton avantage.

  33. @Pti-seb

    Comme si l’arrêt provisoire de quelques blogs va faire changer la justice ou pousser le parlement a voter une nouvelle loi !

    Ça sera plus symbolique qu’autre chose, rien de plus.

  34. concernant l’autre affaire opposant Olivier Dahan et Wikio, sachez que le réalisateur a perdu donc, je me demande si cela ne ferait pas jurisprudence et dans ce cas, Fuzz ne sera pas inquiété :

    "Dans son jugement daté du 7 mars 2008, le tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) a estimé « qu’il n’appartient pas au juge des référés de trancher ce litige ». Par ailleurs, a ajouté le TGI, « compte tenu de la preuve du retrait du lien litigieux depuis l’assignation – et ce, alors même qu’aucune mise en demeure préalable à la présente procédure n’avait été adressée à l’éditeur, hébergeur ou titulaire du nom de domaine – l’existence d’un dommage imminent ou d’un trouble illicite qu’il y aurait lieu de faire cesser, n’est pas démontrée ». Olivier Dahan, « condamné aux dépens », devra verser 2.000 euros pour frais de procédure à Planète Soft." (source clubic.com)

    Donc Eric ce serait plutôt à toi de demander des dommages et interêts à cet apprenti acteur ! courage !

  35. Bonjour,
    je ne suis pas particulièrement un aficionados de presse-citron. Mais entre cette assignation sans sommation et un site (tenu par une célébrité cachée par ses dents) qui fait un procès injuste à sa concurrence directe, la tendance est bien triste. Peut être est-il temps pour certains blogueurs d’élargir leur "influence" à une vision publique (au sens social)du blog et tenter de fédérer les convictions des blogueurs "mineurs" lorsque certaines limites semblent franchies. J’imagine que la tâche est d’autant plus difficile que la jalousie et le nombrilisme sont répandus dans la blogosphère mais chacun peut aussi comprendre que si le pilier tombe la maison a de fortes chances de devenir bancale et sans intérêt.
    J’espère que chaque personne se prétendant blogueur comprendra son intérêt à condamner la décision si l’issue ne va pas dans ton sens et que cette célébrité s’en mordra les doigts (et ça n’a rien de personnel ni pour elle, ni pour toi).

  36. si vous voulez des actions symboliques voici une idée :

    une manifestation de tous les blogueurs et internautes français sur les rues de Paris le jour de la fête de la musique, avec la bouche baillonné pour protester toutes les lois débiles qui nous tombent dessus (la loi Oliviennes principalement).
    on veut faire la fête de la musique et bien ce sera la fête du silence ! qui en est ?

  37. @Alias : et pourquoi pas une manifestation silencieuse tous baillonés devant le tribunal au moment du procès ?
    Vu le buzz que cela fait, la télé va être là !

  38. Prudent et solidaire je suis, donc, je ferme également temporairement !

    "Moi" dit plus haut que le gugusse pourrait attaquer Google. Mon pauvre la déculoté qu’il prendrait. Et apres, comment il ferait pour chasser les petits pigeons qu’il veut plumer pour se faire de l’argent de poche ?

  39. Voilà moi aussi je te soutien , même si je post peu de commentaire sur presse-citron , je te lis régulièrement et j’adore tes news !

    et donc ça ne me coute rien de rédiger un post de soutien sur mon blog => http://www.curul.fr/index.php/?2...

    En tout cas j’espère que cette malheureuse histoire se terminera bien pour toi 😉

  40. C’est buzzé et on va multiplier les portes d’entrés.
    J’espère scincèrement que le jugement sera positif et que le nom de l’acteur sera connu. Car le vrai buzz commencera sans doute à ce moment là… 🙂

  41. Je réitère toute mes voeux de succès dans cette lutte qui dépasse évidemment la question de l’image de ce monsieur.
    Et je me rend compte de combien un simple abonnement RSS à un blog ayant du bon contenu peut créer une forte sympathie avec son auteur. Nous sommes bien nombreux à nous sentir assignés.

    O-l-i_v

  42. De tout coeur avec toi , et tu a raison de te battre .Seule chose que je peux faire , a mon niveau 1°c’est de t’assurer que du jour ou je connaitrai je nom du cabotin qui a fait ça ,boycott totale de ma part
    2°soutien financier meme modeste
    3°que cette personne ne mette jamais les pieds en Corse .
    @+ dumé

  43. Je ne comprends pas pourquoi encore taire le nom de cet acteur ?
    Je pense qu’on a le droit de le citer, je ne vois pas comment peut-il attaquer encore pour cela, il n’y a pas diffamation puisqu’il t’attaque pour de vrai, et dans les différents articles que j’ai lu, on ne fait aucunement référence au buzz pour lequel il t’attaque.
    Il faut que son nom soit lié au buzz, et je pense franchement que ce ne serait pas une bonne publicité pour lui.
    On attaque ce qui est attaquable, l’absence de jurisprudence place les webmasters en position de faiblesse.
    L’expansion des blogs ces dernières années commence à faire peur vu le public qui est touché, beaucoup de blogs sont relayés dans la presse écrite, radiophonique et télévisuelle. c’est maintenant qu’ils peuvent (les peoples) attaquer, tant qu’il n’y a pas de jurisprudence, comme cela ils pourront mettre en place tout leur poids afin d’étouffer la blogosphère et la maintenir sous contrôle. Comme la presse écrites avant l’arrivée de la presse à scandale.
    Je ne pense pas croire à la conspiration mais ce monde là est plus puissant qu’on ne le croit. Plus les médias toucheront du monde, plus les peoples seront sur leur défensives.

    Pourquoi ne pas se regrouper en collectif de webmaster, monter un site qui demanderait officiellement une jurisprudence d’urgence, profiter du buzz actuel pour faire connaître ce site ???

    Tous le monde souhaite vivement cette jurisprudence mais personne ne l’initie. Ne comptons pas sur les politiques pour le faire à notre place.
    Cette jurisprudence ne devrait d’ailleurs pas se limiter à la france mais au niveau européen pour commencer.(même si je doute que cela puisse se faire au niveau mondial un jour.)

  44. Un simple note pour exprimer mon soutien. Je débute dans la blogosphère, je n’ai donc aucune puissance de buzz via mon Blog. Mais pour la cause, je vais buzzer pour Fuzz. Je posterais une réflexion ce soir.

  45. Bonjour Eric,

    Votre appel à la communauté internet, qui serait attaquée et qui devrait se mobiliser, me gêne, car si je fais partie de cette communauté, je ne me sens pas du tout attaqué par l’affaire qui vous concerne.

    Je ne vois nulle part rappeler que ce qui est à l’origine de l’affaire est bel et bien que quelqu’un (on ne sait pas qui et c’est vraiment pas le problème) se plaint qu’on a colporté des ragots à son sujet sur internet, et qu’il paye des avocats pour rechercher qui sont les responsables.

    J’ai deux questions pour vous Eric :
    – s’agissait-il bien de ragots colportés sur le net ?
    – avez-vous, par l’intermédiaire de Fuzz, contribué à les répandre sur internet ?

    Il me semble qu’il et temps de revenir à ces questions simples, car ce sont celles-ci que vous posent ces avocats, il me semble, et pas celle de la liberté d’expression sur internet.

    La défense de liberté d’expression sur internet ne consiste pas, me semble-t-il, à se battre pour la liberté de colporter les ragots, sans en assumer les conséquences.

    Voilà. C’est dit. Que ma position, un peu à contre courant du buzz général (je m’en aperçois bien) trouve elle-aussi son petit espace de liberté d’expression ici 😉

    narvic

  46. @ Narvic,

    Quand un magazine de presse People se fait épingler et condamner par la 17e chambre du TGI de Paris (il me semnle), les vendeurs de journaux et les imprimeurs – qui ont contribué à colporter le magazine – ne sont jamais condamnés, non?
    Eh bien là, c’est presque pareil. Seul est responsable celui signe un article et qui le publie.

    Cordialement

  47. Bonsoir tout le monde,

    Je vois que le buzz d’Eric Dupin commence à s’amplifier de plus en plus.J’ai l’impression que tout le monde s’exprime un peu sans savoir et je rejoins en partie l’avis de Narvic ( en partie seulement) pour la bonne et simple raison que le buzz ne nous permet pas tout ( je pense notamment au buzz Manaudou).Je ne pense que l’on ne peut balancer tout et n’importe quoi sur n’importe qui sans avoir des preuves sérieuses à moins de 2 choses :
    – que l’on fasse partie d’un gros groupe de presse (comme le sont le nouvelosb ou closer,gala… qui eux ont un certain poids autant au niveau judiciaire que financier
    – que l’on est des preuves irréfutables de ce que l’on avance en quel cas on aborde un procès sans trop de pression.

    Attention je ne juge en aucun cas Eric ni Fuzz car je ne connais pas l’affaire (un peu comme tout le monde j’ai l’impression)et en plus je n’ai pas son expérience.

    En revanche là où je pense ( d’après ce que j’ai compris) Fuzz est un Digg Like et donc il est complètement absurde de poursuivre le créateur du site pour une info postée sur le réseau. Postant quotidiennement sur le plus gros Digg Like francophone je n’ai jamais fait attention sur la responsabilité des contenus que je poste. Pour moi la seule responsabilité sur ces plateformes doit revenir aux posteurs (webmasters pour la plupart). Donc voilà je pense qu’il faut bien faire la distinction entre un Digg Like et un site ou un blog. Un Digg Like ne peut pas contrôler son contenu. Donc en cela le buzz de Fuzz est utile mais de dire que l’on veut bayonner le web il y a un pas que je ne franchirai pas. La liberté d’expression je suis à 500%
    (je buzze à longueur de journée)mais il faut se mettre des limites. Colporter pour colporter ( comme je le vois souvent sur des sites de buzz très connus)ne sert à rien à part s’attirer des ennuis. Le buzz doit être constructif et expliqué et non mettre 10 photos d’une nageuse à poil comme ca juste pour attirer du monde sur son site.

    Enfin je terminerai en donnant un conseil (qui pour la plupart des buzzeurs est suivi): quand on n’a pas de preuves de ce que l’on affirme il ne faut pas oublier de citer ses sources,en cas de problèmes on peut toujours se délester sur l’accusation "mis en ligne de fausse information".

    Sinon je souhaite bon courage à Eric et espérons que les poursuites soient abandonnées. 1€ symbolique serait cool non 😉 ?

    Le Buzz Quotidien

  48. Je l’ai déjà dit, et je l’ai publié sur mon blog, tu as tout mon soutien.

    Mais, j’apprécie tout particulièrement les deux derniers paragraphes de ce post. C’est une attitude qui est remarquable pour l’ensemble de la communauté ! Bravo donc pour ça, et encore bon courage pour le reste !!

  49. @ thoroop et Le Buzz quotidien

    On commence à en venir au fond du problème :

    Quand de la merde circule sur internet et que ça cause un préjudice à des gens qui s’en plaignent, qui est responsable et qui en assume les conséquences ?

    La première question est bien : s’agissait-il d’une merde au sujet de cet acteur ? Cette question est simple, mais tout le monde doit se la poser à chaque fois qu’il publie quelque chose sur le net.

    La seconde question, soulevée par thoroop, semble simple telle qu’il la pose. En réalité elle ne l’est pas.

    La loi dit qu’il y a une frontière claire entre les hébergeurs sur le net (qui n’ont rien à assumer tant que personne ne leur a tiré le signal d’alarme) et les éditeurs (que ce soit un simple blogueur, qui s’édite lui-même, ou un gros site commercial avec toute une rédaction, c’est exactement pareil) qui sont responsables de TOUT ce qui passe par chez eux, même si c’est simplement un lien, même si c’est simplement une citation.

    Et ce n’est quand même pas aux victimes de ces merdes qui circulent de faire la chasse en permanence pour qu’elle soient retirées. C’est celui qui les a mises en ligne qui doit s’abstenir, ou sinon porter le chapeau.

    Tout le débat est de savoir si les agrégateurs sont des hébergeurs ou s’ils sont des éditeurs. Les juges ont clairement dit dans le jugement sur lespipoles que les agrégateurs étaient des éditeurs et qu’ils doivent assumer la responsabilité de tout ce qui passe par chez eux, comme n’importe quel éditeur, fut-il blogueur.

    Je trouve que cette décision est très saine.

    Les agrégateurs ne peuvent pas se défausser de toute la responsabilité sur les auteurs des contenus qu’ils diffusent. C’est une escroquerie. Car qui tire un bénéf de l’opération : c’est l’agrégateur. Qui doit payer quand il y a un problème : c’est l’auteur, le blogueur, le journaliste, et qui vous voulez…

    Ca ne va pas.

    Car les agrégateurs ne se contentent d’offrir un simple service d’hébergement. Tout leur business est bien lié à l’audience que vont obtenir les contenus qu’ils rediffusent. Si le business est lié à l’audience, c’est un job d’éditeur. L’hébergeur, lui, que vous ayez un lecteur ou 100.000, il s’en fout.

    Les juges ont indiqué qu’ils étaient prêts à faire ce grand ménage du web 2.0 en condamnant le site lespipoles dans une affaire très comparable à Fuzz, il n’y a rien d’étonnant à ce que les avocats se ruent dans la brèche aujourd’hui.

    Mais dans cette affaire, ce n’est sûrement pas la liberté d’expression que l’on attaque. Et les blogueurs ne sont absolument pas concernés, car c’est uniquement au business des agrégateurs qu’on s’en prend .

    Voilà 😉

  50. @ Narvik,

    Si je comprends votre argumentation, un vendeur de journaux qui diffuse un magazine People contenant un article litigieux devrait lui aussi payer les pots cassés et partager l’amende avec l’éditeur.

    Faisons un parallèle avec ce qu’il se passe dans l’économie des média :

    – hébergeur = imprimeur (il fournit le support)
    – éditeur : responsable du blog
    – auteur : comme son nom l’indique, l’auteur d’un billet
    – l’agrégateur, le moteur de recherche, l’annuaire : le diffuseur de presse;

    Si les juges donnent raison au plaignant, alors ce sont les moteurs de recherche (Live Search, Google, Yahoo) qui devraient passer au trapèze, et ce sont aussi tous les commentaires postés en réaction à des articles ou sur des forum qui devraient mis sous surveillance constante.
    La mesure aurait été de signaler le lien litigieux à Eric et éventuellement à porter plainte ensuite si Eric n’avait pas retiré ledit lien.

  51. @narvic et LE BUZZ QUOTIDIEN : je ne conteste pas du tout le fait que les gens connus puissent être exaspérés par les ragots infondés qui sont diffusés à longueur de temps sur eux par des sites bidon et sans scrupules qui essaient de faire du blé avec ça.
    J’évite d’ailleurs d’utiliser des termes trop forts et galvaudés comme liberté d’expression car ce n’est pas de cela qu’il s’agit, je parlerais plutôt de liberté de diffusion ou d’information.
    J’ai déjà moi-même été victime de diffamation et d’injures sur internet et ça m’a blessé au point que j’aurais bien collé à mon tour une plainte et un procès à leurs auteurs.
    A la question s’agit-il de ragots, la réponse est on n’en sait rien mais :
    – la rumeur en question est tellement anodine qu’elle réussit la performance d’être à la fois de notoriété publique depuis exactement 8 mois et d’être passé inaperçue tant elle n’a pas intéressé grand monde
    – elle a été diffusée ENTRE AUTRES sur Fuzz par l’intermédiaire d’un simple lien (même pas de texte d’accroche, un lien et c’est tout) par l’auteur d’un de ces blogs bidon et bien sûr ce lient pointait sur l’article original dans son site. Je n’ai donc contribué à rien du tout puisque je ne suis ni l’auteur ni celui qui a posté le lien, c’est le principe même de Fuzz, il y a entre 100 et 150 news postées chaque jour, dont moins de5% dans la catégorie people, et je ne peux humainement et techniquement valider chaque lien proposé.
    Quand je dis que cette attaque est périlleuse pour le web, c’est parce-qu’elle remet son fondement même en question : les liens et les RSS, et la diffusion virale.
    Je ne conteste pas le fait que toute rumeur infâmante doive être contôlée et supprimée, encore faut-il que la victime en fasse simplement la demande.
    Un simple mail aurait suffi pour que je retire illico cette info bidon qui en plus pollue les Digg-like et qui n’est rien d’autre que du spam.
    A la rigueur, je devrais me ranger du côté du plaignant et attaquer celui qui a posté le lien.
    C’est la soudaineté de l’attaque et sa disproportion qui sont discutables, pas le fait que chacun ait droit au respect de sa vie privée.
    J’ai bien répondu ?
    🙂

  52. A tous ceux qui donnent raison à ces actions en justice contre des sites aggrégateurs de flux (ecosphere.wordpress.com/2… je dis que sur le principe oui vous avez raison. Oui, le site participe à la diffusion de l’information c’est incontestable. Mais, est-ce condamnable ? Je pense que non. Sinon, le marchand dans son kiosque, la SNCF qui transport les journaux, les Presses Parisiennes et de province ET les sociétés de mobilier urbains sur lesquelles s’étalent les couvertures et les gros titres de la presse people, ils sont condamnables également ! Pourquoi ne les assigne-t-on pas en justice ces gens et ces sociétés là ? Pourquoi Google n’a-t-il pas été assigné en justice ? ON s’en prend au petit sans défense coupable de 100 fois moins que d’autres.
    Le minimum serait au moins de laisser une chance aux sites de retirer des liens ou articles sur demande. Ne pas passer par cette étape prouve à mon sens la mauvaise fois du plaignant et le manque de conseil raisonnable de l’avocat qui doit je pense commencer son action par une tentative de conciliation. Visiblement, ces deux derniers avaient des intérêts à sauter l’étape 1. On est dans un mode civilisé quand même. Si quelqu’un dans la rue vous créer un problème sans s’en rendre compte, vous lui signaler avant de lui mettre un coup de boule. Pas vous messieurs ?
    Je n’aimerais pas être l’acteur qui a engagé la procédure contre Fuzz. Quand son nom sera connu, il risque d’être au centre d’un buzz Web 2.0 et presse pas très agréable. Au moins cela découragera-t-il peut être les autres candidats à ce genre d’action en justice.

    Bonne chance Eric.

  53. Ah beh voilà une réponse claire et constructive Narvic merci. Même si nul n’est censé ignorer la loi pourquoi la justice ne fait pas circuler des articles de loi précis sur les blogs ou sites les plus influents sur le web. De plus à ta remarque "Les juges ont indiqué qu’ils étaient prêts à faire ce grand ménage du web 2.0" je leur souhaite bon courage car internet est peut etre "un troche cul" dans certains cas néanmoins il est mondial et la loi n’est pas la même partout. Donc je pense qu’avant de faire des procès dans tous les sens
    il faudrait se caler sur des textes
    Or la législation au niveau du web est très floue et on le sait tous.
    En ce qui concerne la diffamation et tout ce qui peut blesser quelqu’un il est vrai que ca doit être sanctionné mais peut etre pas par des sommes aussi lourdes.

  54. Je suis entièrement d’accord avec toi Eric au sujet d’envoyer un mail afin de demander un retrait du lien (youtube et dailymotion sont les premiers visés). Je ne sais pas qui est l’acteur qui t’assigne en justice mais il fait cela pour l’argent et non pour quoique ce soit d’autre.De plus on a l’habitude du net car on passe notre vie dessus et nous savons communiquer virtuellement mais certaines personnes ont peur d’internet et ne savent même pas envoyer un mail donc à savoir si cet acteur y a pensé ou non.Toutefois même si tu avais reçu le mail et que tu avais retiré le lien le temps que tu réagisses l’info a pu etre visible potentiellement par quelques centaines d’internautes donc en cela tu peux etre condamné mais pas à une telle somme. ( meilleure condamnation: un post qui présente tes excuses à la personne et puis basta).@ Dominique: pas mal cette réflexion sur la SNCF les buralistes… c’est quand on y pense ca fait réfléchir 🙂

  55. Autre remarque. On compare souvent l’affaire Fuzz à l’affaire Lespipoles. En ce qui concerne Lespipoles, j’ai un peu plus de mal à prendre partie en leur faveur car ce site est orienté 100% people et il n’est pas possible que leurs auteurs n’aient pas imaginé les risques qu’ils courraient et donc de courir ces risque sciemment. Qu’en pensez vous ?

  56. @narvic :

    Tu prends le cas qui t’arrange tu le malaxes un peu et tu en tires un jus imbuvable.
    Tu mélanges de nombreuses constantes.

    Tu dis qu’un blogueur sur un site quelconque qui poste n’est pas responsable de ce qu’il poste, je dis si.
    Un lien d’une source n’est jamais que le travail de la source et non pas de celui qui le re-cite.

    Toi, tu ne vois que l’aspect pécunier du problème.
    Tu dis : mince l’audience des petits blogs est basse, mais celle des gros sites qui parlent de people, de cinéma, ont une audience bien meilleure.
    Normal, les sites font des liens vers des articles qui plaisent, les gens participent, c’est la vie.

    Et donc plus il y a d’audience, plus tu es susceptible de gagner de l’argent en pub (bien que c’est bien bas)

    Ensuite selon moi, tu as une espece de jalousie très ennuyante.

    Quand tu dis que ça ne touche pas la communauté du web, je dis faux, c’est une énorme atteinte à la liberté d’expression sous couvert du mot que t’adores

    répéter : colporter.

    Pourquoi tout le monde est touché :
    parce qu’encore pour exemple, un bloggeur s’était abonné à un flux d’information people et s’est retrouvé assigné, pour

    afficher un flux qui n’est pas gérable, dans le sens ou on ne pas ne pas dormir, et passer 24h / 24 à lire les liens qui changent dans le flux.

    Imagine je créé un site en complicité avec un people, les gens s’y abonnent au flux et ensuite le people attaque tous les blogueurs qui ont affichés

    l’informations..

    Tu as n fois blogeur procés = n fois des sous en prenant ton raisonnement.

    (l’information n’appartient à personne)

    Je repète que la loi LCEN garantie

    1) la notification du problème au webmaster
    2) l’autorégulation

    Sans celà tout serait sclérosé et tout attaquable…

    Je rappelle que la notion d’édition n’existe pas en droit.

    Les webmasters ne sont pas responsables du contenu laissé par les autres sur un site, sinon rien ne serait possible ou si, on aurait que des sites de droits,

    des sites de dictionnaires, des sites ou tout est prohibé, expression, humeur, rire, subversion, ironie.

    Dans un monde sans liberté, on aurait que le Dalloz à lire (paradoxal).

    fr.news.yahoo.com/pcinpac…
    Regarde l’application de la loi lcen et la liberté quelle laisse au lieu de tout noircir et voir que le coté répressif.

    Regardez cet article très intéressant.
    http://www.zdnet.fr/blogs/2008/0...

    Et narvic merci de laisser un internaute dire qu’il se sent atteind dans ses libertés s’il pense que c’est le cas.

  57. Et si nous lancions une liste de personnes ne souhaitant pas aller voir les futurs films du dit "acteur" ?..
    ça pourrait décourager les futurs réalisateurs de bosser avec lui…

  58. Désolé de prendre le "buzz" aussi tard..

    J’étais ces derniers jours occupé à la refonte graphique de mon site, donc totalement "off-line".
    Faisant une pause et voulant me "mettre à jour" sur mes blogs favoris, je découvre 400+ commentaires à lire ici-même, sans compter les dizaines de billets publiés ici ou là et leurs commentaires..
    Quelle affaire !!
    MAIS DIABLEMENT IMPORTANTE !

    Etant moi-même éditeur d’un site fondé sur l’aggrégation de contenu, je suis directement concerné par les affaires en cours, au moins potentiellement (mon cas se rapproche plus du cas lespipoles que du cas fuzz).

    Je suis évidemment de tout coeur avec toi Eric, non seulement parce que je partage les mêmes préoccupations en tant qu’éditeur, mais aussi parce que je suis un lecteur régulier de ton blog.

    En l’état actuel de la loi, je suis plutôt confiant sur une issue positive pour toi, mais TRES FRANCHEMENT je préférerais une jurisprudence plus large que ton cas particulier (qui me semble acquis juridiquement, j’espère ne pas me tromper), c’est à dire qui traîte des aggrégateurs en général..
    (en d’autres termes, qui irait à l’encontre de la décison pour lespipoles)

    Bref, mon analyse générale (et mon soutien) sur le sujet : mpoknews.fr/Informatique/…

  59. Le site vient de passé dans l’actualité de "Revue&Corrigé" sur France 5 vers 14h05/14h10 !

    Bonne continuation ! De nos jours .. On n’attaque tout et n’importe qui pour n’importe quoi dans le seul but de se faire du fric !

  60. Avec plaisir ! C’est par hasard en faite que j’ai entendu l’histoire j’étais sur mon écran et la tv je ne l’a vois pas du tout et j’ai attendu "Presse Citron" et j’ai été la voir !

    Si les médias si intéressent, c’est pas pour rien ! Allez, jusqu’au bout !!!!

  61. toto-l-haricot on

    Encore une fois : bon courage, je croise les doigts (de mains et de pieds) pour que tout se passe bien pour toi et que tu gagnes la bataille.

  62. Avec tout le soutien de tes lecteurs, tu gagneras et feras jurisprudence pour la liberté d’expression, garde le cap!

  63. Eric,

    Avec ta notoriété de Super bloggeur et l’énorme buzz, je suis convaincu de l’issue favorable … et de la jurisprudence favorable qui suivra pour tous les petits bloggeurs.

    Malheureusement, notre monde mené par la finance est injuste et inéquitable.

    Mais parfois la roue tourne favorablement, courage.

  64. Pour ma part je doute de la bonne foi du presseur de citron dans cette affaire … Je vois peut etre le mal partourt mais cette histoire, c’est juste une superbe aubaine pour toi éric, non ? Entre nous, on sait très bien que le jugement ne donnera rien, tu ne sera pas condamné à payer 30 000 euros, et dans le même temps, la plupart des guignols du web "2.0mescouilles" ont déjà linké ton site accompagné d’un billet affirmant qu’il faut "sauver presse citron". Alors oui l’action de mr martinez est risible mais par contre je ne voit pas en quoi il faudrait "sauver presse citron" et
    retourner tout le web francais avec cette histoire qui n’a finalement aucun importance. Mais bon, vu la rapidité du blog aujourd’hui, je suis pret à parier que ca a déjà commencé à te rapporter un max de notoriété. Non ?

    Pour finir eric, voir ta gueule clignoter en banniere sur tous les blogs meme les plus glauques comme si tu était ingrid betancourt, tu trouve pas ca completement abusé ?
    Pour ma part, ça me fait gerber.

    Mais je vois peut être le mal partout hein…

  65. @Stan, tu as raison, en fait c’est moi qui ai monté toute l’affaire avec la complicité du plaignant pour faire monter mes statistiques et ma notoriété. Sinon tu as d’autres conneries du même acabit en stock ? Parce-que là c’est gratiné quand même.

  66. @Stan
    Non je te rassure tu n’es pas le seul à voir le mal partout l’affaire d’Eric et de Fuzz en est la preuve. La blogosphère s’exprime justement parce qu’elle voit le mal un peu partout. Je voulais juste te dire que ce que tu dis n’est pas totalement vrai. Eric n’a pas besoin de l’affaire Fuzz pour être connu et reconnu dans le monde du blog, il l’était bien auparavant. La preuve est que si les gens écrivent sur lui c’est justement parce qu’il était connu sinon tout le monde s’en battrait les c…!!! De plus Eric n’oblige personne à écrire sur lui. Si la blogosphère écrit sur Eric et Fuzz c’est qu’elle le souhaite et non sous la contrainte. En ce qui concerne le tag pub avec la tête d’Eric présent sur tous les blogs je trouve cela aussi un peu exagéré il est vrai que ça fait un peu otage. C’est mon regard extérieur mais je sais que si j’étais à sa place je serais content de voir que mes confrères me soutiennent. En revanche ce qui me gonfle le plus c’est tous les pseudos blogueurs qui insultent Olivier Martinez de toute part (rien que sur Scoopo par exemple le nuage est pollué par ce nom). A tous ces blogueurs du dimanche je voudrais leur dire une seule chose: le soutien Oui, l’acharnement Non. Si Eric doit être " relaxé" ce ne doit pas être à cause d’une pression du web mais tout simplement en démontrant que cette affaire ne tient pas debout sinon les blogueurs n’auront plus aucun crédit envers la justice on dira juste "il ne faut pas s’attaquer aux blogueurs sinon ca va foutre la merde". Eric n’est pas le premier a être attaqué et ne sera pas le dernier c’est comme ça. Mais quand on a rien à se reprocher il vaut mieux passer par l’intelligence plutôt qu’en force. On n’a pas réussi à se débarrasser des petits esprits dans la vie réelle alors dans le monde virtuel…

  67. Je suis entierement solidaire avec vous … C’ est lamentable ! j’ offre a tous les webmasters lésés des godemichets avec son manuel : "Comment se faire penetrer mechament, legalement et surtout gratuitement"

  68. Eric, à quel moment ai-je dit que tu avais mis en scene cette histoire avec le plaignant ?
    Pourrait-tu s’il te plait faire un effort de compréhension et ne pas répondre à coté de la question, sans me faire dire ce que je n’ai pas dit ? répond moi sur cette banniere de pub qui me donne la nausée…

    ce que je dit (et repete) c’est que cette histoire t’arrange bien, car quand on est pas un de ces trous du cul de la "blogosphere" qui hurle à la censure et au "soutient" pour un mec qui n’en vaut pas le coup, on est tout a fait conscient que la plainte n’a aucun chance d’aboutir. Etant donné que tu passe ton temps à poster du vide sur ton blog pour faire gonfler tes stats et ton référencement google, j’imagine que la situation actuelle te réjouit. A moins que tu n’ai prévu de reverser tes benef pubs du mois de mars à une assoc’ caritative ? j’en doute …

    buzz quotidien -> désole, je ne me voit pas argumenter avec un mec dont le pseudo est "buzz quotidien", j’ai un code déontologique auquel je me tiens. sache juste qu’être connus dans le "monde du blog" (c’est quoi ça ?) ben ça ne veux rien dire du tout… C’est tellement facile de l’être, je ne vois pas en quoi ça devrait être remarquable

  69. @STAN

    Comme tu le dis si bien ce n’est pas remarquable d’être connu dans le "monde du blog" —> (oui ça existe le monde de "quelque chose") et bien fais le, même si je te donne 6 mois pour le faire tu ne le seras pas…Juste pour toi quand on se prétend le grand manitou, le monsieur " je sais tout", on évite de faire trois fautes par phrase. Ca c’est la première règle du webmaster…

  70. Pour ce qui concerne le nom de "olivier dahan" en effet j’ai vu ce nom repris sur plusieurs blogs … attention ! OLivier Dahan est le réalisateur de la "Môme" ne donnons pas des idées à d’autres !

    Pour ce qui est de cette histoire j’ai bien peur que dans le monde des vautours cela fasse jurisprudence …

    pffff c’est affolant !

  71. Pingback: Critique-Tunibuzz.com

  72. Pingback: Bloguer dans un violon, 1 an après…

Répondre